Catherine Bell Forum Français

Non-officiel
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Mer 30 Jan - 13:42

Voilà la suite de 'Lost Child' est en cours d'écriture et viendra donc prochainement! En attendant voici le collage...


_________________




Dernière édition par Ptitemac le Dim 10 Mai - 9:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Mer 30 Jan - 13:44

Super la suite bientôt.

Tu sais déjà ce que je pense de ton collage. J'adore. rfffffff rfffffff

Vivement que tu commence à poster. En tout cas, j'espère que ce sera après que je sois du ski sinon je vais devoir attendre Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cath55
Fan de Sarah Mackenzie
avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Mer 30 Jan - 14:15

trop fort une nouvelle fic je suis impatiente de la lire

trop beau ton collage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newyork.forumsactifs.com
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Jeu 7 Fév - 19:24

merci beaucoup! Wink

Je posterai le début dès le retour de ma très chère relectrice
pokopkk


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Ven 8 Fév - 17:29

j'ai hâte de la lire

trop beau le collage
BRAVO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tophie
Connaisance de Sarah Mackenzie
avatar

Nombre de messages : 137
Localisation : Marne
Date d'inscription : 20/09/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Ven 8 Fév - 18:54

Je n'avais pas vu que tu avais commencer à poster ton collage...

J'ai hâte que tu postes le début...

Coco rentre viiiite pour qu'on ait le début et également pour la suite de ta fic...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tophie51.skyblog.com
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Dim 10 Fév - 9:16

Je suis de retour Julia, tu peux envoyer tout ce que tu as
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Dim 10 Fév - 10:31

Merci. Voici le début....Bonne lecture...
**********

Titre: “Mother and Daughter ”.

Auteur: Julia R.

Adresse Email : …

Avertissement : Aucun

Catégorie : Drame

Résumé : Après avoir appris la véritable identité de Lily, Denise va tout entreprendre afin de la retrouver pour de la sauver, mais cette tâche s’avère bien difficile.

Disclaimer : La série Army Wives ne m’appartient pas ; elle est la propriété de Katherine Furgate, Mark Gordon, ABC et Lifetime .Je ne fais qu’emprunter les personnages .Je ne touche aucune somme d’argent pour cette histoire.

Note : Merci Corinne pour la relecture…

********************

Denise s’éveillait doucement. Le soleil pénétrait déjà dans la petite pièce claire. Elle ouvrit les yeux. Dans le creux de ses bras dormait tranquillement une fillette serrant contre elle une poupée. Denise sourit et caressa tendrement ses cheveux sombres. Des larmes coulèrent sur ses joues sans qu’elle puisse les retenir. Katy bougea et s’approcha encore plus près d’elle, enfouissant sa tête dans sa poitrine. La jeune femme déposa un doux baiser sur son front et posa sa tête contre la sienne. Elle regarda par la fenêtre. Elle pensa à Lily. Où se trouvait-elle en ce moment ? Sous un rayon de soleil ? Denise fixa le rayon pénétrer dans sa chambre.

-Dis à Lily de ne pas nous quitter, elle doit être forte pour sa fille et dis lui…que je l’aime, murmura la jeune femme en fermant les yeux et en resserrant son étreinte.

Elle resta quelques minutes dans cette position, repensant à tout ce qu’elle avait appris la veille. Lily était Elizabeth, sa fille, celle qu’elle avait abandonné alors qu’elle n’était encore qu’un nourrisson. Elle se rappela parfaitement l’accouchement, son premier petit cri.

Personne en dehors de ses parents et du père de sa fille ne connaissait son état. Elle s’était rendue seule aux urgences après s’être une nouvelle fois disputé avec sa mère sur l’avenir de cet enfant. Elle était arrivée à l’hôpital à bout de force et en plein travail. Ce ne fut que quelques courtes minutes après son admission que Lily poussa son premier cri. Denise se rappela la première fois où elle croisa son regard. Elle avait ouvert les yeux lors de son premier repas, alors qu’elle la tenait contre sa poitrine et l’allaitait. Elle était tout de suite tombée sous le charme de la fillette. Celle-ci ne l’avait pas quittée des yeux, serrant aussi fort qu’elle le pouvait le doigt de sa mère dans le creux de sa petite main potelée. Après le repas, la jeune femme l’avait gardée contre elle, l’admirant un long moment en souriant. Elle lui avait mis une chaînette autour du cou. Au bout de celle-ci se trouvait un petit médaillon en or. Le nom de la fillette y avait été gravé d’un coté et de l’autre se trouvait un ange levant les yeux vers le ciel protecteur. Denise ne fut heureuse que quelques heures avec sa petite fille. Ses parents apprirent rapidement son entrée à l’hôpital et la naissance de la fillette. La famille d’adoption fut appelée. Denise se souvint de sa rencontre avec cette femme extraordinaire. Katy Roberts avait aimé sa fille au premier regard. Elles avaient parlé pendant de longues minutes seules à seules dans la chambre d’hôpital. La jeune femme sut que si elle ne pouvait pas élever sa fille, cette femme le ferait merveilleusement bien. Après une longue conversation, Katy lui avait demandé si elle pouvait prendre une photo d’elle avec la fillette pour que si un jour celle-ci veuille la connaître, elle pourrait lui montrer qui était sa véritable mère. Ce fut leur secret. Denise avait acceptée à condition qu’elle puisse écrire une lettre à sa fille pour lui demander pardon de l’avoir abandonnée et pour qu’elle sache qu’elle l’aimerait toujours qu’importe le choix qu’elle avait dû faire à cet instant.

Denise passa encore une journée entière à s’occuper de Lily. Tous les papiers devaient être mis en ordres afin que l’adoption se fasse dans la légalité. Denise les signa contre sa volonté forcée par l’autorité de sa mère. Elle s’attacha de plus en plus à la petite fille à laquelle elle avait donné la vie, mais chaque minute auprès d’elle la rendait de plus en plus malheureuse.

Lily rejoignit la pouponnière pour la nuit. Elles devaient se séparer le lendemain. Denise ne ferma pas l’œil de la nuit. A milieu de celle-ci, elle entendit des pleurs dans le couloir. Elle se leva, sortit de sa chambre et se dirigea vers la pouponnière. Sa mère était là avec la famille d’adoption. Katy lui adressa un timide sourire navré. La fillette continuait de pleurer à chaud de larmes. Elle avait besoin de sa mère, de sentir sa présence rassurante. Celle-ci s’était précipitée mais des bras forts l’avaient retenue. Denise s’était débattue, elle s’était écroulée sur le sol en pleurs. On emmena Lily sans qu’elle puisse faire quoique se soit. Elle n’avait pas dis adieu à sa fille, cette même fille qu’elle ne revit que 21 ans plus tard un soir dans le Hump Bar, ici à Chalerston.






_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Dim 10 Fév - 10:39

J'adore toujours autant. J'aime le lien entre Denise et son bébé.

Et le fait que la mère adoptive veuille faire une photo pour Lili plus tard, c'est vraiment très gentil de sa part. Elle laisse au moins la porte ouverte pour le jour où Lili voudra connaître sa vraie mère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tophie
Connaisance de Sarah Mackenzie
avatar

Nombre de messages : 137
Localisation : Marne
Date d'inscription : 20/09/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Dim 10 Fév - 11:55

Ah j'attendais ce début avec impatience...

Toujours aussi bien mzelle Julia...

Vivement la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tophie51.skyblog.com
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Dim 10 Fév - 14:10

Super ce début

vivement la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Sam 16 Fév - 20:08


Claudia Joy se trouvait dans la cuisine. Elle préparait le petit déjeuner pour son amie et la petite fille. Son regard se posa sur une photo où se trouvait Jeremy entouré de ses deux parents. Elle s’attacha à ces visages rieurs et sereins. Qui aurait pu penser que leurs vies changeraient si brusquement ? Qui aurait pu penser à ce que pouvait vivre chaque jour son amie auprès d’un fils violent ? Comment aurait-elle pu croire qu’elle cachait un si lourd secret ? Comment Frank allait-il prendre cette nouvelle ? Des centaines de questions arrivèrent à son esprit en un temps record. Claudia Joy décida de les mettre de coté dans sa tête. Denise allait avoir besoin d’elle et elle serait présente quoiqu’il arrive. Perdue dans ses pensées, elle sursauta lorsque Denise murmura un timide ‘Bonjour’. Elle se retourna pour faire face à la jeune femme.

-Ca va ?

Denise acquiesça.

-Tu ne devrais pas faire tout ça pour moi ! Dit-elle en regardant la table prête.

-Mais qui te dis que je le fais pour toi ? Tu as une petite fille très gourmande tu sais ! Répondit-elle en souriant.

Denise sourit également et Claudia Joy poursuivit.

-Va prendre ta douche ça te fera du bien et ce sera prêt d’ici là !

-Oui Madame !

Elle quitta la pièce et entra dans la salle de bain où elle prit une douche salvatrice. Elle tentait de faire abstraction des cris et des pleurs qui martelaient inlassablement son esprit.

Elle revint dans le salon dix bonnes minutes plus tard, douchée et changée. Le déjeuner était prêt. Elle s’assit et son amie lui versa du café avant de prendre place à ses cotés. Denise ne la regardait pas, elle tentait de rester concentrée sur sa tasse de café qu’elle tenait fermement entre ses mains. Celles-ci tremblaient mais elle fit comme si ce n’était pas le cas.

-Denise ?

-Mm

-Tu veux m’en parler ?

Elle leva enfin les yeux vers Claudia Joy.

-Te parler de quoi ?

-Tu sais très bien, répondit-elle en soupirant.

-Je ne sais pas quoi te dire…tu sais l’essentiel !

-Parle moi d’elle.

-Qu’est ce que tu veux savoir ? Je ne la connais pas finalement, pas en tant que fille en tout cas, finit-elle dans un murmure.

-Eh bien dis moi par exemple, pourquoi ce nom ? Pourquoi Elizabeth ?

Denise la regarda étonnée.

-Tu me poses une drôle de question !

-C’est juste pour entamer la conversation là-dessus, parce que tu as besoin d’en parler.

Elle ne répondit pas et Claudia Joy lui prit tendrement les mains dans les siennes.

-Alors ? Pourquoi ce nom ?

-Eh bien, se résigna enfin Denise, j’étais enceinte de sept mois…elle fit une pose et sourit en se remémorant ce souvenir, je marchais au centre ville comme j’aimais le faire, seule, sans but précis. Je regardais les vitrines des boutiques et je me suis arrêtée devant une bijouterie. Dans la vitrine était présenté un petit médaillon avec un ange gravé dessus, j’ai tout de suite craqué. Je l’ai regardé un moment et je me suis décidé à entrer. Je l’ai demandé à la vendeuse et elle me l’a montré de plus près. ‘Elizabeth ‘ était gravé de l’autre coté.

-C’était un modèle en exposition.

-Mm…la vieille femme m’a dit qu’on pouvait commander le même modèle et y graver le nom qu’on souhaitait. Je n’avais pas assez d’argent sur moi pour le faire mais le modèle présenté était moins cher. Alors je lui ai demandé….

Elle sourit et posa sa main sur son ventre comme elle l’avait fait des années plus tôt.

-Je lui ai dis ; « Et si je t’appelais Elizabeth…ça te plairais ? » J’ai sentit qu’elle me donnait un coup de pied, j’ai pris ça pour un ‘oui’ ! Finit-elle en souriant.

Claudia Joy répondit à son sourire de la même manière. Elle trouvait touchante la manière qu’elle avait de parler de Lily, de sa fille. De cette fille qu’elle n’avait que trop peu connue mais qu’elle avait profondément aimée.

-J’ai donc acheté ce médaillon, poursuivit Denise, et je lui ai offert le jour de sa naissance !

-D’après toi, ses parents adoptifs l’ont gardé ?

-Oui…je pense…C’étaient des personnes merveilleuses tu sais.

-Tu les as connus ?

-Un peu…Katy Roberts a aimé Elizabeth au premier regard…je l’ai vu dans ses yeux…c’est quelque chose que je n’ai jamais oublié, la manière qu’elle avait de la regardé. J’ai sus qu’elle pourrait lui offrir une vie merveilleuse, je savais qu’Elizabeth serait heureuse. Madame Roberts m’a dit que si un jour ma fille voulait connaître sa véritable mère elle ne l’empêcherait pas. J’avais espoir pendant de longues années de la rencontrer un jour et puis cet espoir a disparu petit à petit. Nous avons tant déménagé avec Frank qu’il me semblait impossible qu’on puisse me retrouver un jour.

-Et toi ? Tu n’aurais pas voulu la retrouver ?

-Non c’était mieux ainsi…pour tout le monde je crois. Je pensais à elle, j’espérais qu’elle était heureuse. Peut être qu’elle n’aurait pas voulu me revoir, qu’elle m’en voulait.

-Tu le crois toujours ?

-Claudia, elle est venue à Charleston pour Katy ! Pour que cette gamine ne perde pas sa mère. Pas pour moi !

-Tu crois que Katy est sa seule raison ? Moi je ne crois pas Denise ! Lily devait savoir depuis un moment qui tu étais, du moins qui tu pouvais être ! Elle le savait sans doute dès votre première rencontre et pourtant…elle était aimable et souriante, prête à rendre service. Il n’y avait pas une pointe de colère ou de rancune dans son attitude à ton égard.

-Oui tu as peut être raison, c’est vrai qu’elle ne semblait pas blessé et en colère. Mais pourquoi ne m’a-t-elle rien dit alors ? J’aurai fais cette greffe sans aucune hésitation.

-Elle ne voulait peut être pas s’immiscer dans ta vie.

-Claudia c’est ma fille !!

-Essaie de comprendre. Tu as construis une vie sans elle. Ce n’est sans doute pas facile de trouver sa place auprès d’une mère qui a refais sa vie. Comment aurais tu réagi si elle te l’avais dis immédiatement ? Comment aurais tu réagi à sa place ?

-Mais j’aurai pu l’aider au lieu de ça…

-…tu as partagé des moments privilégiés avec ta fille !

Denise regarda son amie, celle-ci poursuivit.

-Elle ne t’a simplement pas avoué ce qu’elle traversait pour partager de la joie avec toi. Pour être heureuse avec sa mère…pour que Katy puisse connaître elle aussi le bonheur d’être aimé et d’aimer.

-Je...je ne sais pas, soupira Denise.

-Si tu doute repense à ces moments que vous avez partagé toutes les trois ici ! Rien ni personne ne changera ce que tu as vécu avec Lily et Katy.

Son amie ferma les yeux et des larmes coulèrent sur ses joues. Elle revoyait le visage rieur de la jeune femme, le sourire de Katy, elle se souvint de ces moment passés dans la cuisine à préparer le repas, du premier bain de Katy en revenant du pique-nique, de la chaleur des larmes de Lily dans son cou alors qu’elle la consolait dans une salle de bain à ce même pique-nique…


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Sam 16 Fév - 20:11

Comme je te l'ai dis en direct, j'aime cette histoire de prénom et de médaillon.

C'est tout mignon.

Et même si je l'a connais déjà, vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Sam 16 Fév - 21:25

Toujours aussi super

Vivement la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Dim 24 Fév - 10:59

merci
*********

-Qu’est ce qu’il va se passer maintenant à ton avis ? Demanda Denise en ouvrant à nouveau les yeux.

-Ce que tu choisiras de faire.

Denise réfléchit un instant et regarda le PC un peu plus loin.

-Je devrai en parler à Frank…murmura t-elle, mais…je ne veux pas qu’il l’apprenne alors qu’il se trouve là –bas…, elle tourna la tête vers Claudia Joy qui ne la quittait pas des yeux. J’attendrai son retour pour lui annoncer !

Claudia Joy sourit et son amie poursuivit.

-J’ai un peu peur de sa réaction mais...il doit savoir !

-Et en attendant ? Que compte tu faire ?

-Je vais essayer de mettre mes émotions de coté et je vais faire tout ce qui faut pour retrouver ma fille avant qu’il ne soit trop tard. Je refuse que Katy grandisse sans sa mère. Je ne ferai pas la même erreur une deuxième fois. Lily me l’a confié alors je ferai ce que je juge bon de faire pour elle c'est-à-dire ; retrouver Lily ! Je vais aussi prendre en charge l’opération de Katy.

-Tu veux qu’elle se fasse opérer ?

-Oui, Lily le voulait aussi, il lui manquait de l’argent mais Katy pourrait parfaitement subir l’intervention. Tout sera à mes frais, je payerai les soins, l’appareil auditif et la rééducation. Je n’abandonnerai pas cette fillette, elle a besoin de moi.

Claudia Joy sourit et Denise y répondit de la même manière. Elles finirent leur café en silence. Claudia Joy avait encore de nombreuses questions à poser à son amie mais elle préféra en rester là pour le moment.

La table débarrassée et la vaisselle étant faites, Claudia Joy décida de rentrer chez elle. Il lui sembla que Denise allait mieux, elle semblait plus confiante, Katy était là…

Elle allait sortit de la maison lorsque la fillette se jeta dans ses bras. La jeune femme la prit contre elle et la souleva du sol.

-Bonjour Katy.

-Salut…tu pars ?

-Oui je reviendrai ce soir…je dois rentrer chez moi.

-Et moi je vais où ?

-Tu restes ici quelques temps avec moi, intervint Denise.

-Ma maman reviendra pas alors ?

Les deux femmes se regardèrent ne sachant quoi dire. Denise fit signe à son amie de la laisser répondre à cette question délicate. Claudia Joy reposa la fillette à nouveau et Denise se mit à genoux devant elle. Elle sourit en lui caressant doucement le front, balayant ainsi quelques mèches de sa frange.

-Katy…ta maman est partie et on en sait pas où elle est allée. Elle t’a laissé avec moi pour que je m’occupe de toi. On fera tout ce qui faut pour la retrouver mais…tu dois savoir que ta maman ne va pas bien.

-Oui elle a souvent mal.

Denise acquiesça.

-Elle …va mourir maman ?

-Je ne sais pas…mais elle peut mourir.

-Elle peut pas ! Elle m’a promis qu’on resterait toujours ensembles !!

Elle se blottit contre Denise et sanglota contre sa poitrine. Les deux femmes échangèrent un regard.

-Tu veux que je reste ? Murmura Claudia Joy.

-Non vas y…

Elle la regarda un moment consoler doucement la fillette.

-Tu es sûre ?

-Oui…j’ai besoin de rester avec Katy…il faut que je lui dise ce qu’il se passe.

-Ok…je passe ce soir pour la prendre chez moi pendant ta garde.

-Merci Claudia.

-De rien c’est normal !

Elles se sourirent et Denise se sépara doucement de Katy.

-Claudia rentre chez elle, tu lui dis au revoir ?

La fillette se blottit quelques instants dans les bras de Claudia Joy. Celle-ci la regarda et lui chatouilla tendrement le nez.

-Je te promets qu’on retrouvera ta maman.

La fillette acquiesça et Claudia Joy partit enfin, les laissant seules.

-On va prendre ton bain ?

-Oui, répondit timidement Katy.

Elles entrèrent dans la salle de bain main dans la main. Katy refusait de lâcher Denise un seul instant de peur qu’elle ne parte loin d’elle. La jeune femme fit couler de l’eau et l’aida à se déshabiller. Une fois Katy dans la baignoire, les yeux de Denise se posèrent sur le petit médaillon qui se trouvait autour du cou de la fillette.

-Katy, tu l’as depuis longtemps ce médaillon ?

-Maman m’a dis depuis que je suis née.

-Je peux regarder ?

Katy fit signe que oui et Denise le prit entre ses doigts. Elle le regarda avec attention. D’un coté était gravé ce même ange qu’elle avait vu des années plus tôt, et de l’autre se trouvait le nom de la fillette.

-Ma puce est ce que tu sais si ta maman porte un médaillon comme le tien ?

-Oui, c’est sa maman qui lui a donné, mais y a pas écris mon nom mais le celui de ma maman !

Denise sourit timidement, tout en essayant de ne pas se laisser envahir une nouvelle fois par la tristesse. Elle continua de laver Katy dans le silence pendant de longues minutes. Une fois celle-ci propre et changée, elle mangea le petit déjeuner que lui avait préparé son amie avant de partir. Denise regarda le PC. Elle devait écrire à Frank comme elle le faisait habituellement mais elle ne savait pas quoi lui dire…




_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Dim 24 Fév - 11:02

J'adore toujours autant relire ta fic, miss.

J'aime la relation que Denise à avec sa petite-fille.

Vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Dim 24 Fév - 13:49

Toujours aussi super

Vivement la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tophie
Connaisance de Sarah Mackenzie
avatar

Nombre de messages : 137
Localisation : Marne
Date d'inscription : 20/09/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Dim 24 Fév - 14:33

TroOop bien cette suite...

J'ai hâte de lire la suite et j'espère de tout coeur que Denise retourvera Lily...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tophie51.skyblog.com
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Dim 2 Mar - 10:55

merci beaucoup, voici la suite...

************


L’ambulance arriva devant le bâtiment. Les portes s’ouvrirent. Deux ambulanciers en descendirent. Ils sortirent le brancard. Un autre homme leur emboîta le pas. Il se séchait les cheveux avec une serviette claire. Deux femmes accueillir les arrivants aux portes vitrées. La jeune femme étendue sur le brancard avait le teint extrêmement pâle et ses cheveux étaient encore humides après son séjour dans l’eau glacée. Une couverture de survie recouvrait son corps fragile. On l’emmena à l’intérieur. Le jeune homme ne la quitta pas des yeux et la suivit. Une vague de médecins et d’infirmières arrivèrent au pas de course auprès d’elle. Une infirmière au regard de braise et au sourire ravageur adressa un regard à l’homme qui se tenait non loin.

-Salut Aaron, murmura t-elle à son attention.

-Salut Estelle, répondit celui-ci avec un timide sourire.

-Aaron ! Qu’est ce que tu fous là ? Tu n’es pas censé être en week-end ?

-Euh si…il regarda une dernière fois Lily partir avec les autres personnes au fond du couloir dans une petite salle …mais cette fille s’est jetée dans le fleuve sous mes yeux ! Elle n’avait pas de papiers sur elle, je ne connais pas son nom.

-Elle est restée inconsciente ?

-Non elle était consciente un instant mais faible et elle était en arrêt respiratoire lorsque je l’ai sortie de l’eau. Je l’ai stabilisé et j’ai appelé, elle a fait un arrêt cardiaque pendant le transport mais on a pu la ramener.

-Elle n’a rien dit ?

Il réfléchit un instant, perdu dans ses pensées.

-Aaron elle a dit quelque chose ?

-Non, non elle s’est contentée de me regarder et de me tenir la main.

-Mm, tu fais toujours autant d’effet !

-C’est bon la ferme !

-Tu restes ?

-Ben ouai…maintenant que je suis là !

-Allez go, va te changer, je vais m’occuper de ta protégée en attendant !

Aaron sourit et rejoignit le vestiaire. Il ouvrit son casier et en sortit sa blouse. Il était en dernière année d’internat en chirurgie dans cet hôpital de Goldsboro. Il était de loin le plus doué, le plus jeune et le plus prétentieux de sa promotion. C’était un brillant élément mais également un homme séduisant, son charme et son sourire ravageur lui ouvraient de nombreuses portes et il ne comptait plus toute ses conquêtes.

Une fois changé, il s’assit quelques instants dans un des fauteuils confortables. Il côtoyait la maladie et la mort chaque jour mais personne n’avait jamais voulu se donner volontairement la mort sous ses yeux. Cette femme semblait si jeune, à peine plus que lui. Qu’est ce qui avait pu la pousser à agir de la sorte ? Il ferma les yeux un cours instant, se remémorant cette rencontre, son regard si triste et si suppliant…



Flash-back



Il marchait tranquillement le long du fleuve. Le soleil se levait à peine. La nuit avait été courte et mouvementée. Il avait passé une bonne partie de la soirée dans un bar à boire de nombreuses bières. Puis il avait passé la nuit avec une jeune femme dont il ne se souvenait même plus le prénom. Son internat prenait fin dans quelques mois. Il serait bientôt chirurgien. Ses conquêtes amoureuses s’enchaînaient à un rythme effréné. Mais aucune femme ne pouvait réellement le toucher droit au cœur. Aucune d’elle ne parvenait à y voir autre chose qu’un jeune homme séduisant et gâté par la nature.

Il regarda un instant le soleil se lever. Puis il ferma les yeux, sentant le doux vent sur sa peau. Il se sentait bien dans des moments pareils, seul à ne plus penser à tout se qui l’entourait, à la misère, à la maladie, à la mort qu’il côtoyait chaque jour. Un bruit sourd le tira de sa rêverie. Comme si quelque chose était tombé dans le fleuve tout proche. Son instinct le poussa à se diriger dans sa direction. Il vit de nombreuses auréoles sur la surface lisse. Il crut entrevoir une chevelure s’enfoncer dans l’eau sombre et glaciale. Il n’hésita pas d’avantage. Il retira son veston son pull et son T-shirt d’un même geste puis ses chaussures et plongea lui aussi. Il la vit enfin. La jeune femme avait les yeux fermés. Il l’attrapa par le bras et la tira vers la surface. Il reprit son souffle et hissa le corps désarticulé sur son torse. Il posa la tête de Lily sur son épaule, retenant la jeune femme dans cette position par la main qu’il resserra fermement sur sa taille. Il nagea doucement vers la rive. Il hissa Lily sur la berge et sortit de l’eau également. Il enleva avec tendresse les quelques cheveux qui avalaient son visage si serein. Aaron approcha son oreille de sa bouche. Elle ne respirait plus. Il pencha sa tête en arrière en la maintenant en dessous du menton. Il lui boucha le nez et se pencha doucement sur elle, ses lèvres entrèrent en contact avec les siennes. Il envoya l’air présent dans ses poumons dans ceux de la jeune femme et commença le massage cardiaque, répétant cette opération plusieurs fois avant que Lily ne reprenne ses esprits. A cet instant son regard accrocha celui de la jeune femme. Il y vit tant de choses que son cœur se resserra dans sa poitrine. Après avoir rejeté l’eau qui se trouvait dans ses poumons, Lily laissa retomber sa tête sur l’herbe fraîche. Un rayon de soleil la frappa en plein visage. Aaron prit son portable et composa le numéro des urgences les plus proches. Il posa délicatement le tissu épais sur le corps de Lily pour qu’elle n’ait pas froid. Celle-ci ne le quitta pas des yeux un seul instant. Qui était cet homme ? Pourquoi l’avait-il sauvé ? Elle ne voulait pas être sauvée…

Le jeune homme raccrocha et porta à nouveau son attention sur la jeune femme.

-Pourquoi…vous…avez fait ça ?! Murmura Lily.

-Je n’accepterais jamais que quelque meurt devant moi sans avoir tout fait pour lui sauver la vie !

Lily sourit timidement.

-Quel est votre nom ?

Elle ne répondit pas et ferma doucement les yeux.

-NON ! Non restez avec moi.

Il se pencha sur elle et lui prit le visage entre ses mains calleuses. Lily le regarda à nouveau, plongeant une nouvelle fois son regard dans ses yeux si bienveillants. Ils restèrent un moment ainsi à quelques centimètres l’un de l’autre sans se parler, chacun perdu dans le regard de l’autre.

L’ambulance arriva enfin. Lorsqu’on voulu mettre Lily sur le brancard, sa main se referma avec une force inouïe sur le bras de Aaron. Elle le regarda un cours instant.

-S’il vous plait…ne me laissez pas, murmura t-elle à bout de force.

Aaron acquiesça et on les emmena tout les deux à l’hôpital de Goldsboro, là où le jeune homme travaillait.



Fin du Flash-back.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Dim 2 Mar - 11:20

Elle est en vie, super. Maintenant faudrait que Denise sache où elle est comme ça, elle serait déjà rassurée.

Mais bon, ça n'empêche pas que Lily est toujours en train de mourir à cause de sa maladie.

Super suite en tout cas. Et je ne sais pas pourquoi, mais je sais que cet Aaron, il va faire un petit bout de chemin avec notre Lily. Je l'aime déjà bien en tout cas, même si on ne l'a pas bcp vu pour le moment.

Vivement la suite miss.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Dim 2 Mar - 12:55

Trop super

Vivement la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Dim 9 Mar - 11:40

merci...une suite! bonne lecture
**********

Denise avait prit le chemin du motel où Lily avait passé quelques mois avec Katy. Elle voulait récupérer au plus vite les affaires de la jeune femme. Denise jeta un regard dans la glace latérale. Katy regardait le paysage défiler par la fenêtre. Elle serait fermement la poupée que lui avait offerte sa maman contre elle. Denise savait à quoi elle pensait à cet instant. Elle savait combien elle pouvait lui manquer. La jeune femme pensait également beaucoup à Lily depuis qu’elle n’eu plus de nouvelles d’elle quelques semaines plus tôt. Mais à présent qu’elle savait la vérité, elle ne quittait plus son esprit un seul instant.

Denise devait parler à la fillette. Elle devait lui expliquer ce qui se passait, qui elle était et pourquoi sa maman l’avait laissé. Elle devait également lui parler de l’intervention qu’elle devait subir. L’infirmière voulait que la fillette se fasse opérer. Elle s’occuperait d’elle comme Lily le voulait et comme elle n’avait pu le faire avec sa fille. Elle devait la retrouver, par tous les moyens s’il le fallait, mais elle devait le faire. Les jours et peut être même les heures étaient comptées. Mais elle ne savait pas où chercher, ni même quoi chercher… Plus elle y pensait et plus cela devenait une évidence. Une évidence qu’elle refusait de croire au plus profond d’elle-même. Lily avait refusée de se battre plus longtemps. Elle avait jeté les armes. Elle avait abandonné sa fille à la seule personne qui pourrait tout comprendre. Elle avait perdu l’espoir, elle était condamnée. Denise chassa cette réalité de son esprit. Elle devait être forte et ne pas penser au pire. Sa priorité était Katy et commencer les recherches pour retrouver Lily au plus vite. Peut être y arrivera t-elle à tant…

Elles arrivèrent enfin à l’autre bout de la ville. Elles montèrent dans la chambre. Denise porta les cartons fermés dans la voiture et Katy se chargea de mettre ses affaires et celles de sa maman dans les valises. Bien sûr les vêtements n’étaient pas pliés comme il se devait mais la fillette s’appliquait à la tâche et prenait un grand soin de ne pas abîmer les habits de Lily. Une fois tous les cartons dans le coffre, Denise rejoignit une dernière fois la petite pièce. Katy était sagement assise sur le bord du lit. Denise sourit timidement et vint s’assoire près d’elle. Elle caressa doucement son front et déposa un baiser dans ses cheveux. La fillette fixait la petite poupée qu’elle tenait dans ses bras. Elle leva la tête et croisa le regard de la jeune femme.

-Denise, est ce que tu va devenir ma deuxième maman ?

Denise étonnée la regarda sans répondre et Katy poursuivit.

-La maman de ma maman, mamy Katy, ben c’était pas sa vrai maman ! Elle me l’a dis ! La vrai maman de ma maman elle pouvait pas la garder alors elle l’a donné à une dame qui s’est occupé d’elle à sa place ! Tu comprends ?

Denise sourit timidement et Katy poursuivit.

-Alors c’est pareil avec moi ? Tu vas être ma deuxième maman ?

-Katy je…je sais que tout ça est très dur à comprendre pour une petite fille de ton âge. Mais je sais aussi que tu es très intelligente ! La fillette sourit jusque derrière les oreilles et la jeune femme se mit à genoux devant elle. Katy je dois te parler de quelque chose de très important…Ta maman est une très gentille maman et si elle t’a laissé ici ce n’est pas parce qu’elle ne t’aimait pas, n’oublie jamais que tu es la personne la plus importante pour ta maman….elle t’aime de tout son cœur mais…c’est aussi une maman malade qui ne veut pas que sa petite fille soit triste de la voir comme ça tu comprends ?

Katy acquiesça et Denise poursuivit.

-Ta maman t’as laissé ici, avec moi parce que…parce que je l’ai connu y a très très longtemps !

-Tu connaissais ma maman ?

-Mm oui, je l’ai rencontré une fois. Je ne suis pas resté avec elle très longtemps mais j’ai aimé passer quelques heures à ses cotés.

-C’est vrai ? C’était quand ?

-Quand elle était encore un tout petit bébé ! Katy la regardait avec de grands yeux ronds s’imaginant mal sa mère avoir été un jour un enfant, ta maman…est ma fille Katy. Je suis sa première maman.

-Mais pourquoi tu t’es pas occupé d’elle alors ? Tu l’aime pas ?

-Si bien sûre que je l’aime mais tu sais c’est très compliqué ma puce…

-Maman elle est toujours restée avec moi elle !

-Je ne pouvais pas m’en occuper Katy…Mais je l’ai confié à des gens qui ne pouvaient pas avoir d’enfants et ils se sont bien occupés d’elle, comme si elle avait été leur fille.

-Ces gens, c’étaient Mamy Katy et Papy Jo ?

-Oui…

Katy baissa les yeux et son attention se porta sur sa poupée. Elle caressa doucement ses cheveux. Denise ne la quittait pas du regard pendant ces quelques minutes passées dans le silence. Que pouvait-il bien traversé l’esprit de la fillette ? Comprenait-elle tout ce qui se passait ? Denise en était persuadée. Cette petite fille était intelligente, elle savait…

Katy releva la tête et plongea son regard bleu dans celui de Denise.

-Alors tu es aussi ma Mamy ?

Denise sourit.

-Oui Katy, je suis ta mamy.

La fillette lui répondit de la même manière.

-Alors je peux t’appeler autrement que Denise ?

-Si tu veux.

Elle réfléchit un instant.

-Je peux pas t’appeler ‘Mamy’ parce que Mamy c’est ma mamy, la deuxième maman de ma maman…alors…Mia !

-Mia ? Demanda Denise étonnée.

-Oui, comme ça c’est pas comme Mamy et puis c’est joli ! T’aimes pas ?

-Si c’est très bien ma puce, dit Denise en lui chatouillant le nez.

-Dis Mia…maman elle sait que tu es sa maman ?

-Oui elle le sait.

-Et qui sait encore ?

-Claudia Joy.

Le sourire de la fillette s’agrandit encore un peu plus et Denise poursuivit.

-Mais personne ne doit être au courant pour le moment d’accord ? On doit d’abord retrouver ta maman, ça restera un secret entre toi, Claudia Joy et moi !

-D’accord !

Elles s’étreignirent un long moment. Denise était soulagée. Katy avait bien pris cette nouvelle. Elle avait accepté ce changement surprenant.

Après quelques minutes elles sortirent du motel main dans la main. Les dernières affaires sous le bras, elles montèrent en voiture. Denise proposa de faire quelques courses afin qu’elle ai le nécessaire au bien être de la fillette.

Elle était une jeune grand-mère, mais comme toute grand-mère elle ne pouvait s’empêcher de gâter sa petite fille. Ainsi elles restèrent un moment dans le magasin à remplir le caddie de diverses choses à manger. Ceci étant fait, et ayant payé leurs achats, elles se dirigèrent vers la voiture pour les ranger. Le coffre était déjà plein des affaires de Lily et de Katy. Denise entreprit de mettre les achats dans l’habitacle aux cotés de la fillette. Celle-ci l’aida à tout y ranger et elles retournèrent près du bâtiment pour déposer le caddie.

-Denise ça alors !!

Lenore avança vers elle avec un sourire narquois. Se tenait à coté d’elle une femme à la même allure bourgeoise.

-Lenore, Nicole, murmura Denise en se forçant à sourire et en resserrant ses doigts sur la main de Katy.

-Je vois que vous semblez allez mieux que ce que l’on m’a dit ! Comment allez vous ?

-Bien, merci de vous souciez !

-J’ai appris pour votre fils ! J’espère que tout se passera bien pour lui, Bassora est une ville dangereuse.

-Merci Lenore ! Moi aussi j’espère que tout ira bien, répliqua Denise sur un ton sec.

-Et ce cher Frank ? Toujours en Irak lui aussi ?

-Oui…

-Ce n’est pas trop dur pour vous ?

-Que voulez –vous Lenore ?

-Rien, voyons ! Nous parlons calmement comme des personnes civilisées.

Denise ne répondit pas et Lenore regarda Katy se tenir derrière les jambes de la jeune femme. Un sourire emplis de mépris apparut sur ses lèvres et ses yeux avaient cette petite étincelle de méchanceté. Instinctivement, Denise se plaça un peu plus devant Katy, se tenant ainsi entre elle et la femme.

-Elle est là elle ? Eh bien Denise vous vous amusez à jouer les nounous ?

Denise ne répondit toujours pas et lui lança un regard noir. Lenore se pencha sur Katy qui se cacha un peu plus derrière les jambes de sa protectrice.

-Alors Mademoiselle tu n’es pas avec ta mère ? Hein ? Elle est où ta maman ?

-Laissez là !

Elle se redressa.

-Je vois que vous prenez le relais de cette, comment déjà, Lily ? Cette pauvre fille a dû déteindre sur vous !

-Arrêtez tout de suite Lenore !

-J’ai appris qu’elle était retournée à New York. Avec cet homme, ce drogué ! Sans doute le père de cette gamine ! Je me demande bien comment vous pouvez garder cette enfant alors que sa mère est la cause du déploiement de votre fils ?

-Je ne crois pas les ragots Lenore ! Surtout quand ceux qui les propagent s’en prennent moralement à des enfants !

-Oooh vous croyez que j’ai inventé ça de toute pièce ?

-Parfaitement !

-Il y a des choses qui ne trompent pas ! Cette fille est encore une gamine et il semble qu’elle a disparu au moment où, comme par hasard votre fils part au combat !

-Lily n’est pas responsable du déploiement de Jeremy !!

-Libre à vous de croire ce que vous voulez Denise.

-Pourquoi faites vous ça Lenore ?

-Je ne fais rien…

-Vous n’avez pas supporté que Lily vous tienne tête et à présent vous la salissez !

-Voyons Denise ! Tout le monde a oublié cet incident !

-Moi non ! Et cette fillette non plus ! Maintenant si vous le voulez bien j’ai des choses bien plus importantes que de rester ici à converser avec vous ! Au revoir Lenore, Nicole !

Elle leur lança un regard froid et entraîna Katy jusqu'à la voiture.

-Je ne pensais pas que cette femme tomberait si bas ! Défendre une fille comme ça ! Dit Lenore en se tournant vers son amie. Enfin que veux tu !!

Elles se sourirent et entrèrent dans le bâtiment.

Denise était assise au volant. Elle ne démarra pas tout de suite. Elle respira profondément, fermant les yeux quelques instants pour éviter que les larmes ne coulent en présence de la fillette. Celle-ci se détacha et s’approcha d’elle.

-Tu es triste Mia ?

-Non ma puce, ça va !

-C’est pas vrai ! Maman elle disait toujours ça et puis elle pleurait quand elle croyait que je la voyais pas.

-Tu sais Katy, ta maman est une maman très courageuse et j’aimerai tellement être comme elle !

-Tu es aussi courageuse !

-Non ma puce, elle caressa sa joue, je n’ai jamais été courageuse !

-Moi je t’aime quand même !!

Elle sourit timidement.

-Moi aussi je t’aime, très fort !

Elles s’étreignirent un long moment et Katy reprit sa place. Denise se retourna.

-Katy, je dois aller quelque part pour voir des messieurs qui nous aiderons à retrouver ta maman. Ca prendra du temps et tu devras être sage. Ensuite on rentrera parce que je dois aller travailler ce soir. Claudia viendra pour être avec toi, d’accord ?

Katy fit ‘oui’ de la tête en souriant. La jeune femme lui caressa tendrement le nez, ce qui fit rire la fillette. Denise aimait la voir rire, après tout ce qu’elle avait dû subir dans sa toute jeune vie, elle souhaitait qu’elle soit heureuse, bien qu’elle se doutait que Lily avait tout fait pour qu’elle le soit. Denise démarra et prit le chemin du centre ville. Elle devait signaler la disparition de Lily. Bien que cela ne faisait pas 72 heures, le temps nécessaire avant que l’on signale une disparition, elle devait se rendre au poste de police. Elle devait les convaincre de commencer les recherches. C’était un cas unique et les heures étaient comptées pour la jeune femme.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Dim 9 Mar - 13:48

gfsdfds gfsdfds gfsdfds gfsdfds
vivement la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Dim 9 Mar - 21:38

Toujours aussi bien miss.

J'aime la relation que Denise a avec Katy.

Par contre, Lenor Baler est toujours aussi détestable. Comment peut-elle être aussi méchante et aussi imbue de sa personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Dim 16 Mar - 8:38

Merci les filles! Voici la suite
**************

La jeune femme était étendue dans la mer de draps blancs. Son corps semblait s’être perdu dans les plis. De nombreux appareils l’entouraient. Un long tuyau reliait son bras à la perfusion qui se trouvait a coté de son lit. La dernière infirmière présente lui demanda si tout allait bien mais elle ne répondit pas. Lily se concentrait sur ce point invisible dans le ciel bleu. L’infirmière sortit de la pièce, la laissant seule dans son mutisme. Elle n’avait prononcé aucun mot depuis son arrivée à l’hôpital. Pourquoi cet homme l’avait-il sortit de l’eau ? Pourquoi n’avait –elle pas pu mourir quand elle le souhaitait et de la manière dont elle le souhaitait ? Tout ceci lui semblait injuste Elle se trouvait là à présent, condamnée à mourir doucement, condamnée à voir partir sa vie, couchée dans ce lit froid. Elle entendait les battements de son cœur sur le moniteur derrière elle. « Mais qu’il arrête de battre !! »Pensa la jeune femme. Elle sentait le liquide couler dans ses veines, celui qui lui redonnait de la force encore pour quelques jours. Avant cette fin proche et effrayante. Elle savait qu’ils ne trouveraient pas de donneur, elle avait perdu tout espoir, et puis…elle ne voulait plus se battre de toute manière. Lily ferma les yeux un instant. Elle pensa à ce qu’elle avait de plus cher sur cette terre, à cet ange qu’elle avait porté, aimé, pendant des années et qu’elle aimerait encore jusqu'à son dernier souffle. A sa petite fille. Elle se souvint de ses premiers pas qu’elle avait faits sous le soleil d’août dans le jardin de ses parents. Katy portait une robe rose, lui arrivant jusqu’aux genoux. Ses cheveux encore courts et aussi blonds que les rayons du soleil étaient brièvement coiffés sur sa tête avec de toutes petites barrettes en forme de papillons. Elle avait marché pieds nus dans l’herbe verte et s’était lovée dans ses bras. Lily en avait pleuré de joie. Son ange lui avait accordé le plus beau des sourires avant de renouveler l’expérience en ce dirigeant vers ses grands-parents. Bien sûr elle était tombée plus d’une fois sur le chemin séparant sa mère des deux autres personnes, mais Katy se releva à chaque fois pour continuer d’avancer, pour atteindre ce but qu’elle s’était fixée.

Lily, elle, avait échoué. Elle ouvrit les yeux et les larmes coulèrent sur ses joues. Elle avait retrouvé sa véritable mère, mais elle n’avait pas pu lui avouer son identité. Elle partagea de nombreux moments en sa compagnie sans jamais lui dire qui elle était vraiment. Lily l’avait reconnue dès le premier regard. Elle avait su dès l’instant où Denise lui sourit. Mais Lily n’avait pas pu. Elle s’était montrée si forte et si courageuse pendant de nombreuses années mais cette fois elle n’avait pas pu trouver ce courage, et avait préféré fuir, pour la première fois. Elle n’avait pas voulu briser sa vie, cette vie dans laquelle elle n’avait pas sa place. Pourquoi avait-il fallu qu’elle s’attache à cette femme ? Elle avait manipulé de nombreuses personnes pour en arriver là. Denise aurait dû être manipulée de la même manière. Mais Denise était sa véritable mère. Cela faisait une grande différence. Au moment de lui avouer, elle avait réalisé qu’elle était aimée et respectée. Elle avait fait assez de mal et avait préféré quitter la ville. Quitter la vie. Mais quelqu’un en décida autrement. Elle repensa à cette rencontre faite le matin même. A ce jeune homme. Sa présence l’avait rassurée, apaisée. Son regard si bienveillant, son sourire, la douceur de ses mains…Lily se demanda si elle n’avait pas rêvé, si cet homme avait bien existé. Elle se rappela ses paroles chaleureuses, sa voix envoûtante. Lily sourit timidement. Peut être avait-elle rencontré un ange ? Il était apparu dans un rayon de soleil et avait disparu presque aussitôt.

La jeune femme regagna la réalité en entendant la porte de sa chambre s’ouvrir. Elle tourna la tête vers l’homme qui venait de pénétrer dans la pièce. Il lui adressa un tendre sourire et le cœur de la jeune femme ne fit qu’un bond dans sa poitrine. Il était là, devant elle, en blouse et tenait son dossier entre les mains. Il s’approcha doucement du lit.

-Je vois que vous allez un peu mieux ! Aaron Sanders je suis interne en chirurgie, c’est moi qui vous ai ramené ici, vous vous souvenez ?

Elle ne répondit pas et il poursuivit.

-Vous savez si vous voulez vous baignez il existe des endroits que l’on appelle ‘piscine’ ! C’est toujours mieux que de sauter du haut d’un pont !

Sa tentative de détendre l’atmosphère voua à l’échec et Lily regarda une nouvelle fois le ciel bleu.

-Vous ne voulez toujours rien nous dire ? Nous sommes là pour vous aider vous savez ! Et puis je sais que vous parlez…je vous ai entendu. Vous m’aviez dit de ne pas vous laisser, de rester avec vous, je suis là alors parlez moi ! …Ecoutez Elizabeth !

Elle tourna brusquement la tête vers lui et lui lança un regard noir.

-Ce n’est pas votre nom ? Demanda le jeune homme étonné. Pourtant c’est celui gravé sur votre médaillon !

-Personne ne m’appelle Elizabeth…à part mes parents…Murmura Lily.

-Alors comment vous appelle t-on ?

-Lily…

-Lily comment ?

-Juste Lily ! Répliqua celle-ci.

Elle détourna le regard et regarda à nouveau le paysage derrière la fenêtre.

-Bien ‘Juste Lily’ nous vous avons fait de nombreuses analyses…vous êtes très faible. La dialyse qu’on vous a faites vous a remise sur pieds pour quelques temps. Bien sûr vous devrez en faire chaque jour à présent pour nettoyer votre sang depuis l’arrêt de votre traitement ! Je me demande par quel miracle vous êtes encore en vie ! Quand on voit le niveau d’impureté auquel il s’élève ! Depuis combien de temps n’avez-vous plus subi cette intervention ?

-Je ne sais plus.

-Un mois, deux ?

-Je vous ai dis que je ne savais pas ! Répliqua Lily sur un ton sec.

-Vous avez de la famille ? Quelqu’un à prévenir ?

-Non.

-Vos parents, vous avez dit…

-Ils sont morts !

-Oh, pardon…Pas d’amis, de petit ami ou…

-Je vous ai dit non ! C’est clair il me semble !

-Très bien, murmura Aaron avant de se retourner pour sortir.

-Mais pourquoi avez-vous fait ça ?!

Il se retourna et la regarda dans les yeux. Les larmes avaient coulées sur ses joues.

-Je vous l’ai dit ! Je ferai tout pour sauver une personne si je suis en mesure de le faire.

-Je ne le demandais pas ! Laissez moi ! Vous auriez dû me laisser, sanglota Lily.

Il s’appuya sur les barreaux du lit et lui parla calmement.

-Je ne vous laisserai pas ! Pas avant que vous ne sortiez de cet hôpital avec un nouveau rein !

-Alors ce combat est perdu d’avance !

-Je ne dépose pas les armes avant de me battre Lily!

Il fit demi-tour, la laissant seule dans sa chambre en pleurs.

Arrivé dans le couloir il s’adossa un instant contre le mur clair. Comment cette jeune femme pouvait-elle souffrir à ce point ?

-Aaron, ça va ? Demanda son ami en posant sa main sur son épaule.

-Ouais !

Ils marchèrent tout les deux dans le couloir.

-C’est ta patiente qui te tracasse ? L’inconnue de ce matin ?

-Lily ! Elle semble anéantie ! Elle a besoin d’une greffe de rein, son état est critique et elle n’a plus subi les soins depuis quelques temps. Pourtant je sais qu’une greffe est encore possible !

-Elle a de la famille ?

-Elle m’a dit que non !

-C’est un peu compliqué dans ce cas, tu sais très bien que les donneur compatibles sont très rares !

-Je sais mais…

-Tu doutes qu’elle te dise la vérité ?

-Je ne sais pas, elle cache quelque chose c’est évident ! J’aimerai l’aider !

-A ton avis elle en a pour combien de temps encore ?

-Elle semble ne pas vouloir se battre…je dirais quelques jours avant le coma. Je ne sais vraiment pas quoi faire.

-Ton rôle de médecin Aaron.

-Ce n’est pas suffisant ! Tu comprends cette fille est…

-Elle est jolie c’est ça ?

-Eric arrête ! Elle souffre ! Et je ne te parle pas que de sa maladie ! Il y a quelque chose d’autre je l’ai vu dans ses yeux.

-Tu crois qu’elle pourrait t’en parler ?

-Tu plaisantes ! Parler avec une tête de mule pareille ?!

-Ton charme n’opère pas sur la belle demoiselle et ça te gêne ! Dit-il en riant.

Son ami ri également à sa remarque.

-Que veux tu on ne peut pas plaire à tout le monde ! Répondit Aaron.

-Mmmmh, alors c’est ça ! Avoue que tu la trouves jolie !

-Si tu veux bien, je serai ravi d’en parler avec toi mais j’ai d’autres patients qui m’attendent !

-Changement habile de sujet ! Bravo, un jour tu seras aussi bon que Clark sur ce point !

-Pour finir chauve, non merci !

Ils rirent et se séparèrent à l’angle du couloir pour poursuivre chacun leur travail jusqu’à la fin de leur garde.


à suivre...


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» L’ONE introduit en Bourse une part de son capital dans EET
» Titi part en pension - Titi vertrekt met pensioen
» Départ anticipé
» MARK (part of Avon)
» pot de départ - petit déj

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catherine Bell Forum Français :: Espace créations :: Espace Créations :: Tout public :: Ptitemac-
Sauter vers: