Catherine Bell Forum Français

Non-officiel
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 SOS Ange en détresse... [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
sarah0076
Fan de Sarah Mackenzie
avatar

Nombre de messages : 68
Localisation : Dans le grand Nord... hihi
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: SOS Ange en détresse... [en cours]   Lun 10 Déc - 13:55

Voici la petite suite quotidienne...

Bonne lecture et merci à tous ceux qui lisent cette histoire.

********************************************************

Emue aux larmes, Sarah étreignit une dernière fois le petit garçon.

- Tu es un petit gars merveilleux…

Elle se détacha de lui alors que Bud sortait le monospace du garage et l’attendait dans l’allée.
Une fois à l’hôpital, elle remercia vivement Bud pour tout ce que lui et sa femme avaient fait pour elle puis elle se dirigea d’un pas pressant mais angoissé vers la chambre de sa fille. Lorsque elle arriva devant la porte, elle put voir à travers les persiennes que Harm était déjà là… Elle le regarda un instant, et tout ce qui avait été dit la veille resurgit dans sa mémoire. Elle inspira profondément, pour évacuer la crise de larme qui était prête à la submerger à nouveau. Elle reporta son regard sur sa petite fille, et concentra toutes ses pensées sur l’enfant. Il fallait qu’elle soit forte pour Emy. Après une dernière inspiration, elle poussa légèrement la porte et se faufila à l’intérieur de la pièce, faisant le moins de bruit possible pour ne pas réveiller son petit ange. Elle sentit le regard de Harm se poser instantanément sur elle, mais elle n’y prêta aucune attention. Elle avança lentement vers le lit de sa fille et après avoir déposé son sac à main et son manteau sur l’accoudoir de la chaise à ses côtés, elle caressa doucement la joue encore pâle d’Emy avant de lui déposer un tendre baiser sur le front et de lui susurrer quelques mots doux à l’oreille.

- Maman est de retour mon ange… Je t’aime Emy il faut que tu te réveilles et que tu guérisses, sinon maman sera perdue pour toujours…

La fin de sa phrase se perdit dans un éraillement significatif de son émotion, mais elle ne laissa pas le chagrin la prendre par surprise. Non, elle n’avait que trop pleuré, maintenant elle devait redevenir le Marines fort qu’elle était au fond d’elle pour aider Emy au mieux. Après lui avoir embrassé une autre fois le front, elle s’assit sur la chaise à ses côtés et pris délicatement la main de la petite fille dans la sienne, caressant du pouce la peau douce de sa paume. Elle se mura alors dans un silence assourdissant, contemplant uniquement le visage doux et serein de sa petite princesse.

Harm de son côté n’avait rien raté de la scène qui venait de se jouer devant lui. Le cœur meurtri par la douleur de ses propos de la veille. Comment avait-il pu l’accabler de la sorte et lui cracher au visage qu’elle était une mauvaise mère et que tout ceci était de sa faute ? Elle était la meilleure mère qui soit. Elle était toujours attentive au moindre besoin d’Emy, mais elle savait aussi être ferme quand la situation le demandait. Depuis qu’Emy était rentrée dans leur vie, Mac avant considérablement diminuée son temps de travail pour passer le plus de temps possible auprès de leur fille. Et lui avait eu la cruauté dans un accès de colère de lui reprocher de ne pas être une bonne mère, et pire que tout il l’avait accusée d’être responsable de ce qui était un accident. D’ailleurs il songea que s’il y avait quelqu’un à blâmer c’était bien lui, lui qui avait fait passer ses propres besoin avant ceux de sa famille, rentrant le soir de plus en plus tard et ne voyant pour ainsi dire Emy que les week-ends quand il ne partait à l’improviste pour une soit disant enquête ou un quelconque dossier à terminer. Harm resserra sa prise sur la main de sa fille et tout comme sa femme caressa tendrement la peau douce de l’enfant. Il se promit que dès qu’Emy serait rétablie, il serait plus présent et ferait tout pour essayer de réparer les choses avec Mac, si cela était encore possible.

De longues minutes s’écoulèrent dans le calme total, seulement interrompu par le bruit des vas et viens dans le couloir. Chacun était plongé dans ses pensées et ne voulait parler à l’autre. Mac avait trop peur que la conversation ne dérive comme la veille alors que Harm ne savait plus très bien où il en était et ce qu’il pouvait dire pour le moment pour se faire pardonner. Leurs pensées furent peuplées de tous ces moments qui avaient un lien avec Emily.

Flash-back

Mac était assise dans la salle de tribunal, elle repensait à son mariage avec Harm. Voila maintenant plus de 6 mois qu’ils étaient mariés. Elle avait pourtant encore l’impression que ce jour merveilleux était hier, elle se revoyait avancer vers l’autel au bras de l’Amiral. Et puis Harm qui l’attendait au fond de l’allée avec son uniforme de parade et son superbe sourire accroché au visage. La cérémonie religieuse avait été célébrée par le père de Sturgis, il avait insisté pour marier le jeune couple. Mac sourit en se remémorant les mots doux des vœux de Harm et des larmes qu’elle avait versées, prise par l’émotion du moment. Et puis la délicieuse soirée qui avait suivi au Carlton. Ils avaient loué la salle de bal de l’hôtel pour la fin de la soirée, et le service de restauration était en charge du repas également. Ils avaient passé une superbe soirée, entourés par la famille, leurs collègues et amis. Cette journée avait été la plus belle de sa vie jusqu’à aujourd’hui. Elle fût soudainement coupée dans ses pensées par la porte du tribunal qui se referma lourdement. Elle retourna la tête et aperçu Harm qui se dirigeait vers elle le regard inquiet.

- Tout va bien, chérie ?...

Mac sourit à son époux, toujours aussi émue par l’attention qu’il lui apportait.

- Que ce passe-t-il, Sarah ? Pourquoi m’as-tu demandé de te retrouver dans la salle de tribunal ?

L’angoisse de Harm augmenta d’un cran. Jamais auparavant ils ne s’étaient donnés des rendez-vous comme cela au JAG. Même si Mac était maintenant juge, ils s’étaient promis de garder une attitude tout à fait professionnelle au bureau, et ils attendaient généralement le soir pour discuter des sujets personnels. Aussi le petite message qu’il avait reçu de Mac plus tôt dans l’après midi le décontenança : « Rejoints-moi dans la salle de tribunal à 16h c’est très important… Sarah ». Depuis il n’avait cessait de se poser des questions sur le pourquoi sa femme voulait le voir aussi rapidement, et qu’elle était cette chose importante qu’elle avait à lui dire…
Une fois que Harm fut à ses côtés, Mac se leva et déposa un tendre baiser sur les lèvres de son mari.

- J’ai à te parler, Harm. Et ça ne pouvait pas attendre ce soir…

Le regard toujours inquiet, Harm caressa doucement la joue de sa femme.

- Qu’est ce qu’il se passe, Sarah ?… Tu m’inquiètes.

Mac lui attrapa la main et le dirigea vers le banc à ses côtés.

- Je pense que tu devrais t’assoir…

L’inquiétude grandissante, Harm obtempéra et prit place sur le banc où Mac l’avait conduit. Il vit alors sa femme prendre une boite posée juste sur le banc de devant et la poser sur les genoux de son mari.

- Qu’est ce que tout cela veut dire, Sarah ?

- Ne pose pas de question et ouvre plutôt ce paquet.

Harm réticent la regarda avant de faire une dernière remarque.

- Sarah, ce n’est pas vraiment le moment pour les distributions de cadeaux. Que va dire l’Amiral s’il nous trouve ici ?
Mac lui caressa à nouveau la joue pour l’apaiser un peu.

- Ne t’inquiète pas, l’Amiral m’a donné son accord…

Le regard plus que surpris il allait intervenir mais Mac le devança et lui indiqua de la tête le paquet qui était toujours posé sur ses jambes. D’une main tremblante, il défit le nœud rouge qui entourait la boite blanche. Il le posa négligemment et souleva doucement le couvercle et son regard resta bloqué sur son contenu…

- Je… Je…

Les mots n’arrivaient pas à sortir de sa bouche. Pas certain à 100% de ce que le petit objet qui se trouvait dans la boite voulait vraiment signifier. Mais d’un autre côté il avait la certitude que ce qu’il pensait été la bonne chose. Il leva finalement le regard vers sa femme qui lui adressait le plus beau des sourires qu’il ne lui ait jamais vu…

- Ceci signifie ce que je pense, Sarah ?

Mac rit doucement devant la mine enfantine de son mari. Il avait trop peur de poser la question avec les bons mots.

- Je ne sais pas, matelot… A quoi tu penses ?

Le regard enjoué de sa femme lui confirma ses dires. Il n’avait aucun doute, c’était forcément ce à quoi il pensait… Dans un sourire communicatif, il se leva et posa son précieux cadeau à la place où il se trouvait quelques minutes plus tôt. Et dans un regard amoureux, il enlaça la taille de sa femme avant de lui susurrer les plus douces paroles qu’elle n’ait jamais entendues.

- Je pense que j’ai en fasse de moi la plus merveille et la plus splendide des futures mamans…

Et sans plus attendre il l’embrassa tendrement, lui passant par ce baiser toute sa joie et son amour.
Sur la boîte abandonnée momentanément sur le banc trônait une paire de petits chaussons blanc tricotés pour bébé avec un carton où était écris : ‘Félicitation’.
Oh oui, le jour où il avait appris que sa femme était enceinte était l’un des jours les plus heureux de sa vie…

Fin du Flash-back
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: SOS Ange en détresse... [en cours]   Lun 10 Déc - 18:22

TROP SUPER I love you I love you I love you
LA SUITE STP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sarah0076
Fan de Sarah Mackenzie
avatar

Nombre de messages : 68
Localisation : Dans le grand Nord... hihi
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: SOS Ange en détresse... [en cours]   Mar 11 Déc - 13:00

Voici la petite suite du jour...

Je vous laisse découvrir ça... J'en dis pas plus sinon je vais révéler des choses qu'il ne faudrait pas lol...

Bonne lecture et mille merci pour les coms

***********************************************************

De faibles gémissements sortirent Harm et Mac de leur retour dans le passé. Et en un instant toute leur attention fût à nouveau pour leur fille. Celle-ci était en train de se réveiller. Encore dans un demi-sommeil, elle prononça de faibles paroles.

- Ma… man…. Pa…pa…

Même si les mots n’étaient qu’un murmure, Harm et Mac les comprirent de suite et d’un bon, ils se levèrent et s’approchèrent un peu plus du lit. D’un même élan, ils portèrent leur main au front de la petite pour le lui caresser et la rassurer par leur présence. N’ayant pas anticipé les gestes de l’autre, leurs mains se rencontrèrent dans une douce caresse qui les mit tous le deux mal à l’aise.
Voulant apaiser la soudaine tension qui était monté, Harm se dégagea et se dirigea vers la porte avant de marmonner quelques mots.

- Je vais chercher le docteur…

Mac toujours troublée, continua toutefois à caresser doucement le front de sa fille et lui chuchota des mots apaisants au creux de l’oreille.

Harm se dirigea rapidement vers le bureau des infirmières.

- Il faut prévenir le docteur, Emy est en train de se réveiller…

Il ne laissa pas le temps à l’infirmière de répondre que déjà il repartait en direction de la chambre pour retrouver sa fille. Quand il retourna dans la pièce, il trouva Emy qui était réveillée et qui était dans les bras de sa mère. Le léger mouvement des épaules de Mac lui signifia qu’elle était en train de pleurer. Trop heureux de revoir le marron profond des yeux de sa fille, il ne se figea pas cette fois à la proximité de Mac et vient déposer un tendre baiser sur le front de l’enfant par-dessus l’épaule de Mac.
Le médecin rentra alors précipitamment dans la pièce, suivi de près par une infirmière. Mac se dégagea finalement de sa fille mais laissa sa main dans celle de la petite fille.

- Eh bien, comment va notre petite malade ?

Emy un peu intimidée par l’arrivée d’étrangers, cacha son visage derrière le bras de sa mère et n’osa pas répondre. Instinctivement, Mac caressa ses cheveux. Le médecin se tourna alors vers Harm et Mac et s’adressa à eut.

- Je vais devoir vous demander de sortir le temps que nous fassions les premiers examens nécessaires à Emy.

A ces mots, la petite resserra fortement sa prise sur la main de sa maman. Mac s’en rendant compte se mit à hauteur du visage de sa fille et lui caressa tendrement la joue.

- Il faut que le médecin te fasse des petits examens mon cœur, et pour cela, papa et maman vont devoir sortir.

Voyant que la petite allait protester, Mac continua.

- On sera juste derrière la porte… Tu n’as rien à craindre le docteur MacNeel et Cathy sont très gentils…

Bien que réticente, la petite fille finit par lâcher prise sur la main de sa maman. Après avoir chacun donné un baiser à leur fille, Harm et Mac sortirent finalement de la chambre d’hôpital et de longues minutes d’attente commencèrent pour eux dans le couloir. Aussitôt sortie, Mac s’appuya lourdement contre le mur juste à côté de la porte de la chambre. Une fois de plus, l’émotion prit le pas sur tout, et puis surtout le soulagement de voir Emy réveillée, les larmes commencèrent à couler à flot. N’ayant plus vraiment la force de tenir sur ses jambes, elle se laissa glisser le long du mur avant de se retrouver assise par terre. Harm la regarda sans rien dire, laissant à sa femme la possibilité d’évacuer tout le stress de ces dernières heures. Mac ramena ses genoux contre sa poitrine et alors de lourds sanglots la secouèrent. Elle avait déjà beaucoup pleuré depuis la veille, mais le fait de voir Emy réveillée et qui semblait en bonne santé, fut le point de rupture de toute son angoisse accumulée durant les dernières heures, et puis le stress, le manque de sommeil n’arrangèrent rien à son état.
Harm n’y tenant plus, s’assis à côté d’elle et l’attira dans ses bras. Il sentait son cœur se déchirer de voir sa femme dans un tel état. Surtout qu’il se savait responsable de bons nombres des larmes qu’elle avait pu verser avant et maintenant. Contre toute attente, Harm sentit Mac s’agripper à son cou et pleurer tout son soul contre son épaule. Il resserra son étreinte et caressa doucement ses cheveux pour l’apaiser au mieux. Mais sa propre émotion le submergea rapidement lui aussi, s’abandonnant aux mêmes larmes que sa femme.

- Pardon, Sarah… Pardon pour hier, pour tous ces mots cruels que j’ai eu, pardon pour ces derniers mois où je n’ai pas été présent… Pardon… Pardon…

Il répétait ce simple mot dans un murmure au creux de son oreille, un pardon qu’il lui demandait en toute sincérité, voulant la convaincre de sa sincérité mais aussi voulant se dégager de ce fardeau qui le pesait depuis trop longtemps… Il avait besoin d’elle, de la femme aimante, présente, sensible…

- J’ai été odieux de te traiter de mauvaise mère… Tu es la meilleure maman qu’Emy aurait pu souhaiter… C’est moi qui suis un père indigne, si je ne rentrais pas si tard à la maison j’aurai peut-être pu être en train de jouer avec Emy et tout ceci ne serait pas arrivé…

Les larmes coulèrent plus abondamment sur son visage. Des larmes qu’il n’avait jusqu’à maintenant pas versées. Et là, toute la peine et les sentiments des dernières heures et surtout des derniers mois ressurgirent en un flot continu de gouttes salées.

- S’il y a quelqu’un à blâmer pour toute cette histoire c’est bien moi… C’est moi qui depuis des mois ne fais qu’entrapercevoir ma fille, ma petite princesse…

Mac finit par se dégager légèrement de cette étreinte trop longtemps attendue, pour regarder le visage marqué de larmes de son époux. Elle fût touchée et profondément troubler de ce qu’elle put lire dans son regard, tellement de tristesse, de peur, d’amour et de crainte. C’était la première fois qu’elle le voyait se livrer ainsi. Elle voulu chasser toute cette tristesse qu’elle voyait dans son regard. D’un doux geste de la main, elle vient effacer les larmes qui sillonnaient un chemin tout tracé sur ses joues râpeuses.

- Tu n’y es pour rien, Harm… C’est moi qui ai laissé Emy toute seule dans la salle de bain…

La culpabilité lui fit couler quelques larmes supplémentaires, mais Harm arrêta leur course en une douce caresse sur ses joues.

- Non, Sarah, tu n’y étais pour rien. Tu n’avais pas à rester avec Emy, elle avait déjà à de nombreuses reprises prit son bain toute seule… Elle n’est plus un bébé, et n’avait nullement besoin de notre présence dans la salle de bain…

Un long silence suivi cette déclaration. La vérité se glissant peu à peu dans l’esprit de chacun… Les mots de Harm résonnèrent dans leur esprit comme une délivrance. Ils n’étaient coupables de rien, tout ceci n’était qu’un accident. On a beau vouloir protéger son enfant de tous les dangers, il y a des imprévus et des accidents qui sont inévitables et auxquels on ne peut rien changer…
Mac reposa alors sa tête sur l’épaule de son mari, enfouissant son visage au creux de son coup en quête d’un peu plus de chaleur et de réconfort. Harm, heureux de cette initiative, resserra son étreinte pour lui montrer qu’il était là et déposa un tendre baiser sur son front.

Ils n’auraient su dire combien de temps ils étaient restés dans cette position. Les voix à l’intérieur de la chambre les sortirent de cette coquille qu’ils s’étaient créés. Le médecin avait semble-t-il fini son auscultation et il était en train de donner les derniers ordres à l’infirmière sur les traitements à donner à Emy et les prochains examens qui allaient lui être faits.
Il ne leur fallu que quelques secondes pour se mettre sur leurs pieds, près à entendre le résultat des analyses du médecin. Toutefois, ils gardèrent leur main jointe, signe du soutien et du réconfort tout nouvellement retrouvé.
Comme ils l’avaient supposé, le Docteur MacNeel ressortit de la chambre d’Emy, alors que Cathy lui faisait des prélèvements sanguins. Il se tourna vers les jeunes parents, aussitôt la porte de la chambre refermée. Dans un empressement certain, Harm fut le premier à prendre la parole.

- Que donnent les résultats, Docteur ?

Le visage du Docteur MacNeel était impassible. Aucune émotion ne semblait transparaître sur son visage. Mac resserra sa main sur celle de Harm dans un moment d’angoisse. Il se plaça juste derrière elle et entoura sa taille de son bras.

- J’ai fait passer une petite série de tests à Emily… Ceci n’est qu’une analyse préliminaire il faut encore confirmer ses premiers résultats par des tests plus approfondis avec notamment un scanner et d’autres analyses médicales…

La pression montait en flèche pour le jeune couple. Le moment sembla durer une éternité pour eux.

- Comment va Emy, Docteur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: SOS Ange en détresse... [en cours]   Mar 11 Déc - 18:02

J'adore
Vivement la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sarah0076
Fan de Sarah Mackenzie
avatar

Nombre de messages : 68
Localisation : Dans le grand Nord... hihi
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: SOS Ange en détresse... [en cours]   Mer 12 Déc - 12:52

Bon voici une petite suite, pas des plus joyeuses selon moi, mais un passage obligé dans la fic sinon ça n'aurait aucun sens.

Merci pour tous vos coms, en espérant que cela vous plaise toujours autant.

Bonne lecture

*********************************************************

Mac ne contrôlant plus son impatience avait légèrement haussé la voix ne supportant plus cette attente.

- Je pense qu’Emy va plutôt bien, Madame Rabb… Les premiers examens sont très positifs…

Il adressa alors un sourire aux parents de sa petite patiente. Qu’il était bon d’avoir des bonnes nouvelles à annoncer aux proches et à la famille d’un patient.
Le soupir de soulagement qui s’échappa des lèvres de Harm et Mac fut accompagné d’un rapprochement entre le couple et d’un baiser que Harm déposa dans les cheveux de sa femme. Un énorme poids venait de s’ôter de leurs épaules.

- J’ai posé plusieurs questions à Emy, elle ne semble pas avoir de trouble de la mémoire, ou d’étourdissement. Elle garde une certaine cohérence dans ses réponses. Et je dois même avouer qu’elle m’a surpris par sa maturité et son côté intrépide…

Le sourire que Harm et Mac adressèrent au médecin à la description de leur fille lui confirma qu’il avait peint le vrai portrait de l’enfant.

- Je l’ai faite se lever aussi et marcher un peu, j’ai fait les premiers tests sur ses réflexes moteurs et tout semble en ordre. Nous attendons toutefois, le rapport des analyses de sang et surtout le scan pour être certain qu’il n’y a aucunes lésions. Mais les premiers résultats sont très encourageants.

Les mots aucunes lésions se répercutèrent sans fin dans l’esprit de Harm et Mac. Il ne fallait pas s’emballer trop vite, mais Emy allait bien, elle allait s’en sortir…
Harm se dégagea un peu de sa femme et tendit sa main en direction du Docteur.

- Merci, Docteur MacNeel… Merci pour tout…

Le médecin serra la main qu’on lui tendait.

- Je n’ai fait que mon travail, Monsieur et Madame Rabb. Et puis ma petite patiente est une vraie petite princesse, c’est un plaisir que d’avoir des patients aussi faciles…

Un léger silence s’installa, moment pendant lequel le couple commençait à entrevoir le bout du tunnel de cette désastreuse mésaventure.

- Je vais garder Emy en observation pendant encore 3 jours…

Avant que les deux parents n’aient le temps de protester, il continua.

- Ne vous inquiétez pas, ceci est le temps d’attendre les derniers résultats et pour être certain que tout est en ordre. Ceci sera bien plus rassurant pour nous médecin et pour vous les parents… Il est toujours important de s’assurer avant la sortie du patient que tout est bien en ordre.

Même si l’envie de ramener leur fille au plus vite à la maison était grande, Harm et Mac durent se rendre à l’évidence qu’il était mieux que la petite reste en observation pendant encore quelques jours le temps que tout leurs doutes soient enraillés.

- Maintenant, je pense qu’Emy à grande hâte de retrouver ses parents… Et moi j’ai d’autres patients qui m’attendent…

Dans un dernier sourire et un dernier remerciement, Harm et Mac se tournèrent vers la porte de la chambre de leur fille et entrèrent cette fois-ci sans aucune crainte et peur au ventre de ce qu’ils allaient découvrir derrière. Au moment où ils entrèrent, Cathy était en train de finir de marquer les échantillons de sang qu’elle avait prélevé pour des analyses. Emy se rendit compte de suite de la présence de ses parents.

- L’infirmière Cathy elle m’a fait une piqûre pour me prendre mon sang et j’ai même pas pleuré, je suis une grande fille hein ?...

Le même regard de fierté et de bonheur illumina le visage de Harm et de Mac, qu’il était bon de retrouver Emy avec sa joie de vivre et son entrain d’antan. C’est Harm qui prit la parole pour lui répondre.

- Oui, mon cœur, tu es une grande fille courageuse…

Cathy sourit fasse au tableau qui s’offrait à elle. Qu’elle jolie petite famille se trouvait là. Elle était heureuse que toute cette histoire se termine bien pour eux.

- Je vais vous laisser.

Le jeune couple tourna aussitôt la tête vers Cathy qui finissait de rassembler tous ses accessoires de soin. Avant que d’une même voix ils s’adressent à l’infirmière.

- Merci…

Tout comme l’avait fait le médecin quelques minutes plus tôt, l’infirmière leur assura qu’elle ne faisait là que son métier. Puis elle se tourna une dernière fois vers Emy et lui montra la télécommande qui se trouvait à côté de son lit.

- Je vais te laisser avec ton papa et ta maman, ma puce… Mais si tu as besoin de quoi que ce soit, ou que tu ne te sens pas bien, tu appuies sur le bouton rouge et une collègue à moi ou moi-même on viendra tout de suite, ok ?

La petite fille sourit à Cathy et acquiesça de la tête.

- Ok…

Cathy sortit alors de la chambre, laissant un peu d’intimité à la petite famille. Harm et Mac s’approchèrent du lit de leur fille et s’y assirent tous les deux dessus. Mac s’appuya légèrement contre le torse de Harm qui l’entoura à nouveau de son bras trop content de cette nouvelle intimité retrouvée. Mac fut la première à prendre la parole.

- Comment te sens-tu mon cœur ? Tu as mal quelque part ?

La petite fille regarda sa maman et son papa avant de répondre.

- Non, j’ai pas mal ! Pourquoi j’aurais mal ?

Pas certain de ce qu’il fallait répondre, Harm décida de poser une autre question.

- Tu te souviens de ce qu’il s’est passé hier soir, ma puce ?

La petite fille sembla réfléchir quelques secondes avant de regarder ses parents.

- Oui…

Mac lança un regard à son époux avant de retourner son attention sur leur fille. Harm posa délicatement se main dans celle de Mac en signe de soutien mutuel.

- Tu veux bien nous raconter ce que tu te rappelles de la soirée d’hier ?

La voix de Mac était légèrement chevrotante fasse à l’évocation de ce souvenir douloureux. Emy ne percevant pas le trouble de ses parents hocha affirmativement de la tête avant de commencer son récit.

- Je me rappelle que j’étais dans la salle de bain avec maman, et que j’étais en train de prendre mon bain… On jouait toutes les deux et maman elle s’amusait à m’éclabousser avec la mousse qu’il y avait dans l’eau…

La petite fille rit au souvenir des jeux qu’elle faisait la veille avec sa maman. Harm regarda tour à tour sa femme et sa fille et fut éblouit par la douce complicité qu’il existait entre les deux femmes de sa vie… Pourquoi avait-il raté tous ces moments de complicité ?

- Et puis aussi après elle a lavé les cheveux de Kate !

Devant le regard interrogateur de Harm fasse à ce prénom qui ne lui disait rien, Emy expliqua qui était Kate.

- Kate c’est le nom de la poupée que tu m’as achetée quand tu es revenu de mission de l’Italie…

Alors que jusqu’à maintenant la petite fille riait des évènements de la soirée, son visage s’assombrit pourtant rapidement.

- Et puis papa est rentré à la maison et il est partit dans la chambre pour se changer…

La petite fille semblait replongée complètement dans la soirée de la veille, revoyant les images devant elle.

- Maman m’a fait un bisou avant de me dire qu’il fallait qu’elle aille parler avec papa…

Les souvenirs de cette soirée étaient tout aussi présents dans l’esprit de chacun, chaque mot, geste ou parole était encore gravé en eux.

- Et pi, comme tous les soirs, je vous ai entendu crier… Et je voulais pas vous entendre…

De petites larmes s’échappèrent des yeux de la petite fille fasse aux douloureux souvenirs qu’elle avait.

- J’essayais de pas vous entendre, de jouer avec Kate, mais j’entendais toujours maman qui criait sur papa…

Le cœur de Harm et Mac se serrèrent d’un seul mouvement. Comment n’avaient-ils pas compris qu’ils faisaient souffrir leur fille avec leurs disputes incessantes. La main de Harm se crispa légèrement sur celle de Mac pour le calmer un peu, elle déposa son autre main dessus et le caressa doucement. L’histoire d’Emy n’était pas finie, et ils sentaient déjà tous les deux que le pire était à venir.

- J’ai alors bouché mes oreilles avec mes mains… Mais je vous entendais toujours… Alors j’ai bouché mon nez et j’ai mis la tête sous l’eau, comme quand on va à la mer, comme ça on entend plus…

La main de Mac se figea soudainement, cessant toute caresse. La vérité était en train de se faire dans leur esprit. Comment avaient-ils pu ignorer les besoins et leur bonheur de leur propre fille à ce point ?

- Et pi ben après je sais plus trop… je sais que sous l’eau j’étais bien… Il y avait plus de cris, que le silence… Et pi je sais pas… je me suis endormie je crois… Et ce matin je me suis réveillée ici…

Les yeux des deux parents brillèrent de larmes. Quelques instants plus tôt, quand ils étaient seuls dans le couloir, ils avaient fini par penser qu’ils n’étaient pas responsables de ce qui s’était passé, que tout ceci n’était qu’un accident. Mais cela n’en était pas un. Emy avait failli mourir par leur faute. Par leur égoïsme. Leurs problèmes de couple avaient prit le pas sur le bonheur de leur fille et tout ce qui était arrivé, ils en étaient les seuls responsable. La vérité était tellement douloureuse qu’ils ne savaient plus quoi dire. Ils étaient complètement perdus dans les abîmes de leur désespoir.
Mac n’y tenant plus se jeta dans les bras de sa fille, la serrant de toutes ses forces sur son cœur et la berçant doucement.

- Pardon mon cœur, pardon…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: SOS Ange en détresse... [en cours]   Mer 12 Déc - 19:13

J'avais beaucoup de retard!!

C'est super!!! Je suis contente que Harm et Mac se soient retrouvés! Et surtout que Emy va bien!!!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: SOS Ange en détresse... [en cours]   Mer 12 Déc - 19:20

trop super I love you I love you I love you

la suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sarah0076
Fan de Sarah Mackenzie
avatar

Nombre de messages : 68
Localisation : Dans le grand Nord... hihi
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: SOS Ange en détresse... [en cours]   Jeu 13 Déc - 17:29

voici la suite...Bonne lecture...

*******************************************

Ce mot semblait être celui qu’elle avait le plus dit et le plus entendu ces dernières 24h. Harm quand à lui resta à sa place complètement agar et muet face à cette révélation.

Alors que Mac la relâcha enfin de son étreinte oppressante, Emy posa les questions qui la tracassaient depuis déjà bien longtemps.

- Pourquoi est ce que vous vous disputez tout le temps ? C’est parce que vous ne vous aimez plus ? C’est à cause de moi ?

Mac posa délicatement ses mains sur les épaules de sa fille et la regarda dans les yeux.

- Tu n’y es pour rien mon cœur… Papa et maman ont souvent des disputent… Mais ce n’est en rien à cause de toi, ce sont des problèmes de grandes personnes. Papa et moi on t’aime plus que tout, ma puce, tu es notre petite princesse pour toujours…

La petite laisse alors échapper quelques larmes.

- Moi je veux plus vous entendre crier… Je veux retrouver mon papa et ma maman, comme avant, quand vous vous faisiez pleins de bisous, que papa il rentrait tôt du travail et il te ramenait un bouquet de fleurs, quand on riait tous les trois à table et quand on partait faire de longues balades avec l’avion de papa…

Les larmes de la petite fille l’empêchèrent de continuer sa phrase. Elle souffrait énormément de tous ces cris incessants qui l’entouraient. Mac serra une nouvelle fois sa fille fort contre son cœur, voulant chasser toutes ses larmes et ces tracas. Elle sentit alors dans son dos, Harm qui les entourait toutes les deux de ses bras forts, il sembla être sortit de son mutisme.

- Je te promets, ma petite princesse que tout va redevenir comme avant. Maman et papa ont des problèmes à régler c’est certain. Mais tout va redevenir comme avant. Quand nous étions une famille heureuse. Ok ?

Ils ne purent discerner qu’un léger oui étouffé. Mac pensait aux paroles que son époux venait de prononcer et elle était parfaitement d’accord avec lui, ils avaient pas mal de choses à mettre à plat, mais pour le bonheur d’Emy il fallait que les choses redeviennent comme avant. Et puis pour l’équilibre de leur famille ils étaient près à tout. Ils s’étaient perdus pendant bien trop longtemps. Certains doutes subsistaient encore, mais Mac comme Harm étaient certains de l’amour qu’ils portaient à l’autre, ils avaient juste oublié que cet amour était réciproque et que c’était leur force.

Le reste de la matinée se passa en famille. En fin de matinée, Emy fit une petite sieste, épuisée par les évènements de la nuit et encore un peu faible. Pendant ce temps, Harm en profita pour appeler AJ et la famille Roberts pour les rassurer. Pendant qu’il se dirigeait vers la sortie de l’hôpital, Harm repensa à tout ce que leur petite fille leur avait avoué. Comment en étaient-ils arrivés là ? Au point de faire passer le bonheur de leur fille derrière leurs disputes futiles ? Une fois à l’extérieur du bâtiment, Harm inspira profondément. Il se saisit alors de son téléphone et composa en premier le numéro de la résidence Roberts. C’est une petite voix qu’il reconnu aussitôt qui décrocha.

- AJ Jr Roberts !

Harm sourit à la voix enjouée de son filleul… C’était un bon petit gars que son filleul, il en était fier, aussi fier que de sa petite fille.

- AJ, c’est oncle Harm…

AJ ne laissa pas le temps à Harm de rajouter quoi que ce soit que déjà il s’empressait de reprendre la parole.

- Comment va Emy ?

L’inquiétude du petit garçon pour sa meilleure amie ému Harm. Il savait que ces deux petits diablotins étaient inséparables.

- Elle va mieux, AJ.

Le soupir de soulagement que le petit garçon expira fit sourire, Harm. Il se rappela alors la première raison de son appel.

- AJ, ta maman ou ton papa serait dans le coin s’il te plait ?

- Oui, Maman est dans la cuisine elle prépare le repas pour ce midi, et papa ben il est pas là, il est parti chercher des dossiers au travail. Je te passe maman c’est ok ?

- C’est parfait… Merci petit bonhomme… A bientôt…

Après un dernier au revoir, AJ Jr passa le téléphone à sa maman.

- C’est oncle Harm, maman. Il a dit qu’il voulait te parler.

Alors qu’Harriet se saisissait du téléphone que son fils lui tendait, elle eu un léger pincement au cœur. Elle adressa alors une prière silencieuse pour que tout soit en ordre pour Emy.

- Harriet !

- Bonjour, Harriet c’est Harm…

Harriet ne fit pas même attention à ce qu’il venait de dire. L’angoisse au sujet de l’état de santé d’Emy était trop pressante.

- Comment va Emy ?

Harm fut touché de la sollicitude de la jeune femme pour sa petite princesse. Ils avaient su, Mac et lui, de suite que Harriet ferait une excellente marraine pour leur fille.

- Eh bien, Emy s’est réveillée, et elle semble aller bien…

Harriet poussa le même soupir de soulagement que son fils quelques minutes plus tôt. Harm comprenant qu’elle voulait en savoir plus, poursuivit ses explications.

- Le Docteur MacNeel lui a fait un premier bilan qui semble très prometteur. Emy répond bien aux différents stimuli qu’on lui a faits et elle ne semble pas avoir de troubles neurologiques.

Harriet sourit au travers du téléphone complètement rassurée.

- C’est merveilleux, Harm… Emy va s’en sortir…

Harm sourit tristement.

- Oui tout devrait rentrer dans l’ordre. Le docteur a dit quand même qu’il fallait attendre les derniers examens pour être sûr qu’il n’y a pas de problèmes… Ils vont la garder en observation pendant encore 2 ou 3 jours avant qu’elle ne soit autorisée à rentrer à la maison.

Harriet sentit dans la voix de son interlocuteur que quelque chose troublait ce moment de bonheur.

- Qui a-t-il Harm que vous ne me dites pas ?

Harm haussa les épaules face à la perspicacité de Harriet.

- On ne peut décidément rien vous cacher, Harriet…

Devant le silence de Harm, Harriet essaya de l’encourager.

- Vous savez que vous pouvez tout me dire, Harm ! Les amis sont faits pour ça… Et puis si vous ne vous déchargez pas de cette peine cela finira par vous ronger…

Après une profonde inspiration, Harm essaya de trouver les mots justes.

- Disons qu’il aurait fallu qu’on en arrive à un point extrême et qu’Emy frôle la mort pour qu’on se rende compte de tout le mal qu’on lui faisait en lui infligeant nos disputes quotidiennes… Et si elle était morte, Harriet ? Si tout cela ne s’était pas si bien fini ?

Les larmes coulèrent à flot sur les joues de Harm, conscient soudainement de tout ce qu’il avait failli perdre cette nuit. Harriet comprit ce qu’il s’était passé dans la salle de bain sans même que Harm lui raconte en détail. Cette idée lui glaça le sang, et elle s’imagina alors la torture psychologique que ses deux amis devaient ressentir.

- Il ne faut pas penser à cela, Harm… Emy est là, vivante et en bonne santé. Il faut que Mac et vous vous concentriez maintenant à faire le bonheur de Emy. Et ce bonheur doit débuter par un aplanissement de vos rapports. Des décisions doivent être prises, pour le bien d’Emy… Et je sais que Mac et vous ferez tout pour le bonheur de votre fille… Alors cessez de penser à ce qui aurait pu arriver Harm, rester dans les suppositions n’apportera rien de bon, regardez plutôt devant vous : Emy et Sarah…

Harm réfléchit quelques secondes à ce qu’avait dit son amie. Elle avait raison, il ne devait pas se focaliser sur des suppositions, Emy était vivante et elle avait besoin d’un papa fort et présent.

- Merci, Harriet… Merci pour tout…

- De rien, Harm…

- Bon je vais devoir vous laisser, il faut encore que je contacte l’Amiral avant de retourner auprès des deux femmes de ma vie…

Ces mots étaient sortis tout naturellement de sa bouche émurent Harriet. Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas entendu Harm parler de Mac comme de la femme de sa vie… Il y avait encore un espoir pour ses deux amis, elle en était certaine maintenant.

- Retournez vite auprès d’elle, Harm. De toute façon je passerais dans l’après-midi à l’hôpital. J’ai un petit garçon qui est impatient de retrouver sa meilleure amie et de s’assurer par lui-même qu’elle va bien…

Harm et Harriet eurent un léger rire à la remarque de la jeune femme.

- Eh bien, c’est une excellente nouvelle, je suis sûr qu’Emy sera ravi que de retrouver sa marraine et son copain. A toute à l’heure Harriet.

- A toute à l’heure.

Après avoir raccroché d’avec la jeune femme, Harm composa le numéro de téléphone de l’Amiral. Il n’eut à attendre que deux sonneries avant que l’interlocuteur ne prenne la ligne. Comme il l’avait déjà dit à Harriet, il rassura AJ au sujet de l’état de santé de la petite fille. AJ fut soulagé de la nouvelle et promis de passer à l’hôpital en fin de journée car il avait plusieurs dossiers qui nécessitaient sa présence au JAG.
Une fois sa tâche accomplie, Harm retourna dans la chambre d’Emy où il trouva la petite toujours endormie et Mac qui lui caressait doucement les cheveux du bout des doigts. Elle n’eut pas besoin de se retourner pour savoir qu’il était rentré dans la pièce.

- Elle a grandit trop vite…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: SOS Ange en détresse... [en cours]   Jeu 13 Déc - 20:18

trop trop super
la suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: SOS Ange en détresse... [en cours]   Jeu 13 Déc - 20:31

Woaw!! smil123

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
sarah0076
Fan de Sarah Mackenzie
avatar

Nombre de messages : 68
Localisation : Dans le grand Nord... hihi
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: SOS Ange en détresse... [en cours]   Ven 14 Déc - 9:34

voici la suite quotidienne...

On se rapproche dangereusement de la fin...

***************************************************

La voix de Mac n’était qu’un murmure mais il perçut les tressautements qui l’animaient. Il ne l’interrompit pas, pensant qu’elle avait besoin de parler.

- Je me rappelle encore le jour de l’accouchement, quand l’infirmière l’a posée dans mes bras. Elle était si petite et si fragile, mais elle semblait à la fois tellement forte…

Mac commença à sangloter légèrement, aussi Harm s’approcha d’elle et s’assit à ses côtés sur le lit. Il lui posa la tourna alors légèrement pour qu’elle lui fasse face. D’un geste tendre, il lui caressa la joue pour effacer les traces de larmes qui commençaient à perler.

- Mon Dieu, Harm… Qu’avons-nous fait…

Harm la prit dans ses bras alors quand les larmes jaillirent franchement cette fois. Il la berça contre son cœur, lui caressant les cheveux et lui murmurant des paroles de réconfort au creux de l’oreille. Entre deux sanglots, Mac essaya de prononcer quelques paroles.

- Et si… et si elle était… morte, Harm ?...

Alors la serra alors plus fortement contre lui, les mêmes pensées lui avaient traversé l’esprit des milliers de fois depuis la veille. Il se rappela alors les paroles d’Harriet.

- Emy est là, Sarah… Elle est vivante… C’est tout ce que tu dois garder à l’esprit… On a fait des erreurs, de terribles erreurs ces derniers mois, on a besoin d’en parler toi et moi, c’est évident. Mais tout va rentrer dans l’ordre, je te le promets…

Mac se sentit rassurée instantanément, elle connaissait son époux et elle savait la valeur qu’avaient ses promesses. Mac se resserra alors encore plus contre lui. Que cette chaleur lui avait manqué, et cette force imminente qui se dégageait naturellement de son époux. Puis Mac se redressa doucement et regarda dans les yeux de son époux. Elle sécha ses dernières larmes du revers de la main.

- Oui nous avons besoin de parler et de mettre les choses à plat… Je…

Harm ne la laissa pas finir, il posa un doigt sur ses lèvres pour l’interrompre.

- L’endroit n’est pas le mieux choisit, pour avoir la discussion que nous voulons avoir. Je te propose de passer la journée ici avec Emy, à nous occuper d’elle. Et puis quand nous aurons un moment tranquille, nous rentrerons à la maison et alors nous parlerons de tout ce dont nous avons besoin de parler, ok ?

Mac acquiesça de la tête, troublée par la douceur du pouce de Harm qui caressait tendrement ses lèvres. Ne voulant briser la douce caresse qu’il lui infligeait, elle hocha juste doucement de la tête pour montrer son accord.

- C’est parfait alors.

Puis doucement il se pencha et effleura sa bouche de ses lèvres. Le baiser fut court, juste un frôlement, mais pour eux il fut comme un premier baiser, un baiser de renouveau… Il se recula et la regarda dans les yeux pour lui signifier une fois de plus qu’à partir de maintenant, tout irait bien. Mac lui sourit tendrement et se retourna dans ses bras pour contempler leur fille. Elle sentit Harm l’attirer contre son torse et il l’entoura de ses bras, alors qu’il posait son menton sur son épaule. Ils restèrent ainsi jusqu’à ce qu’Emy ne se réveille pour l’heure du repas.

L’après-midi se passa rapidement entre les rires des enfants et les discussions entre Harriet, Sarah et Harm. Harriet eut bien du mal à convaincre son fils qu’il était l’heure qu’ils rentrent à la maison. Alors que le calme revenait dans la chambre et qu’Emy avait concentré son attention sur les dessins animés qui passaient à la télévision, l’Amiral entra dans la pièce avec un ours en peluche dans les bras. Emy fut la première à noter la nouvelle présence dans la pièce.

- Regarde qui j’ai trouvé dans le couloir ! Il était assis devant la porte de ta chambre et il attendait là, tout seul… Je me suis dis qu’il serait bien mieux avec toi qu’en dis-tu ?

Emy sourit joyeusement à AJ et tendit les bras en direction du petit ours tout neuf que l’Amiral lui tendait.

- Merci papy AJ… Il est tout doux…

La petite fille enfouit son visage entre les bras du petit ours et frotta sa joue contre le doux duvet du petite animal en peluche. L’Amiral tourna alors son attention sur les parents de sa filleule.

- Bonsoir vous deux, désolé pour le retard, mais le Secrétaire d’Etat a choisi le dernier moment pour me tomber dessus…

Face à la grimace qu’AJ afficha, Harm et Mac ne purent s’empêcher de rire doucement.

- Désolé de l’entendre, Monsieur…

AJ leur sourit en retour.

- Bon maintenant que je suis ici, arrêtons de parler boulot…

Il retourna son regard sur Emy qui avait recommencé à suivre les dessins animés à la télévision tout en serrant fort contre sa poitrine la peluche qu’on venait de lui offrir. AJ sourit et s’approcha doucement du lit de sa filleule avant de s’asseoir à ses côtés.

- Alors comment se porte ma petite grenouillette ?

La petite fille se tourna vers AJ avant de répondre.

- Bien, mais c’est pas bon ce qu’on nous fait manger ici…

Face à la remarque de la petite fille, les trois adultes rirent de bon cœur. Emy ne comprenant pas ce qu’il y avait de drôle, posa une question.

- Qu’est ce qu’il y a de drôle.

AJ se calma légèrement avant de répondre.

- Rien ma puce…

Puis reprenant son sérieux, il leva les yeux vers l’écran de télévision qui captait à nouveau l’attention de la petite fille.

- Qu’est ce que tu regardes ?

- Bob l’éponge…

- Bob l’éponge, mais tu sais que je suis fan moi aussi. Tu me fais une petite place pour qu’on le regarde ensemble.

La petite fille acquiesça et se poussa pour que son papy AJ puisse s’allonger sur le lit. AJ Prit place, le dos appuyé contre le haut du lit qui était relevé et prit dans ses bras la petite fille qui se pelotonna aussitôt contre son torse. Alors que la petite était plongée dans la suite de son dessin animé préféré, AJ lui regarda Harm et Mac qui souriaient doucement, attendrit par la scène qui se jouait devant eux.

- Je pense que vous devriez rentrer chez vous, tous les deux. Emy et moi on va passer une soirée tranquille devant notre personnage de dessin animé préféré…

Harm fut le premier à a rétorquer.

- AJ, vous avez déjà passé la nuit dernière ici, Mac et moi pouvons rester…

Ne laissant pas finir Harm, AJ attira l’attention d’Emy pour lui venir en aide.

- Emy que dirais-tu si c’est Papy AJ qui passait la nuit ici avec toi ?

- Cool…

AJ afficha un sourire de triomphe.

- Je crois que le juge vient de rendre son verdict… Alors maintenant filez, c’est un ordre.

Harm et Mac remercièrent une fois de plus chaleureusement AJ pou son dévouement. Ils n’essayèrent pas d’argumenter, quelque part content de pouvoir se retrouver seuls tous les deux pour pouvoir discuter au calme de toutes les choses qu’ils avaient besoin d’éclaircir. Après un dernier baiser à leur progéniture et une franche accolade à leur ami, ils prirent la direction de leur domicile.
Arrivés à la maison, ils posèrent leurs manteaux puis un silence insoutenable pris place entre eux. Aucun des deux ne savait comment aborder le sujet qui devait pourtant être évoqué au plus vite. Mac ne supportant pas ce silence angoissant, se tourna précipitamment et se dirigea vers la cuisine.

- Je vais nous préparer un thé…

Harm la suivit alors prestement, voulant la rattraper. Alors qu’elle était en train d’ouvrir le placard de la cuisine pour prendre deux tasses, il posa sa main sur son épaule et la retourna vers lui. Elle n’osa rencontrer son regard et posa ses yeux sur ses chaussures.

- Regardes-moi, Sarah…

Voyant qu’elle ne coopérait pas, il posa délicatement sa main sous son menton avant de lui redresser le visage pour qu’elle se confronte à son regard.

- Je te fais si peur que ça ?

Sarah le regarda alors tendrement et lui adressa un léger sourire pour le rassurer.

- Non, tu ne me fais pas peur, mais c’est cette conversation qu’on doit avoir qui m’effraie… Cela fait 10 mois qu’elle m’effraie au plus haut point, depuis la mort de…

Elle n’osa poursuivre sa phrase les souvenirs douloureux remontant à la surface. Les larmes brillèrent au fond de ses yeux alors Harm fit la seule chose qu’il pouvait faire en cet instant, il la prit dans ses bras et la serra de toute ses forces, laissant libre court lui aussi pour la première au chagrin immense qui l’habitait depuis la mort de ce petite être.

- Depuis la mort de Matthew…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: SOS Ange en détresse... [en cours]   Sam 15 Déc - 10:03

Trop super
Vivement la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sarah0076
Fan de Sarah Mackenzie
avatar

Nombre de messages : 68
Localisation : Dans le grand Nord... hihi
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: SOS Ange en détresse... [en cours]   Sam 15 Déc - 10:44

Voici la suite d'aujourd'hui, je pense que j'en mettrais une autre ce soir parce qu'il faut que la fic soit fini de poster demain...

Bonne lecture à tous

Et merci mille fois pour tous vos commentaires

***********************************************************

Flash-back

Sarah en était à son 8ème mois de grossesse. Elle caressa doucement son ventre rond alors qu’elle et son mari patientaient dans la salle d’attente du gynécologue. Comme à chaque nouveau rendez-vous pour une échographie, ils étaient tous les deux impatients de voir apparaître sur le petit moniteur leur petit ange. Ils avaient déjà connu ça avec Emy auparavant, mais ce nouvel évènement était tout aussi attendu que le premier. Harm regarda sa femme et lui sourit tendrement, il sentait qu’elle était stressée aujourd’hui et se demanda pourquoi.

- Que se passe-t-il, chérie ?

Mac sembla sortir du brouillard dans lequel elle était plongée et regarda son mari, pas certaine d’avoir compris la question qu’il lui avait posée, tellement elle était prise dans ses pensées. Devant son mutisme, Harm s’inquiéta.

- Qu’y a-t-il, Sarah ?

Mac continua machinalement de caresser son ventre rebondi.

- Je ne sais pas, je sens qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Notre petit diablotin est toujours très agité le matin, mais la je ne le sens pas bouger…

Harm posa délicatement sa main sur celle de sa femme dans un espoir de réconfort.

- Je suis sûr que tout va bien, mon cœur… Notre petit gars est fort…

Ils ne purent poursuivre plus longtemps leur conversation, le docteur Grams arrivait vers eux pour leur signifier que c’était leur tour.

- Monsieur et Madame Rabb, enchanté ! Comment allez-vous aujourd’hui ?

Alors que Harm aidait sa femme à se redresser, il posa délicatement sa main autour de sa taille pour la conduire jusque dans la salle d’examen.

- Ca peut aller, mais je m’inquiète un peu… Notre bébé est peu agité aujourd’hui…

Le médecin la regarda et lui donna un sourire se voulant rassurant.

- Nous allons regarder ça tout de suite, Madame Rabb. Mais cela arrive souvent… Mais pour plus de sécurité, on va commencer par l’échographie pour voir comment se porte notre petit bonhomme.

Ne perdant pas une seconde, Mac se changea dans la petite pièce prévue à cet effet et une fois qu’elle eut revêtu la petite chemise d’hôpital prévue à cet effet, elle alla s’allonger sur la table d’examen avec l’aide de son mari. Harm ne lâcha pas sa main et s’assit à ses côtés, l’angoisse de sa femme se répercutant dans tout son être.

- Bien, voyons voir ce qu’il se passe.

Le médecin appliqua le gel et posa la sonde sur son ventre. Il fit plusieurs allés-retours avec l’appareil, sans émettre le moindre commentaire. L’anxiété grandissante, Mac nota les quelques marques d’inquiétude qui se formaient sur le visage du médecin.

- Que se passe-t-il ?

Le médecin garda son attention sur le petit moniteur, complètement absorbé dans son examen.

- Docteur dîtes-nous ce qu’il se passe…

La voix de Harm était légèrement menaçante, toute cette tension était insoutenable. Le docteur se tourna vers eux, le regard morne.

- Je n’arrive pas à distinguer son rythme cardiaque…

Les mots faisaient doucement leur chemin dans l’esprit de Harm et Mac, pas certains de comprendre vraiment ce qu’il se passait.

-Qu’essayez-vous de nous dire ?

Le médecin fit encore une dernière tentative pour localiser le mouvement du cœur de l’enfant.

- Je ne suis pas sûr… Il faut que je demande à un confrère de venir examiner ses données.

Le médecin se leva précipitamment et attrapa le téléphone qui se trouvait dans la pièce.

- Anna, pouvez-vous demander au Docteur Collins de me rejoindre immédiatement en salle d’examen obstétrique, c’est pour une urgence.

Le médecin retourna auprès de sa patiente et poursuivi son exploration, faisant plusieurs clichés de l’échographie. Mac resserra sa main sur celle de son époux, complètement perdue et à bout de nerf. Harm posa sa tête contre la sienne pour la rassurer de sa présence, mais lui-même était en train de perdre totalement pied.
C’est le bruit de la porte qui les sortit de leurs sombres pensées.

- Tu m’as fait appeler, Allan ?

- Oui, j’ai besoin de ton avis sur cette échographie.

Le nouveau médecin pris la place du Docteur Grams et refit les mêmes gestes que celui-ci. Au bout d’interminables minutes, il leva la tête vers son confrère et fit un signe négatif de la tête.
A partir de cet instant, tout s’était enchaîné à une vitesse folle, on avait transporté Mac en salle d’urgence, lui signifiant qu’ils allaient devoir déclencher l’accouchement immédiatement. Mais les seuls mots qui résonnaient à son esprit étaient « asphyxie », « mort né »…

Fin du Flash-back


Mac pleurait à chaudes larmes ainsi que son époux. La mort de leur petit ange toujours ancré au plus profond d’eux.

- Quand il est venu au monde… Il n’a pas pleuré… Je n’ai même pas pu le prendre dans mes bras et caresser son doux visage… Je n’ai pas pu plonger mon regard dans ses petits yeux qui s’ouvre au monde…

Harm resserra plus fortement son étreinte sur sa femme. Jamais ils n’avaient parlé de la mort de Matthew, chacun s’étant enfermé dans un mutisme profond.

- Pourquoi, Harm ?... Pourquoi on nous a enlevé notre petit garçon… avant même qu’on puisse le connaître ?...

Harm ne trouva aucune réponse à donner.

- Je ne sais pas, mon cœur… Je ne sais pas…

Pour la première fois depuis cette tragique épreuve, ils pleurèrent ensemble la mort de leur fils. Le bébé était mort né alors qu’il s’était asphyxié à cause du cordon ombilical qui s’était enroulé autour de son cou. Les médecins avaient envoyé Sarah en salle d’accouchement aussi rapidement que possible déclenchant les premières contractions. Mais ils n’avaient rien pu faire pour l’enfant qui était déjà mort. Harm avait essayé d’être présent pour sa femme pour la réconforter, mais celle-ci était plongée dans un mutisme profond, et refusait toute l’aide qu’on voulait lui apporter.

- J’aurai tellement voulu après la mort de Matthew que tu me laisses te consoler, comme maintenant… Qu’on traverse cette épreuve tous les deux…

Mac se dégagea doucement, pour regarder son époux. Elle comprit alors pourquoi les choses avaient fini par déraper entre eux. Après la mort de Matthew, chacun s’était renfermé dans un silence absolu. Mac comprit alors que son mari s’était éloigné d’elle parce qu’elle n’avait pas su lui ouvrir son cœur et lui dévoiler sa tristesse face à cette épreuve.

- Pardon, Harm… Pardon…

Harm lui embrassa tendrement le front, pour lui signifier qu’il ne lui en tenait pas rigueur.

- Tout ceci n’est pas uniquement ta faute, Sarah. Après ton premier refus de mon aide je me suis éclipsé. J’aurai du être là quand même, comprendre que tu avais besoin de temps que tout ceci était nouveau. Et égoïstement je n’ai pensé qu’aux besoins que moi j’avais. Au besoin de te tenir dans mes bras de te réconforter, pour me sentir utile… Mais à la première embuche, j’ai fui, je me suis réfugié dans le travail, rentrant de plus en plus tard.

Sentant les trémolos qui tintaient dans sa voix, Sarah décida de prendre la parole à son tour. Elle avait sa part de responsabilité dans toute cette histoire et il fallait éclaircir les choses jusqu’au bout.

- J’étais tellement perdue, à ce moment là que je ne me suis pas vraiment rendue compte de ce qu’il se passait autour de moi… Je ne voyais que ma souffrance… J’ai été toute aussi égoïste que toi… Aucun parent ne devrait avoir à traverser la perte de son enfant… Les jours ont passé et j’ai pu enfin rentrer à la maison. J’ai concentré toute mon attention sur Emy pour ne pas sombrer… Elle était ma bouée de sauvetage. Et puis tu n’étais plus là… Tu rentrais de plus en plus tard et tu t’étais muré dans un silence assourdissant…

Mac se tut, laissant ses paroles en suspends.

- Que de gâchis… Tout ces mois de souffrance auraient pu être évités…

Harm tenait toujours Mac dans ses bras, s’abreuvant mutuellement de la chaleur de l’autre.

- Crois-tu que nous pouvons arranger les choses ?

La voix de Mac était tout juste un murmure. Mais Harm lui répondit avec détermination.

- Bien sûr que nous le pouvons…

Mac se dégagea du corps de son époux et se retourna vers l’évier où elle s’appuya.

- Je ne sais pas si je pourrais, Harm…

Harm ne fut pas bien sûr de ce qu’elle voulait dire par là.

- Tu ne sais pas si tu pourras quoi ?

Mac n’osa pas le regarder, elle avait peur de ce qu’elle pourrait lire dans son regard après ces quelques paroles. Elle inspira profondément et reprit ses explications.

- Je ne sais pas si j’arriverai à faire comme si rien ne s’était passé et oublier le fait que tu as eu des maîtresses…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: SOS Ange en détresse... [en cours]   Sam 15 Déc - 17:38

j'adore
Vivement la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sarah0076
Fan de Sarah Mackenzie
avatar

Nombre de messages : 68
Localisation : Dans le grand Nord... hihi
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: SOS Ange en détresse... [en cours]   Sam 15 Déc - 17:51

Voici une autre suite ce soir...

Demain dernier chapitre...

Bonne lecture à tous

***********************************************

Harm la retourna brusquement pour qu’elle soit à nouveau face à lui.

- Jamais, Sarah… Tu m’entends, jamais il n’y a eu quelqu’un d’autre que toi… As-tu si peu de confiance en moi pour croire que j’ai pu te tromper un jour ?

Mac releva la tête, soudain interdite par les propos qu’elle venait d’entendre…

- Je croyais pourtant… J’étais persuadée que…

Les mots n’arrivaient plus à sortir de sa bouche tellement la révélation l’avait ébranlée.

- Tu croyais… Mais tout ceci est faux, Sarah. Il n’y a jamais eu que toi et il n’y aura que toi…

- Pourquoi n’as-tu pas cherché à me contredire alors quand je t’ai accusé de me tromper et d’avoir une aventure…

Harm réfléchit quelques secondes à la question de sa femme. Plusieurs fois il s’était demandé lui-même pourquoi il n’avait pas essayé de la contredire et de lui faire comprendre qu’il n’en était rien.

- Quand tu as porté sur moi les premières accusations sur ma fidélité à ton égard, notre couple allait déjà mal Sarah… Je sentais que je te perdais et je ne supportais pas ça… J’ai souhaité te faire souffrir autant que je souffrais de ton éloignement… Je sais aujourd’hui que j’avais tort, que mon attitude était mesquine… Mais comprends-moi, tu ne me regardais plus, tu ne voulais même plus que je te touche… Et le coup de grâce est tombé ce soir là alors que tu m’as injustement accusé de t’être infidèle… Je t’avais perdue totalement, tu n’avais plus confiance en moi…

Les yeux emplis de tristesse et de souffrance, Harm contint avec difficulté les larmes qui perlaient au coin de ses yeux.

- Ce n’est pas que j’avais plus confiance, mais comprends-moi… Tu rentrais de plus en plus tard à la maison et je savais parfaitement que tu n’étais pas toujours au travail. A plusieurs reprises j’appelais au bureau et on m’informait que tu étais déjà parti. Tu rentrais pourtant tard… Et puis j’ai fini par penser que tu étais allé chercher ailleurs ce que moi je n’étais plus capable de t’offrir… Je sais que je n’ai pas voulu que tu me touches à la suite du décès de Matthew…

Harm allait l’interrompre, mais elle lui posa un doigt sur les lèvres pour qu’il la laisse finir.

- J’ai besoin de t’expliquer, Harm… Il y a trop de non dits et de malentendus entre nous…

Harm hocha simplement de la tête et la laissa poursuivre.

- Au début je me suis cachée derrière l’excuse de l’accouchement. Mon corps était indisposé, aussi je n’avais pas besoin d’insister pour que nous ne fassions plus l’amour. Et puis cette excuse n’a plus été valable…

Cette révélation était douloureuse pour Harm comme pour Mac. Mais les mots devaient sortir et les explications ne pouvaient plus attendre.

- Je n’avais pas peur de toi, ou de ce que tu pourrais faire… J’avais tout simplement peur de moi et de ce qu’il pourrait arriver. J’avais peur de retomber enceinte et que tout recommence comme avec Matthew… Je n’aurai pas supporté de perdre un autre enfant, Harm… Tu comprends…

Devant les larmes qu’elle versait, il appliqua sa main contre sa joue pour lui transmettre sa force et sa chaleur.

- Je sais qu’il y avait des méthodes contraceptives, mais je ne sais pas tout était embrouillé dans mon esprit à ce moment-là… Les semaines ont passées et quand je suis sortie de ce brouillard qui m’entourait, tu n’étais plus vraiment là. J’ai essayé de te parler, de t’approcher, mais le fossé qui s’était creusé entre nous était devenu un gouffre… Alors j’ai songé que tu avais trouvé chez une autre femme ce que moi je ne te donnais plus, de l’amour de l’attention… Et puis tu n’as pas nié… tu m’as laissé croire que tout ceci était vrai…

Mac se glissa soudainement dans les bras de son mari et pleura sur son épaule toutes les larmes de son corps. Elle répéta inlassablement de simples mots.

- Pardon, Harm… Pardon d’avoir douté… Pardon… Pardon…

Harm la serra de toutes ses forces. Cela lui arrachait le cœur de la voir pleurer et de la savoir si triste.

- Je te dois aussi des excuses, mon cœur… Mais je veux que tu saches qu’à partir de maintenant tout va être différent… Je t’aime, tu m’entends, je t’aime plus que tout et nous nous sommes fait bien trop de mal pour continuer ainsi… Je veux retrouver la femme aimante que tu as toujours été, la superbe femme que j’ai épousée un après-midi de juin, la merveilleuse maman qui a mis notre petite princesse au monde…

Il déposa un tendre baiser dans ses cheveux. Puis se dégageant, il lui souleva doucement le menton et la regarda dans les yeux. Sarah fut troublée par son regard, un regard plein d’amour, de tendresse et de force. Ce regard elle ne l’avait plus vu depuis plusieurs mois, mais ce soir la petite flamme de passion au fond de ses yeux était à nouveau présente.

- Et j’aimerai qu’on fasse un autre enfant, tous les deux, Sarah…

Il ne lui laissa pas le temps de répondre et se pencha pour l’embrasser avec toute la tendresse et l’amour dont il était capable. Sarah s’accrocha à lui, savourant avec délice les lèvres de son mari. Cette sensation trop longtemps oubliée… Harm passa ses bras autour de sa taille pour la rapprocher de lui et la serrer plus fortement. Il caressait du bout des doigts son dos. Ils mirent fin à ce doux baiser plein de promesses mais ne voulurent quitter le contact qui s’était recréé entre eux. Harm posa son front contre celui de sa femme savourant encore pendant quelques secondes le délice de ce baiser. Ce sont les mots de Mac qui le sortirent de cette bulle dans laquelle il se trouvait.

- Je t’aime, Harm… Plus que ma vie elle-même…

Le sourire de Harm s’élargit, heureux des mots qu’il venait d’entendre et qu’il avait oublié. Mac sembla hésiter quelques instants avant de poursuivre.

- Et j’aimerais que nous ayons, tous les deux, un autre enfant.

La joie que Harm ressentit à cet instant se manifesta par un élan de folie où il souleva sa femme dans ses bras et la fit tourner. Mac riait aux éclats face à la réaction de son époux, elle était heureuse et partageait enfin ce bonheur avec son époux…
Après que Harm l’eut reposée au sol, il la tint contre lui encore un long moment, profitant de ce bonheur qui les habitait tous les deux à nouveau. Puis Harm l’avait alors regardé, le regard suppliant.

- Laisse-moi te tenir dans mes bras toute la nuit, mon cœur…

Mac le regarda, lui adressant le plus beau des sourires.

- Mais j’espère bien que ce ne sera pas que cette nuit, monsieur Rabb…

Harm s’était alors approché de ses lèvres et avait murmuré avant de l’embrasser.

- Toutes les nuits que tu voudras bien m’accorder, Madame Rabb…

- Toutes les nuits jusqu’à la fin des temps…

Ils s’étaient alors embrassés tout aussi tendrement que la première fois, scellant cette promesse qu’ils venaient de se faire. Il l’avait alors porté dans ses bras, comme une jeune mariée, puis il l’avait déposé au pied du lit. Il s’était alors allongé sur le lit et avait ouvert ses bras pour que sa femme s’y blottisse. Ils n’avaient pas pris la peine de se changer pour la nuit, peu leur importait à part qu’ils se retrouvent dans cette étreinte chaleureuse et tendre. Mac s’était alors calée tout contre le torse de son époux alors qu’il entouré sa taille et posé sa tête sur le dessus de la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: SOS Ange en détresse... [en cours]   Sam 15 Déc - 18:40

C'est vraiment très très beau!!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
sarah0076
Fan de Sarah Mackenzie
avatar

Nombre de messages : 68
Localisation : Dans le grand Nord... hihi
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: SOS Ange en détresse... [en cours]   Dim 16 Déc - 8:13

Voici venir le dernier chapitre... Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Merci pour tous vos commentaires et d'avoir lu l'histoire jusqu'au bout... J'espère que cette histoire vous aura plu...

Bonne lecture à tous...

********************************************************

Le lendemain matin, le jour se leva sur un couple tendrement enlacé dans leur lit conjugal. Mac se réveilla la première et mit quelques instants avant de se souvenir des évènements de la veille. Harm dormait encore profondément, Sarah redressa la tête pour regarder le visage calme de son mari. Tout ceci lui avait profondément manqué, ne pas se réveiller tous les matins dans ses bras, ne pas le trouver dans le lit à son réveil, toutes les petites attentions caresses et gestes tendres qu’il avait eu pour elle. Elle reposa alors sa poitrine contre son torse et profita encore pendant un court instant de ce moment. Puis à contrecœur, elle se redressa et entreprit de réveiller Harm.

- Harm, mon cœur… Il faut se réveiller…

Harm gémit de mécontentement. Il avait toujours été un peu grognon au réveil, et avait toujours cette mimique d’un enfant qui sort du sommeil.

- Harm, Emy va nous attendre, il est déjà 8h et j’aimerais être là à son réveil…

Au prénom de sa petite princesse, Harm ouvrit immédiatement les yeux. Il croisa alors le regard souriant de sa femme.

- Bonjour, toi…

- Bonjour…

Elle se rapprocha de lui pour lui voler un baiser matinal. Puis elle se dégagea de son éteinte et se leva d’un bon.

- Il est l’heure de se lever et se préparer pour aller à l’hôpital.

Harm ronchonna légèrement, mais tout comme Mac il était pressé d’aller retrouver leur fille. En 30 minutes, ils furent tous les deux prêt à partir en direction de l’hôpital, avant de franchir la porte d’entrée, Harm embrassa encore une fois sa femme. On aurait dit un jeune couple à leur premier rendez-vous.
Quand ils arrivèrent à la chambre d’Emy, ils furent surpris de trouver la petite fille réveillée, son attention prise par les dessins animés du matin. Elle était confortablement installée contre son papy AJ comme la veille. Celui-ci semblait toute fois dans un lourd sommeil. Harm et Mac sourirent tendrement à la vue qui s’offrait à eux. Harm se morigéna et devant son agitation sa femme lui lança un regard interrogatif.

- C’est toujours quand on a le plus besoin d’un appareil photo qu’on ne l’a pas sur soit.

Mac lui donna un léger coup de coude dans les côtes.

- Aïe…

Mac rit devant le visage enfantin de son mari.

- Arrête donc de faire l’andouille… Je t’ai à peine touché…

Harm se tint les côtes et massa légèrement où Mac l’avait touché.

- Tu ne sens pas ta force, chérie… Je crois bien que tu m’as cassé deux côtes… Comment je vais survivre…

Mac sembla réfléchir un petit instant, puis dans un sourire elle lui demanda.

- Penses-tu qu’un baiser pourra te remettre sur pied ?

Harm considéra la proposition. Puis dans un hochement de tête il s’approcha.

- Je pense que ça pourrait être un bon début…

Et sans plus attendre, Mac agrippa le cou de son grand malade et lui donna un tendre baiser sur les lèvres… Le baiser se prolongea et c’est seulement une petite voix qui les sortit de leur étreinte.

- Beurk, t’as vu papy ils se font des bisous d’amoureux… Moi je n’embrasserais jamais un garçon, c’est trop beurk…

AJ qui avait émergé de son sommeil au moment où Mac avait donné un coup de coude à Harm regarda le jeune couple avec un sourire éclatant.

- On en reparlera quand tu seras plus grande, ma grenouillette…

Harm et Mac se rapprochèrent du lit de leur fille, et celle-ci sauta sur le matelas pour se jeter dans les bras fort de son papa. Harm la réceptionna au vol.

- Eh bien j’ai l’impression que notre grande malade va bien mieux aujourd’hui.

Emy se blottit dans les bras de son père et tendit le bras pour que sa maman vienne lui faire aussi un câlin. Mac ne se fit pas prier et rejoignit la chaleureuse étreinte formée par sa fille et son mari. AJ contempla la petite famille et soupira, content de cette nouvelle entente et de l’amour retrouvé…

- Que dirais-tu, Emy, si une fois que tu sors de l’hôpital, et si papy AJ est d’accord pour accorder quelques jours de congés à papa et maman, nous partions tous les trois voir Grams Sarah à Belleville.

Les yeux de la petite fille s’ouvrirent en grands avant de s’illuminer face à la nouvelle.

- Cool… T’es ok, hein papy ?

AJ éclata de rire devant la petite mimique que faisait sa filleule et surtout face à la frimousse de ses deux subordonnés qui affichaient la même bouille enfantine.

- Comment pourrais-je vous refuser ça avec les yeux implorants que vous me faites.

Emy se dégagea des bras de son père et partit étreindre l’Amiral, alors que Harm gardait précieusement Mac tout contre lui.

- Merci, papy, merci…



Epilogue

Cela faisait quelques jours qu’ils étaient arrivés chez Grams, en ce mois de juin la chaleur était encore supportable. Emy jouait dans la cours avec son père. Harm l’avait déposée sur ses épaules et il s’amusait à lui faire l’avion. Ils riaient aux éclats, ne prêtant aucune attention à ce qui les entourait.

- Alpha Bravo, nous approchons de la piste d’atterrissage… Préparez la phase d’atterrissage.

- Oui, chef…

- Réduisez la vitesse…

- Vitesse réduite…

- Abaissez les volets…

- Volets abaissés…

- Sortez le train d’atterrissage…

- Train d’atterrissage sortit…

- Très bien, pilote nous allons amorcer la phase de descente…

Dans un mouvement souple, Harm souleva sa fille de sur ses épaules et la déposa au sol en simulant l’atterrissage d’un avion.

- Atterrissage réussit, cadet… Allez ranger votre oiseau dans le hangar et débriefing dans 1h…

La petite fille partit en courant en direction de la grange où se trouvait son arrière grand-mère. Harm quand à lui complètement épuisé se dirigea sur le porche où était installée sa femme dans la balancelle. Elle lui fit une légère place et le laissa s’installer à ses côtés avant de se lover dans ses bras. Il déposa un tendre baiser sur son front.

- Notre fille fera une excellente pilote…

Mac rit doucement.

- Harm, Emy n’a que 9 ans, laisse lui le temps de grandir avant de l’embrigader dans l’armée…

Harm rit à la mauvaise foi de Mac.

- Tu dis ça parce qu’elle préfère l’aéronavale aux Marines…

Mac se retourna dans ses bras pour le regarder.

- Oh mais pas du tout… Je suis sûre que notre petit miracle qui dort tendrement là haut préfèrera lui le monde des rampants… Il n’y a rien qu’à voir la grimace qu’il fait quand tu veux lui faire faire l’avion…

Harm l’embrassa sur le bout du nez.

- Laisse-le donc grandir, Adam n’a même pas 1 an. Et s’il décide de rentrer dans les Marines j’en serais le premier fier.

Mac se réinstalla contre lui et ensemble ils regardèrent le soleil qui se couchait doucement sur l’horizon.

Ensembles ils avaient réussi à affronter toutes leurs peurs. Les partageant et les combattant de front mais à deux. Cet amour qu’ils avaient un jour oublié était aujourd’hui plus fort et plus présent que jamais et leurs deux enfants, Emy et Adam, étaient les témoins de l’amour éternel qui les liait à tout jamais…



~*~*~* FIN *~*~*~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: SOS Ange en détresse... [en cours]   Dim 16 Déc - 10:15

C'est magnifique!!!!!!!!!!!!!! Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Bravo bravo bravo j'ai adoré!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: SOS Ange en détresse... [en cours]   Dim 16 Déc - 10:28

J'ai adoré ta fic.
Elle était magnifique.
BRAVO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginie
Connaisance de Sarah Mackenzie
avatar

Nombre de messages : 100
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: SOS Ange en détresse... [en cours]   Dim 16 Déc - 10:31

Magnifique ta fic, j'ai adoré...

vraiment bien bravo smil5481 smil5481
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ginie19.skyrock.com
Miss_a
Fan de Sarah Mackenzie
avatar

Nombre de messages : 74
Localisation : Hauts de seine
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: SOS Ange en détresse... [en cours]   Ven 4 Jan - 21:04

Magnifique cette fic. J'ai passé un agréable moment à la lire.
Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SOS Ange en détresse... [en cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
SOS Ange en détresse... [en cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» matelotage
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» Un pti cours de Photo !
» Régularisation des diplômés en cours de carrière
» menus noel en video du cours de cuisine de vendredi dernier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catherine Bell Forum Français :: Espace créations :: Espace Créations :: Tout public-
Sauter vers: