Catherine Bell Forum Français

Non-officiel
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Au détour d'un chemin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
lovedejag59
Fan de Denise Sherwood
avatar

Nombre de messages : 316
Localisation : Hazebrouck (59)
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   Ven 18 Jan - 20:11

lol elle restera pas seule vu qu'elle aura son petit bout lool
Bon je fais dans l'humour un tit peu, après côté vie amoureuse de Coco faut voir ^^
Voila la suite et merci enormement pour vos coms Smile

*-*-*-*-*-*-*

« Tu peux me tutoyer sans problème, Sergueï et tu peux même m’appeler Coco, comme tout le monde. »
« Merci Coco ! »
« Et si on passait à table ? »
« Bonne idée ! Pas que j’ai faim mais … »
« Un peu quand même, je connais ma Marines ! »

Ils se mirent à rire, puis passèrent du salon à la salle à manger.

« Bon, au menu, du poisson, du poisson, du poisson et … »
« Du poisson ! »
« Euuh non, du poisson en dessert ce n’est pas forcément bon, j’allais proposer une tarte au citron meringuée ; mais si tu veux du poisson, Harm, pas de problème. »
« Pour moi ça sera la tarte ! »

Coco alla chercher en cuisine l’entrée qu’elle avait préparée : des coquilles Saint Jacques.
Elle en déposa une devant chacun de ses invités. Ensuite vint le plat principal, Coco avait préparé deux plats différents, l’un étant composé de saumon et de pâtes, l’autre de merlan avec un peu de citron et de l’échalote.
Harm et Mac choisirent ce dernier, quant à Coco et Sergueï, ils optèrent pour le saumon.

« Tu cuisines bien, Coco, bravo pour ce repas. »
« Merci, Sergueï mais tu sais, il suffit d’ouvrir un livre et de suivre la recette. »
« Sergueï, même un plat russe avec la recette, il n’arrive pas à la faire. »
« Harmon ! »
« Oses dire que j’ai tort ! »
« Je fais très bien le Koulibiak, Harmon ! »
« Ouais, un plat tout simple où l’on fait chauffer du beurre et on met le saumon dedans. »
« Les deux frères, on se calme ! Sinon plus d’invitation à dîner ! »
« On rigolait, et je sais très bien que Sergueï sait cuisiner et ça vaut mieux pour lui parce que les plats tout prêts en Russie laissent à désirer. »
« C’est rien de le dire ça, mon frère ! »
« Je préfère vous voir comme ça. »
« Moi aussi ! »
« Bon, et si on passait au dessert ? »
« J’ai hâte de goûter à ta tarte au citron meringuée, Coco ! »
« Tu es trop gourmand, Sergueï . »
« Et pour mon cher époux ce sera une autre part de merlan étant donné qu’il voulait du poisson en dessert. »

Harm fit une moue enfantine, boudeuse et se mit à maugréer dans son coin.
Les autres s’amusèrent en voyant sa tête et, en se jetant des regards, décidèrent de continuer ce petit jeu, Coco prit le plat de merlan et le mit à réchauffer au micro-ondes puis sortit la tarte au citron meringuée et en servit à Mac et Sergueï uniquement.
Lorsque le micro-ondes sonna pour annoncer la fin du réchauffage du plat, elle l’enleva de celui-ci et mit le plat devant Harm.
Ce dernier montrait une mine déçue mais commença tout de même à prendre de quoi se servir, voyant les têtes sérieuses de ses piégeurs.
Mac, Sergueï et Coco éclatèrent de rire. Corinne reprit le plat de merlan et lui tendit une assiette avec une part de tarte.

« Tu croyais franchement qu’on allait te faire ça ? »
« Vous aviez l’air tellement sérieux tous les trois ! »
« Avocate ! Il faut que je paraisse sérieuse à tout moment. »
« Institutrice, si mes élèves ne me voient pas sérieuse, comment veux-tu qu’ils m’obéissent ? »
« Ton frère ! L’hérédité, enfin… et puis je suis toujours sérieux. »
« Vous m’avez eu, je l’avoue, mais j’ai hâte de goûter à cette tarte. »
« Et bien vas-y ! »

Ils mangèrent donc tous cette fameuse tarte, rigolant encore de la farce qu’ils avaient faite à Harm, le piégé se moquant de lui-même.
Une fois le dessert terminé, Coco, aidée par Mac, débarrassa la table. Les deux hommes discutaient de tout et de rien étant donné que Harm n’avait pas revu son frère depuis un moment.
Une fois que la vaisselle fût dans le lave-vaisselle, les quatre amis se dirigèrent vers le salon et s’installèrent sur le canapé et les fauteuils présents dans la pièce, autour de la petite table basse sur laquelle ils avaient pris l’apéritif.
Sergueï parlait de la Russie et de sa vie là-bas.

*-*-*-*-*-*
A suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lovedejag59
Fan de Denise Sherwood
avatar

Nombre de messages : 316
Localisation : Hazebrouck (59)
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   Dim 20 Jan - 17:55

Voila la suite Wink

*-*-*-*-*-*-*

« C’est un superbe pays, si on supporte le froid ! »
« C’est supportable ? »
« Tu sais, Coco, je suis né en Russie, j’ai à supporter le froid depuis que je suis tout petit ; oui il fait froid mais un russe le supporte naturellement… »
« Je m’en doute bien mais moi je ne supporterais pas je pense. »
« Mais j’adore ce pays, il est magnifique malgré quelques contraintes comme la température. »

Sergueï parlait de la Russie un peu comme Coco parlait de la Belgique, le même amour pour le pays natal et le regret qu’ils éprouvaient quand ils devaient le quitter ou s’ils devaient le quitter pour quelques raisons qu’il soit.
Harm et Mac remarquèrent de suite cette ressemblance entre les deux personnes qui se trouvaient sur les fauteuils de chaque côté du canapé.
Ils les laissèrent discuter de la Russie puis de la Belgique sans les interrompre.

« Donc, en Belgique, il n’y à pas grand chose à visiter mais c’est un pays agréable et calme. »
« Il faudra qu’un jour j’aille y faire un tour. »
« Tout comme toi avec ta famille en Russie, la mienne est en Belgique. »
« Alors pourquoi avoir tout quitté ? »

Mac réagit de suite à la question posée par Sergueï, et la réponse de Coco elle la connaissait et elle savait à quel point elle avait du mal à en parler.

« Sergueï, Corinne n’a pas forcément envie de parler des raisons de son départ. »
« Ce n’est rien, Sarah. »

Bizarrement, Corinne voulait bien parler des raisons de son départ de Belgique avec Sergueï, elle ne comprenait pas elle-même les raisons de cette réaction.

« Et bien, j’étais heureuse en Belgique, j’y avais ma famille, mes amis et puis surtout mon mari... »

Au mot mari, le visage de Sergueï se referma quelque peu mais seulement Harm l’avait remarqué.

« J’adorais mon pays natal, je m’étais souvent dit que ma vie était là-bas et puis j’avais tout ; une maison, un jardin et puis bientôt un enfant pour jouer dans ce jardin. Mais le destin en a décidé autrement, mon mari est mort dans un accident de voiture et je me suis retrouvée seule dans cette maison trop grande et trop vide pour moi.
J’ai décidé de revendre la maison et de quitter ma famille, mes amis, mon pays. J’avais envie de venir enseigner aux States mais après avoir épousé Maxime, je savais que ma vie était en Belgique. Donc après sa mort, comme je me sentais mal et seule là-bas, j’ai acheté un ticket d’avion en aller simple pour Washington et j’ai cherché un emploi.
Voilà donc la raison de mon départ de la Belgique. »
« Je suis désolé, Corinne. »
« Tu ne pouvais pas savoir, Sergueï ; seule Mac était au courant, du moins en partie il me semble. »
« Oui. »

La soirée se poursuivit entre discussions et jeux hilarants comme les mimes ou encore le pictionnary.

Puis vint le moment de se quitter et de se dire au revoir, les amis se firent donc la bise et Mac, Harm et Sergueï remercièrent grandement Coco pour ce magnifique repas. Corinne les accompagna jusqu’à la voiture puis leur souhaita un bon retour, demandant à Mac de lui passer un coup de fil pour lui signaler qu’ils étaient bien arrivés, comme cela elle serait rassurée.

Une fois que le VSU de Harm fût hors de vue, elle retourna chez elle. En attendant l’appel de Sarah, elle s’attela à ranger son logement et enleva les ustensiles du lave-vaisselle pour y remettre la vaisselle du dessert.
Elle s’installa ensuite sur son canapé et repensa à la soirée qu’elle avait passé, sa rencontre avec Sergueï, les points communs avec lui et puis se sentiment quand elle l’avait vu pour la première fois, sur le pas de la porte d’entrée. Elle savait très bien ce que c’était, elle l’avait rejeté sur son petit ange qui faisait des galipettes mais elle connaissait bien ce sentiment ; elle l’avait ressenti la première fois qu’elle avait vu…
Non ce n’était pas possible, elle ne pouvait pas, Maxime était toujours présent dans son esprit et puis elle n’avait aucunement le droit d’imposer un enfant à Sergueï. Il fallait qu’elle l’oublie, bien que ce soit difficile ; elle ne pouvait pas, elle ne devait pas.

*-*-*-*-*-*

A suivre Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   Dim 20 Jan - 18:15

mais nan oublie pas!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   Dim 20 Jan - 19:24

Ah mon Maxime à moi.

Bon je ne pense pas qu'il m'en voudrait de retrouver le bonheur. Mais bon on verra ce qu'il en sera.

Oups c'est vrai je connais la fin moi lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   Lun 21 Jan - 19:04

TROP BIEN

La suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   Mar 22 Jan - 19:42

ah ah Corinne moi je me marre!! Aretes de frimer!!!!!!!
: )

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   Mer 23 Jan - 13:31

Hihi Julia, j'adore ton com.

Ben oui c'est vrai je connais l'histoire, mais bon c'est toujours un plaisir que de la relire.

Je ne remercierais jamais assez Cindy pour ce cadeau. Et pous le prochain aussi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lovedejag59
Fan de Denise Sherwood
avatar

Nombre de messages : 316
Localisation : Hazebrouck (59)
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   Mer 23 Jan - 22:31

Merciii pour vos comms les miss
Mdr ton comm Julia Smile
Et ouais Coco tu la connais depuis un mois cette fic Razz et je suis super heureuse de lire que ca te fait plaisir de la relire et pis Embarassed de rien pour ce cadeau, ce fût un réel plaisir Smile I love you

Voila la suite
Bonne lecture

*-*-*-*-*-*-*

De son côté, Sergueï, une fois rentré dans la maison Rabb, se posa sur le lit de la chambre d’ami et mis sa tête dans ses mains.
Il repensa à la sublime soirée qu’il venait de passer, mais il se remémora surtout sa rencontre avec Corinne… Cette femme était sublime, élégante, souriante, accueillante…
Il sursauta lorsqu’il entendit quelqu’un frapper à la porte de la chambre. Il releva doucement la tête et autorisa la personne derrière la porte, qui qu’elle soit, à entrer. Il ne fût pas vraiment surpris de voir son frère entrer et s’asseoir sur le lit à côté de lui.

« Ca va, Sergueï ? »
« Juste un peu fatigué mais ça va, merci. »
« Seulement de la fatigue ? Tu es sûr ? Moi, je te vois perdu dans tes pensées depuis que je suis entré dans ta chambre et peut-être même avant. »
« Ca va, Harmon. Je t’ai dit, c’est la fatigue. »
« Et tu mens toujours aussi mal, mon frère. »
« Tu veux savoir quoi au juste ? »
« La raison de cet état … triste, si on peut dire ça comme ça. »
« Et bien, rien de plus qu’une femme, Harmon. »
« Et la femme en question ne s’appellerait-elle pas Corinne ? »
« Bien vu, je ne sais pas pourquoi mais dès que je l’ai vu, j’ai ressenti quelque chose que je n’avais jamais ressenti avant … J’ai cru que mon cœur s’arrêtait de battre… »
« Et tu l’as senti battre très fort dans ta poitrine et tu as pensé qu’il allait sortir de ton corps… »
« Ca se voyait tant que ça ? »
« Non, ça ne se voyait pas du tout, tu es un bon comédien, tu l’as dit toi-même. »
« Alors comment tu le sais ? »
« Et bien j’ai ressenti la même chose la première fois que j’ai vu Sarah. »

Sergueï resta sans voix, ne sachant quoi répondre à son frère mais comprenant très bien son allusion.

« Traduction, tu es amoureux de Coco, Sergueï. »
« C’est possible… »
« Ah non, ce n’est pas ‘possible’, c’est sûr ! »
« Si tu le dis … »
« Tu le sais toi-même. »

« Harm ! »
« J’arrive Sarah. »

« Je te laisse réfléchir là-dessus, Sergueï. Je me permettrais seulement un conseil ; ne t’avises pas de la faire souffrir parce que frère ou pas, je pourrais être méchant. »

Harm quitta la pièce, laissant un Sergueï plus que pensif après les paroles de son frère.
Le jeune Russe réfléchissait à ce que Harm venait de lui dire puis s’endormit sur ses pensées.

Harm était parti rejoindre sa femme dans leur chambre. Il s’installa tranquillement dans son lit et entoura Sarah de ses bras en déposant un léger baiser dans ses cheveux. Elle se retourna pour lui faire face.

« Qu’est ce que tu as été raconter à ton frère ? »
« Rien mon ange, j’ai juste essayé de savoir pourquoi il avait l’air si triste. »
« Et ? »
« Tu me poses la question ?!? Tu n’as rien remarqué ce soir ? »
« Si mais ce n’est pas mon frère ; qui me dit que j’ai bien interprété ce que j’ai vu ? »
« Sarah… A quoi tu as pensé ? »
« En voyant Coco et Sergueï, je nous ai revus, nous, quelques années plus tôt… »
« J’ai eu ce même sentiment et j’ai été vérifier mon hypothèse, voilà tout. »
« Et résultat ? »
« Mon frère est amoureux de Coco… Reste à savoir si Coco … »
« Oui mais ce ne sont pas nos affaires, Harm. On les laisse se débrouiller eux-mêmes, ils sont assez grands. »
« Tu as raison. »
« Je sais. Bonne nuit mon amour. »
« Bonne nuit mon ange. »

Ils s’embrassèrent puis s’endormirent paisiblement.

*-*-*-*-*-*-*

A suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   Jeu 24 Jan - 9:48

Super cette suite

Vivement la prochaine!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   Jeu 24 Jan - 13:29

ben ben oui je sais je râle!! mais c'est vrai c'est pas juste!!!!! fffffiuuuuuuuuu

Nan mais je m'enfou!! voilà!!!
en tous cas c'est toujours aussi bien!! merci pour cette fic elle est super et très très très originale!!!! j'adore et vivement la suite!

ps: je suis en cours et je profite de la connexion internet rien que pour lire vos fics!! si je suis pas un fan je sais pas se que c'est!!! blup

pokopkk

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
lovedejag59
Fan de Denise Sherwood
avatar

Nombre de messages : 316
Localisation : Hazebrouck (59)
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   Ven 25 Jan - 19:52

Pas bien Julia lol
Et quoi qui est pas juste?
Mercii pour vos comms en tout cas Smile

Bonne lecture

*-*-*-*-*-*-*-*
Coco, quant à elle, avait fini par aller se coucher non sans penser encore et toujours à ce charmant jeune homme Russe… D’ailleurs, il peupla ses rêves cette nuit là comme elle peupla les siens…

Il se passa plusieurs jours sans que Mac et Coco ne se voient ; trois jours après la soirée, Mac décida de passer un coup de téléphone à son amie pour avoir de ses nouvelles. Elles passèrent plus de deux heures à parler de la soirée passée ensemble, des fous rires, des discussions sérieuses puis Mac donna rendez-vous à Corinne le lendemain pour pouvoir discuter face à face, autour d’un chocolat chaud.

Le lendemain arriva assez rapidement, Corinne ayant passé sa journée de la veille à préparer un peu plus la chambre de son petit ange à venir et Mac, à travailler sur les différents dossiers que Harm lui avait amenés la veille.
Elles s’étaient données rendez-vous à un petit café proche du cinéma où elles avaient été voir Pirates des Caraïbes 3 ensemble.
Comme d’habitude, elles étaient toutes les deux en avance et dès que Mac vit arriver Coco, elle s’approcha d’elle lui fit la bise puis elles allèrent s’installer tranquillement sur la terrasse.
Elles commandèrent deux chocolats chaud, la journée était plutôt ensoleillée bien qu’un peu fraîche.

« Et Harm qui te répond du poisson ! »
« Ah oui ! C’était excellent, il a bien failli l’avoir quand même ! »
« Tu aurais du le faire ! »
« Oh non, il avait envie sur de la tarte ; ça aurait été méchant ! »
« Mais ça ne lui aurait pas fait de mal… Je pense même que Sergueï y a cru pendant un moment. »

Au nom de Sergueï, Corinne parut partir ailleurs… Sarah le remarqua, elle voulait comprendre la raison de cette soudaine tristesse ou plutôt nostalgie dans son regard mais le serveur arriva avec les chocolats.

« Merci. »
« Merci. »

Elles payèrent leurs tasses puis la burent en silence mais Mac ne voulait pas quitter son amie sans avoir eu la réponse à cette question qui trottait dans sa tête.

« Coco ? »
« Ouais. »
« C’est peut-être indiscret comme question, mais quand j’ai dit Sergueï j’ai vu de la nostalgie dans tes yeux, voire même de la tristesse… Pourquoi ? »
« Mac… »
« J’aurais mieux fait de me taire je pense. »
« C’est pas ça, c’est juste qu’il fait parti de ta famille et puis… »
« Et puis ? »
« Je ne peux pas de toute façon. »
« Qu’est ce que tu ne peux pas et pourquoi ? »
« Etre… enfin ressentir ça pour Sergueï, je ne peux pas ! »
« Coco, t’es amoureuse de lui, c’est ça ? »

Corinne plongea ses yeux dans ce qu’il lui restait de chocolat et murmura une réponse à peine audible.

« Ouais… »
« Mais pourquoi tu dis que tu ne peux pas ? Pourquoi tu n’essayes pas ? »
« Je ne veux en aucun cas lui imposer mon enfant, Mac ; il n’est pas de lui et qui me dit qu’il en veut, qu’il le supportera en sachant qu’il n’est pas le père de mon ange ?
Je me torture l’esprit pour rien, je sais bien, mais jamais je ne lui imposerais mon enfant… »
« Je te comprends, je me doute que ça ne doit pas être facile mais… »
« Sarah, s’il te plaît, on peut changer de sujet ? »
« Pas de soucis, mais si tu veux parler tu sais que je suis là. »
« Oui, merci beaucoup ! »
« De rien, c’est normal. Dis, on s’était promise de se faire le Mall une fois ensembles…Pourquoi pas aujourd’hui puisqu’il n’est que 15h, nous avons largement le temps. »
« Ah oui, ça serait super de faire ça cette après-midi ! »
« Bon et bien, c’est parti ! »

Elles finirent leurs tasses puis se dirigèrent tranquillement vers le lieu dont elles avaient parlé juste avant.
Arrivées à destination, elles firent le tour des galeries qu’elles n’avaient vu que de l’extérieur lors de leur dernière visite.
Après avoir fait le tour de celles-ci, elles s’assirent tranquillement sur les marches de la statue de Lincoln.
L’heure de rentrer chacune chez soi arriva, elles se quittèrent donc, Mac promettant à Corinne de ne pas révéler à Sergueï ses sentiments envers lui.

Corinne, une fois rentrée, prit une douche, avala un plat de pâtes avec du jambon et alla se mettre au lit avec un bon livre, se repassant le moment de la journée où elle avait avoué à Mac ses sentiments envers Sergueï…Elle avait beau les refouler, rien n’y faisait ; elle l’aimait mais devait l’oublier…

*-*-*-*-*-*-*-*

A suivre Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   Ven 25 Jan - 21:16

Ah des pâtes avec du jambon. J'adore trop ce plat.

Tin tu as vraiment beaucoup d'informations sur moi Laughing

Toujours aussi super ta fic choupinette. coeur coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   Sam 26 Jan - 11:24

trop bien

la suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   Sam 26 Jan - 18:44

smil123 smil123 smil123

Koi?? Il est où le problème?? ah parce que je lis en cours?? fdffff

POur trois minutes et trentes cinq seconde ou j'écoute pas (enfin sans compter les soixantes dix minutes où je rêve smile ) c'est pas si grave!!!
engel2

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
lovedejag59
Fan de Denise Sherwood
avatar

Nombre de messages : 316
Localisation : Hazebrouck (59)
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   Dim 27 Jan - 21:20

Julia faut suivre le cours mdr
Merci pour vos comms les filles Wink
Coco contente que ca te plaise toujours autant Smile

*-*-*-*-*-*-*
Sarah, une fois chez elle, eu la surprise de voir que le repas était prêt et que les deux frères n’attendaient plus qu’elle pour le savourer.

« Et bien, vous avez besoin de quoi ? »

Elle avait lancé cette phrase sur le ton de la plaisanterie, elle ne s’attendait pas à une réponse.

« D’un numéro de téléphone, à vrai dire. »
« Sergueï ! »
« Quel numéro ?!? »
« Celui de Coco. »
« Harm ! »
« Quoi ? c’est ça que tu veux, non ? »
« Mais, pourquoi tu lui as dis comme ça ? »
« Pourquoi tu as répondu à sa plaisanterie ? »
« C’était … »
« STOP vous deux ! »

Les deux frères se calmèrent dès qu’ils entendirent le cri poussé par Sarah.

« Oui c’était une plaisanterie, Sergueï ; mais au moins je sais pourquoi vous avez préparé tout ça. »
« Désolé, Sarah. »
« Ne t’en fais pas, Sergueï. Mais j’en veux à ton frère, à mon mari, qui t’a quelque peu exploité … Il a le numéro de Coco dans son GSM. »
« Harmon ! »
« Excuses-moi, frérot, j’avais besoin d’aide pour faire cette surprise à la femme de ma vie. »
« Bon, alors je vais être gentil mais je veux le numéro de Corinne, s’il te plait. »
« Attends, avant ça j’ai le droit de savoir pourquoi tu veux ce numéro ? »
« Harm t’en as parlé, j’en suis sûr. Je suis amoureux de Corinne, depuis la première fois où je l’ai vu… J’ai ressenti quelque chose que jamais je n’avais ressenti, mon cœur s’est emballé, j’étais paralysé, totalement troublé, presque incapable de parler. Et puis, quand on s’est mis à parler ensemble, j’ai remarqué que nous avions beaucoup de points communs, d’envies… Je ne sais pas si mon amour est réciproque et je ne saurais même pas dire s’il s’agit de quelque chose de passager ou qui durera toute ma vie… Ce que je sais, c’est que je veux la revoir, j’en ai besoin ; je veux lui reparler…
Sarah, s’il te plaît, comprends moi… Je l’… »
« C’est pas moi qui vais te dire quoi faire… J’ai trop attendu et j’ai failli perdre l’amour de ma vie… Une seule recommandation, fonce mais ne vas pas trop vite. »

Sur ces derniers mots, Mac sortit son gsm, prit un papier et un stylo et nota le numéro de son amie sur ce papier.

« Tiens. »
« Merci infiniment, Sarah. »
« Par contre, je suis censée cacher à Corinne que je t’ai donné son numéro ? »
« Si tu peux le faire, ça serait gentil. Je veux lui faire une surprise en l’appelant. »
« Je suis avocate, je sais mentir, Sergueï ; même si la ça va être plus difficile… »

Sur ce, ils passèrent à table et une fois la vaisselle mise dans le lave-vaisselle ; ils allèrent tous se coucher.

Plusieurs jours passèrent, Sergueï n’avait pas encore eu le courage de téléphoner à Corinne, malgré les demandes incessantes de son frère…
Il savait qu’il devrait le faire, il connaissait ses sentiments envers elle mais il avait peur de se rendre compte qu’ils n’étaient pas réciproques.
Mac, quant à elle, continuait de prendre des nouvelles de son amie régulièrement, la naissance de leurs enfants étant proches.
En effet, les deux jeunes femmes en étaient presque au neuvième mois de grossesse…

*-*-*-*-*-*
A suivre Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   Dim 27 Jan - 21:23

J'adore le début de cette suite. Elle me fait toujours bien rire quand je la lis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   Lun 28 Jan - 8:50

pareil que toi coco! Le début sublisime ce qui y entre Harm et Sergei!!
PLus ça va et plus je me dis qu'elles vont accoucher en même temps!! Et le beau Sergei...il va faire long feu! Espéron qu'il bouge ses fesses plus vite que son frère!
pis Je sens qui en a deux qui seront bientôt belle soeur! La chance Coco ....MDR.

Bref j'attends de lire la suite pour voir si ce que je pense est fondé!!
PS: je suis pas en cours!!!!!!!!J'ai le droit!!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   Lun 28 Jan - 17:00

trop bien

la suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lovedejag59
Fan de Denise Sherwood
avatar

Nombre de messages : 316
Localisation : Hazebrouck (59)
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   Mar 29 Jan - 21:03

Bien Julia ^^
Voila la suite Wink
Bonne lecture Smile

*-*-*-*-*-*
Un matin, alors qu’il venait de sortir du lit, Harm se rendit dans la cuisine et y trouva un Sergueï pensif, tenant d’une main le téléphone de la maison et de l’autre le morceau de papier où Mac avait noté, quelques jours avant, le numéro de Coco.

« Vas-y, appelles-là ! »

Sergueï sursauta lorsque Harm lui parla, il pensait qu’il était seul dans cette pièce, seul avec lui-même…

« Je ne sais pas, Harmon. Et si… »
« Et si quoi ? Tu n’es pas à sa place, Sergueï, tu ne sais pas ce qu’elle peut ressentir. Appelles la, donnez vous un rendez-vous et puis tu verras après. »
« Tu as raison. »
« Je sais. Dis, tu ne sais pas où se trouve ma femme par hasard ? »
« Partie faire quelques courses, elle ne voulait pas te réveiller alors que c’était ton jour de congé. »
« C’est un amour. Bon je file prendre ma douche moi et quand je reviens je veux tout savoir. »

Harm se dirigea donc vers la salle de bain, laissant ainsi à son frère la chance de téléphoner à Coco seul.
Sergueï, après la discussion avec son frère, avait décidé de prendre son courage à deux mains et composa le numéro de Corinne.
Chaque sonnerie le rendait un peu plus inquiet, un peu plus stressé mais il devait le faire, pour les raisons qu’Harm avait évoqué auparavant.
Après cinq sonneries, il finit par se dire que Coco ne devait pas être chez elle et allait raccrocher quand une voix se fit entendre au bout du fil.

« Allo ? »

Il ressentit les mêmes symptômes que lors de leur première rencontre, son cœur battait la chamade et il n’était pas capable d’aligner deux mots mais il devait répondre.

« A… Allo, Corinne, c’est Sergueï. »

De l’autre côté, Coco semblait, elle, surprise par cet appel matinal et totalement inattendu.

« Bonjour, Sergueï, comment tu vas ? »
« Bien et toi ? »
« Bien, merci. »

Il y eu un moment de silence, Sergueï ne sachant pas comment demander à Coco si ça lui dirait de passer l’après-midi en sa compagnie.

« Dis, je voulais savoir si… enfin… »
« Oui ? »
« Je voulais savoir si tu voudrais bien passer l’après-midi avec moi. »

*-*-*-*-*-*
A suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   Mar 29 Jan - 21:23

trop super

la suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   Mer 30 Jan - 11:46

smile Pire que des gamins!!!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
lovedejag59
Fan de Denise Sherwood
avatar

Nombre de messages : 316
Localisation : Hazebrouck (59)
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   Ven 1 Fév - 17:27

Bon voilou la suite ^^
Ouais pire que des gamins c'est rien de le dire Wink

*-*-*-*-*-*-*
Il avait dit sa phrase d’un seul coup, maintenant il se sentait libéré mais toujours aussi stressé dans l’attente de la réponse de la jeune femme au bout du fil.
Corinne, elle, ne s’attendait pas vraiment à cette demande du jeune russe mais, après tout, pourquoi refuser cette invitation ? Ils pourraient ainsi faire plus amples connaissances.

« Oui, pourquoi pas. On pourrait apprendre à mieux se connaître comme ça. »
« Bien sûr, on se donne rendez-vous cette après-midi à 14h devant le JAG ? »
« Si tu veux, par contre, ne prévois pas trop de marche, je n’en ai pas le courage en ce moment. »
« Ne t’en fais pas. »
« Merci beaucoup, Sergueï. A tantôt. »
« A tout à l’heure, Coco. »

Il raccrocha le combiné, un sourire aux lèvres et le cœur moins lourd ; Corinne acceptait de le revoir et il en était ravi, à tel point qu’il se mit à chanter et à sautiller dans la maison.
Quand Harm sortit de la douche et alla rejoindre son frère, il comprit de suite que Coco avait accepté de le revoir ; il était content pour Sergueï et se surprit même à voir ces deux là ensemble avec le petit bout.
Il sortit de ses pensées quand sa femme entra dans la cuisine ; Sergueï, lui, était introuvable depuis peu. Il se préparait déjà pour cet après-midi.
La fin de matinée se passa paisiblement, après avoir rangé les achats de Mac, ils passèrent leur temps entre discussions sur l’enfant à venir prochainement et l’après-midi de Sergueï.
Ce dernier appréhendait quelque peu cette demie journée en compagnie de Coco ; Harm et Mac l’avaient bien vu dans son regard perdu, semi-craintif, inquiet et ses gestes, il regardait ses mains, se tortillait les doigts, fixait ses pieds… mais aucun d’eux n’avait voulu aborder le sujet ; le ‘pourquoi’ de cet état alors qu’il allait revoir la personne qu’il voulait…
Harm tenta à plusieurs reprises de lui faire aborder le sujet mais en vain.

Ils finirent par passer à table mais Sergueï n’avala pas grand chose, prétextant qu’ils avaient grignoté dans la matinée et que ça lui suffisait.
Harm ne supporta pas bien longtemps la « comédie » de son frère et lança la question qui le taraudait depuis l’appel à Coco :

« Qu’est ce qui ne va pas, Sergueï ? »
« Tout va bien, Harm. »
« Arrêtes de mentir, de nous mentir, de te mentir ! »
« Mais ça va je te dis. »
« Tu as changé de comportement, d’attitude depuis que tu as téléphoné à Coco. »

Mac regardait l’échange verbal entre les deux frères, elle ne souhaitait pas intervenir et ne le pouvait pas ; elle savait et avait remarqué le changement de Sergueï mais personne ne le connaissait mieux que Harm et d’après elle, lui seul pourrait faire que Sergueï leur communique son « mal-être ».
Sergueï avait réussi à contrer pas mal des questions de son frère mais celle qu’il venait de lui poser, il ne pouvait pas, il devrait dire la vérité car là, aucun mensonge n’arriverait à convaincre son avocat de frère.
Il avait juré en russe ; Harm répéta sa question

« De quoi tu as peur ? »
« J’en sais rien, de tout et n’importe quoi. J’ai peur qu’elle ai pris cela pour un rendez-vous galant ; j’ai peur de ne pas voir en elle les mêmes sentiments que les miens ; j’ai peur qu’après ce rendez-vous, elle ne veuille plus me revoir… »

Il venait d’avouer sa plus grande crainte, ne plus jamais pouvoir revoir Corinne… Il y tenait vraiment à cette jeune femme, bien qu’il ne l’ai vu qu’une seule et unique fois. Mac le comprenait, après tout, avec Harm c’était presque pareil, ce sentiment étrange lors de leur première rencontre.

« Sergueï, tu sais, la peur qui te terrasse est naturelle ; on la ressent tous plus ou moins quand on est amoureux d’une personne : et si ça n’était pas réciproque, je ne peux pas lui dire elle va me détester après… Il faut arrêter de se torturer l’esprit et essayer de trouver le bon moment, quand on est sur de ses sentiments, pour les partager. »
« Je m’en souviendrais, Sarah. »
« Manges un morceau et files finir de te préparer pour ne pas arriver en retard. »
« A tes ordres, Harm. »

Ils rirent de bon cœur, la tension était tombée, Sergueï avala sa part de viande préparée par Mac et quelques légumes. Ensuite, il fit un passage éclair à la salle de bains et sortit en trombes de la maison de son frère. Mac et Harm éclatèrent de rire, Sergueï n’avait pas le permis et n’irait pas bien loin sans l’un d’eux.
Se rendant compte de son oubli et erreur, Sergueï entra de nouveau dans la maison de son frère et sa belle-sœur.

« Euh, un de vous deux peut me conduire ? J’ai oublié que le JAG était loin. »
« Bien sûr, je te conduis sans problème, jeune homme. Pendant ce temps, ton frère va débarrasser. »

Mac jeta un coup d’œil rapide à son mari, lui sourit en se moquant quelque peu et prit la direction de la voiture.

*-*-*-*-*-*
A suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   Ven 1 Fév - 17:42

Trop bien
La suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   Sam 2 Fév - 11:00

smil123 smil123 smil123

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
lovedejag59
Fan de Denise Sherwood
avatar

Nombre de messages : 316
Localisation : Hazebrouck (59)
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   Dim 3 Fév - 16:34

Merci les miss Smile

Bonne lecture

*-*-*-*-*
Le trajet se fit en silence, Sergueï étant trop stressé pour dire quoi que ce soit et Mac ne voulant pas le forcer à lui parler.
Une fois arrivé à quelques mètres de l’entrée du JAG où Mac avait déjà repéré la voiture de son amie, elle arrêta la voiture et s’autorisa quelques mots à Sergueï :

« Bonne chance. »

Avec cela, elle l’embrassa sur la joue et une fois qu’il fût sorti de la voiture, elle reprit la direction de sa maison.

Sergueï resta quelque temps figé sur place et finit par se décider à avancer pour rejoindre Corinne qu’il avait remarquée depuis la voiture de Sarah.
Il la rejoignit en essayant de garder son calme et son sang froid mais son cœur battait déjà à en faire exploser sa poitrine… Il devait passer au dessus de ses sensations, ce qu’il fit malgré le léger bégaiement lorsqu’il salua la ravissante jeune femme qui se trouvait en face de lui.

« Bon … Bonjour Corinne. »
« Salut Sergueï »

Ils se firent la bise, se sourirent puis discutèrent des plans pour l’après-midi.

« On pourrait commencer par se promener tranquillement, allez ici et là tout en discutant, non ? »
« Oui, pourquoi pas mais pas trop longtemps et pas trop rapidement ; ça commence à devenir un peu difficile. »

Corinne avait dit cette phrase en baissant son regard sur son ventre rond.

« Je comprends, mais pas de problème, ne t’en fais pas. »
« Bon, alors c’est d’accord . Après cette marche, même si elle est calme et tranquille, on pourra aller boire quelque chose et se reposer sur la terrasse d’un café ; je pense que j’en aurais besoin. »
« Pas de souci pour moi. Et après cela ? »
« Et bien, faisons déjà ça et après on improvisera un peu. »
« Ok. »

Ils commencèrent donc à marcher paisiblement dans les rues environnant le JAG, dans Washington, parlant de choses et d’autres.

« Je n’ai pas voulu savoir, après tout la plus belle des surprises c’est de ne pas connaître le sexe de son enfant et de le découvrir à la naissance. C’est ce que j’ai toujours pensé, donc j’aurais la surprise quand il ou elle se décidera à sortir. »
« T’as encore le temps. »
« A peine un mois, à vrai dire. »

Ils se promenèrent encore ainsi pendant quelques minutes, jusqu’à ce que Coco ralentisse encore le pas à vrai dire. A cet instant, Sergueï se tourna vers elle.

« Tu veux qu’on arrêtes de marcher un moment ? Qu’on aille boire un verre ? »
« Désolé… »
« Tu n’as pas à l’être, vu ton état c’est normal. Alors ça marche pour le tour dans un café ? »

Elle sourit à sa phrase, puis reprit :

« Oui, ça me, enfin nous, fera le plus grand bien »

Ils prirent donc la direction du bar le plus proche, s’installèrent paisiblement à la terrasse du café le plus proche. Bien qu’on soit bientôt au mois de décembre, le temps n’était pas extrêmement froid, il permettait encore aux personnes de se promener et de boire un verre en terrasse, même les plus frileux y parvenaient.
Corinne avait commandé un verre d’eau, Sergueï, quant à lui, avait opté pour un jus d’orange. Ils restèrent silencieux un moment, puis Sergueï pris la parole :

« Ca ne te dérange pas si je m’éclipse quelques instants ? »
« Non du tout. »

Sur ce, il partit en direction des quelques magasins qui se trouvaient en face du café. Corinne, elle, répondit au sms que Mac lui avait envoyé quelque temps avant.

*-*-*-*-*-*
A suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au détour d'un chemin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au détour d'un chemin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tour du Roc. Granville (50).
» Mon (futur) tour de Normandie à vélo
» Tour de lit dangereux pour les nouveaux nés?
» Avis poussette canne "tout chemin" compatible maxi cosi
» Régionales 2ème tour.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catherine Bell Forum Français :: Espace créations :: Espace Créations :: Tout public :: Lovedejag-
Sauter vers: