Catherine Bell Forum Français

Non-officiel
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Dim 5 Oct - 8:45

Ils étaient enlacés depuis plusieurs minutes déjà. Lily s’était calmée, mais elle refusait de briser cette étreinte. Aaron l’avait comprit et ne s’était pas éloigné un seul instant. Ils n’avaient pas parlé, ils restaient simplement assis sur le sol, en silence. La jeune femme leva doucement la tête et Aaron s’éloigna un peu pour la regarder. Les marques humides étaient toujours présentes sur les joues de Lily. Aaron les essuya du bout des doigts et Lily lui sourit timidement. Il glissa sa main sur son visage pour une douce caresse. Lily ferma les yeux. Aaron la regarda un moment, toujours sa main sur sa peau.
-Lily, murmura le jeune homme, Lily, il faudrait que vous retourniez dans votre lit.
La jeune femme ouvrit à nouveau les yeux et plongea son regard dans le sien.
-Je préfère rester ici, répondit-elle en souriant.
-Lily…soupira Aaron.
-J’ai été dans ce lit des jours entiers, s’il vous plait Aaron, j’aimerai rester encore un peu là.
-Très bien, murmura le jeune homme, mais que quelques minutes encore, je dois vous remettre votre perfusion et vous devez vous reposer.
Elle acquiesça en souriant et il lui rendit son sourire. La jeune femme s’éloigna d’Aaron, quittant ses bras protecteurs, mais restant toujours à proximité de lui. Elle regarda ses mains qui avaient pris place sur ses genoux.
-J’ai lu la lettre…commença Lily dans un murmure. Elle…elle me dit que Katy s’est fait opérée.
-Opérée, pourquoi ?
-Katy est…enfin était sourde, je n’ai jamais pu payer l’intervention, la rééducation et les appareils dont elle a besoin. Quand je suis partie, Denise s’est occupée d’elle et a fait ce que je n’ai jamais pu faire. Je savais que je faisais bien de la lui confier, avec elle, elle sera heureuse.
-Vous ne comptez pas la laisser chez elle ! C’est votre fille et elle a besoin de sa mère, qui, mieux que vous pourrai dire le contraire ?
Lily releva le visage et le regarda étonnée.
-Comment savez-vous que Katy est ma fille ?
-Votre mère me l’a dit.
Elle soupira et baissa les yeux une nouvelle fois. Aaron passa sa main sous son menton et le leva doucement.
-Lily, j’ai beaucoup parlé avec Denise, je sais beaucoup de choses sur vous et je vous demande de m’excuser pour tout ce que je vous ai dit.
-Vous savez beaucoup de choses ? Et vous n’êtes pas parti en courant ?
Ils rirent doucement tout les deux et Aaron reprit.
-Non, vous voyez, je suis bien là…je sais que Denise ne m’a pas tout dit…
-Elle ne sait sans doute pas tout, non plus. Soupira Lily.
-Vous voulez peut être me dire ce qu’elle ne m’a pas dit ?
-Non, je crois…que je ne pourrais pas en parler…pas pour le moment en tout cas.
-Très bien, mais vous ne resterez sans doute plus très longtemps ici, alors, si jamais vous voulez en parler, il faudra vous décider assez vite.
Ils se sourirent et Lily reprit la parole.
-Je sortirais dans combien de temps ?
-Trois, quatre, cinq jours, à vous de décider…
-Il faudrait déjà que je sache où aller.
-Lily, on vous attend à Charleston.
-Je...je ne sais pas si je veux y retourner.
-De quoi avez-vous peur ?
-De la vérité.
-J’aimerai vous posez une question, ne vous fâchez pas s’il vous plait.
-Oh, déjà je n’aime pas ça !
-Qu’avez-vous fait de si infâme pour que vous puissiez avoir peur de la vérité ?
-C’est personnel Aaron. Je suis désolée mais je vous l’ai dis, je ne peux pas en parler.
-Ok, mais croyez-vous que cette vérité pourra changer l’amour qu’on vous porte ?
-Je ne sais pas, mais en tout cas…elle pourrait changer la réaction que les gens ont à mon égard.
-Même Denise ?
-Même Denise, répétât Lily en baissant une nouvelle fois les yeux.
Elle sentit la douleur réapparaître doucement. Elle avait mal, elle n’était plus sous perfusion et le produit ne faisait plus effet dans son corps. Elle ferma les yeux un court instant et respira profondément. Aaron remarqua que quelque chose n’allait pas. Il lui prit délicatement ses mains dans les siennes et la jeune femme ouvrit les yeux.
-Venez, je vais vous reconduire jusqu’à votre lit et je vais vous remettre cette perfusion.
Lily acquiesça et Aaron se leva. Il lui lâcha les mains et l’aida à se remettre sur ses pieds. Une fois debout, la jeune femme chancela et il la rattrapa avant qu’elle ne s’écroule une nouvelle fois. Il la tenait contre lui, par la taille. Leurs corps étaient appuyés l’un contre l’autre. Ils pouvaient sentir un frisson qui les traversa tout les deux à cet instant. Les deux jeunes gens se regardaient dans les yeux, sans rien dire. Cette proximité les mettait tous les deux mal à l’aise, mais ils se sentaient si bien.
-Aaron…est-ce que vous êtes de garde ce soir ?
-Non.
-On vous attend quelque part ?
-Non.
-Est-ce…est-ce que vous pourriez rester ici avec moi ? Je…je crois que je vais avoir besoin de mon ange gardien, répondit timidement la jeune femme.
-Votre ange gardien ? Je ne sais pas si je vais vous vexer en disant cela mais…votre mère me disait la même chose, que j’étais votre ange gardien.
-Eh bien, la modestie ne vous étouffe pas, lança Lily.
-Je savais que j’allais vous vexer, dit-il en s’éloignant un peu.
-Non…non, je ne suis pas vexée…Denise avait sans doute raison.
Ils se sourirent et Aaron l’attira un peu plus contre lui.
Leurs visages s’approchèrent doucement l’un de l’autre. Ils ne se trouvaient qu’à quelques millimètres. Ils se sourirent et Aaron déposa un chaste baiser sur les lèvres de Lily. Une seconde, juste une seconde leurs lèvres se touchèrent. La jeune femme sentit son cœur s’accélérer dans sa poitrine. Aaron s’éloigna et se pencha pour la prendre dans ses bras. Il la porta jusque sur le lit et elle s’y coucha. Elle tendit son bras et il lui remit la perfusion. Une fois fait, il reposa l’ourson et la lettre sur la tablette à coté du lit. Lily les regarda un instant. Elle sourit. Il y a longtemps qu’elle ne se sentait pas aussi bien. Mais elle ne savait toujours pas quoi faire. Elle mourrait d’envie de serrer sa fille dans ses bras, mais elle avait peur de ce que son retour auprès d’elle pourrait avoir pour conséquences. Aaron s’assit sur le fauteuil à coté d’elle et la regarda.
A présent, elle fixait le plafond, perdue dans ses pensées.
-A quoi songez-vous ? Demanda le jeune homme.
-A ma vie, répondit la jeune femme sans le regarder, il s’est passé tellement de choses et je me retrouve ici avec vous, elle tourna la tête vers lui et lui sourit, je n’aurai jamais pensé encore il y a quoi…5 ans, que ma vie serait celle que j’ai aujourd’hui.
-On ne peut jamais savoir comment sera notre futur.
-Vous ne vous voyez pas déjà un grand chirurgien ?
-Oh, peut être maintenant, mais ça n’a pas toujours été le cas.
-Vous savez presque tout de moi, je ne sais rien de vous.
-Ce serait long de tout dire.
-Allez à l’essentiel…j’ai trois jours. Répondit Lily en souriant.
Il sourit lui aussi et lui prit la main. Il commença son récit. Il avait une multitude de choses à dire. Lily lutta, de longues minutes, elle voulait savoir, tout savoir sur la vie du jeune homme, mais elle s’endormit d’épuisement. Apaisée et entourée. Aaron ne quitta pas son chevet de la nuit. Il tenait sa main, sans la lâcher une seule seconde. Sans la quitter du regard, en pensant à ce qu’il s’était passé ce soir là dans cette chambre. Une étreinte, un baiser. Il n’avait pu lutter contre ce qu’il s’était passé au plus profond de lui-même lorsque Lily s’était trouvée dans ses bras. Il n’avait pu s’empêcher de lui déposer un doux baiser sur ses lèvres. Sur ces lèvres sucrées qu’il désirait caresser depuis longtemps déjà. Mais il s’était rapidement éloigné d’elle. Il ne voulait pas s’attacher encore plus à la jeune femme.
Bientôt elle repartira, elle le laissera seul et il ne voulait pas souffrir davantage.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Lun 6 Oct - 18:06

Super gfsdfds gfsdfds gfsdfds

J'ai hâte de lire la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Dim 12 Oct - 9:12

merci
la fin approche à grands pas....
***********
Denise et Katy se trouvaient sous la véranda de la maison de la jeune femme. Elles étaient assises l’une en face de l’autre. La petite fille venait de finir son petit déjeuner et Denise l’avait regardé manger en silence.
Voilà déjà quatre jours que Lily était sortie du coma. Denise l’avait apprit par Aaron qui l’avait appelé. Mais depuis, rien, aucune nouvelle. Elle ne savait pas si sa fille allait revenir, si elle était déjà repartie pour une autre ville…
Elle soupira. Au moins elle était en vie. C’était déjà une bonne nouvelle. Elle savait qu’elle avait lu sa lettre. Aaron lui avait dit. Peut être allait –elle lui pardonner ?
Elle l’espérait de tout cœur. Elle avait besoin d’elle dans sa vie, plus que jamais. Elle s’était imaginée la rencontrer un jour. Elle avait élaborée différents scénarii, elle avait même faillit entamer des recherches une fois. Mais rien n’avait pu la préparer à ce qu’il s’était passé. Absolument rien ne pouvait laisser entendre la vie qu’avait pu avoir la jeune femme.
Denise sortit de ses pensées. Elle entendit des roues de voitures dans la rue. Elle tourna machinalement la tête, comme elle le faisait depuis des années déjà. La voiture ne s’arrêta pas et continua sa route.
Il se passa encore quelques minutes. Denise se perdit une nouvelle fois dans les recoins de sa tête entre souvenirs et espoirs. Katy leva les yeux vers elle.
-Mia, ça va pas ?
-Si, si ma puce, répondit Denise en souriant doucement, alors, tu es prête pour qu’on reprenne là où on s’était arrêté hier ?
-J’y arrive pas, fit-elle en faisant la moue.
-Katy…je t’ai dis que ça prendrait du temps, tu te débrouille déjà très bien.
La fillette ne répondit pas et regarda la surface lisse de la table. Une nouvelle voiture passa dans la rue, mais elle ralentit et s’arrêta devant la maison de la famille Sherwood. Denise sentit son cœur faire un bond dans sa poitrine. Qui était-ce ? Lily ? Frank ? Jeremy ? Venait-on lui dire qu’elle allait retrouver sa fille ou allait-on lui annoncer qu’elle avait perdu son mari ou son fils ?
Elle se leva et sortit. Elle vit la voiture qui était arrêtée. Elle respira profondément. Dieu merci, aucune mauvaise nouvelle.
Un jeune homme avança vers elle. Il portait une casquette grise ainsi qu’une combinaison de la même couleur. Il avança vers elle en souriant, tenant un immense bouquet de roses.
-Madame Sherwood ?
-Oui.
-Voilà, c’est pour vous.
Elle prit le bouquet et regarda la petite carte qui s’y trouvait.
-Vous avez juste à signer ici, lui dit le jeune homme en lui présentant la feuille.
Denise signa et leva les yeux vers lui.
-Merci, répondit-elle en souriant.
-Je vous en prie, bonne journée Madame.
-Bonne journée à vous aussi, répondit la jeune femme avant qu’il ne parte et ne remonte en voiture.
Denise retourna vers la maison en souriant. Elle savait de qui venait ce bouquet. Il le faisait souvent lorsqu’il ne pouvait pas être là. Lorsqu’il ne pouvait pas lui offrir ce bouquet lui-même le jour de son anniversaire.
Elle huma les fleurs. Des roses rouges, et des roses. Elle arriva sous la véranda et reprit sa place à table. Elle ouvrit le mot et lu avec attention.



« A la femme de ma vie.
Je te souhaite un joyeux anniversaire mon amour, j’aimerai pouvoir être auprès de toi pour t’offrir ces quelques roses…une rouge pour chaque année de ta vie, un rose pour chaque année que j’ai eu le bonheur de passer à tes cotés.
Je t’aime
Frank. »
Un sourire illumina le visage de la jeune femme. La petite fille se leva et se tint à coté d’elle.
-Tu vois Katy, c’est de Frank.
-Il t’offre de belles fleurs ton amoureux.
-Oui, elles sont superbes.
-Pourquoi il te donne ça ?
-Parce que aujourd’hui...c’est mon anniversaire.
-C’est vrai ?
Denise acquiesça et la petite fille poursuivit.
-Tu as quel âge ?
-Oh, eh bien beaucoup plus que toi, dit-elle en riant.
-Tu veux pas me dire ?
Elle rit et se pencha à son oreille. Lorsqu’elle se redressa la fillette souriait.
-Mais tu ne le dis à personne, d’accord ?
-Pourquoi ?
-Comme ça tout le monde croit que je suis plus jeune.
-Et ça fait quoi ?
-Ca fait que…ça fait plaisir.
Elles rirent toutes les deux et Katy fit ‘oui’ de la tête.
-Promis Mia je dirais pas.
Elle sourit et rentra pour mettre le bouquet dans un vase qu’elle posa sur la table de la salle à manger. La fillette la regarda un moment sans bouger. Denise remarqua son attitude inhabituelle et revint à sa hauteur où elle se mit à croupis.
-Ca ne va pas Katy ?
-J’ai pas de cadeau pour toi.
-Ce n’est pas grave ma puce, tu ne savais pas que c’était mon anniversaire.
Elle fit une moue et Denise la serra dans ses bras. Après cette tendre étreinte, elle se sépara un peu d’elle.
-Tu es là Katy, c’est déjà un très beau cadeau.
-Et si j’arrivais à dire « je t’aime », ça te fera plaisir ?
-ah oui, tu as raison…Ce serait encore un plus joli cadeau.
-Alors viens, on recommence.
Elle la prit par la main et elles sortirent toutes les deux une nouvelle fois. Denise s’assit en souriant. Katy prit place en face d’elle.
-Allez Mia.
-D’accord, alors, regarde bien mes lèvres et écoute bien.
-Oui.
-Je t’aime, articula la jeune femme. Je refais : je t’aime. Allez essaie.
-E’…aim.
-Presque Katy, encore une fois, comme on a dit. Concentre toi. Je…
-Jjj… e
-T’aime…
-T’… m.
Il se passa de longues minutes où Katy répétait ce que Denise lui disait. La fillette hachait les mots, mais la progression était nette.
-Super !! Allez encore une fois en entier. Je t’aime.
-Jjj… e… t’… aim.
-Bravo ! Tu as réussi, ma puce, lança Denise en souriant, il faudra encore t’entraîner mais c’est déjà génial.
Elle se leva et la prit dans ses bras.
-Tu m’a fais un très beau cadeau, Katy, merci.
La fillette rougit doucement et baissa les yeux.
-Ne sois pas gênée, je te dis la vérité.
-Mia, est ce que je peux essayer de dire, « Mia je t’aime » ? Comme on fait hier ?
-Oui, vas y.
La fillette respira profondément et ne quitta pas le regard chocolat de la jeune femme en face d’elle, comme pour y puisez tout le courage dont elle avait besoin. Denise articula en silence pour l’aider encore un peu.
-Mi… a… e… t’… aim.
-Moi aussi je t’aime très fort mademoiselle, répondit Denise en lui caressant tendrement le nez.
-Maintenant maman peut revenir, je peux lui dire.
Elles se sourirent et Denise la prit dans ses bras. Elle ferma les yeux un court instant.
-Je suis fière de toi Katy, murmura Denise en caressant ses cheveux, et ta maman le serai aussi…
Il se passa quelques minutes avant qu’elle ne décide d’arrêter leurs exercices. Katy devait encore apprendre beaucoup de choses et surtout les bases. Mais Denise ne préféra pas aller trop vite avec elle. Elle la laissa donc jouer et lui promis qu’elles reprendraient les exercices le lendemain.
La jeune femme reçut plusieurs appels ce matin là. Ses amis lui souhaitèrent un joyeux anniversaire. Claudia Joy appela pour lui dire qu’elle viendrait en début d’après midi l’aider à tout préparer pour la petite fête qu’elle avait prévue pour son amie. Peu de personnes y étaient conviées, les amis les plus proches du couple Sherwood, ainsi que quelques collègue à la jeune femme. La petite fête aurait lieu dans le jardin de celle-ci. Il faisait encore beau et chaud pour la saison en Caroline du Sud. Et ils avaient tous besoin d’une après-midi de détente entre amis. Surtout Denise…

à suivre...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Dim 12 Oct - 9:47

Super

Vivement la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Dim 19 Oct - 8:44

merci

**************

La jeune femme était assise sur ce banc depuis de longues minutes déjà. Elle avait les yeux fermés, savourant la douce caresse du vent, et s’abandonnant à la chaleur du soleil sur sa peau. La matinée était déjà presque terminée, elle avait pu quitter l’hôpital le matin même. Mais elle avait voulu l’attendre, le voir une dernière fois. Il fallait qu’elle lui dise avant de partir.
Lily portait un jeans et un T-shirt noir. Denise lui avait apporté lorsqu’elle était venue. Elle tenait également un petit sac dans lequel avaient prit place, les deux peluches et ses papiers d’identité. Elle serrait fermement dans ses mains la lettre écrite de la main de sa mère. Elle la regarda une dernière fois et la replia. Elle avait prit sa décision.
Aaron se gara sur le parking, il descendit de sa voiture de sport et se dirigea vers l’hôpital pour commencer sa garde. Avant, il voulait passer un peu de temps avec Lily, juste quelques minutes. Il savait qu’elle devait repartir d’un jour à l’autre, et il voulait la voir le plus souvent possible avant son départ.
Lorsqu’il approcha du bâtiment, il vit cette silhouette familière assise sur un banc. Il s’avança vers elle la regarda un instant. Lily était perdue dans ses pensées, comme à son habitude.
Elle pensait à lui. A ce jeune homme qui l’avait sortit de l’eau et avec qui elle avait passé des heures à parler de choses et d’autres. Elle avait enfin appris un peu plus sur lui.
Aaron était un peu plus âgé qu’elle. Il était issu d’une riche famille vivant à San Diego.
Sa mère était une grande avocate et son père, était PDG d’une importante firme automobile. Il n’avait jamais manqué de rien, sauf d’amour et d’affection, qu’il cherchait depuis son adolescence auprès des femmes. Lily et lui-même estimèrent qu’ils n’avaient rien en communs. Absolument rien, mais pourtant, ils se sentaient si bien ensembles.
Aaron avait quitté sa famille très tôt pour vivre sur la côte Est. Et puis, il voulait devenir médecin, sauver des vies, en améliorer d’autres, faire le bien tout simplement. Sans penser à l’argent qui était un moteur important dans sa famille depuis toujours et que lui ne cherchait guère…
-Bonjour.
Lily sortit de ses pensées par la voix du jeune homme. Elle tourna la tête vers lui et lui sourit. Il en fit de même et s’assit à ces cotés.
-Bonjour…qui vous a permis de vous asseoir, j’attends peut être quelqu’un. Dit-elle en riant.
-Oui, bien sûr, nous attendons tous quelqu’un, répondit Aaron.
Ils se regardèrent un moment en souriant et le jeune homme reprit.
-Vous partez ?
-Oui, on me libère, alors je m’en vais, j’en profite, pas qu’ils changent d’avis !
Ils rirent tous les deux et c’est Aaron qui reprit son sérieux en premier.
-Vous êtes sortie depuis longtemps ?
-Une heure et quarante-cinq minutes.
-Vous attendez vraiment quelqu’un ?
Elle rit.
-Je vous attendais vous, je voulais vous voir avant de repartir.
-Pour Charleston ?
-Oui, répondit Lily dans un murmure, je rentre à Charleston, je vais retrouver ma fille.
-Et pour votre mère ?
-Je ne sais pas encore…
-Lily…
-Je pense qu’une discussion sera inévitable, mais pour le moment je ne me pose pas trop la question, je veux revoir ma fille. Je resterai là-bas quelques temps pour décider de ce que je ferai.
-Vous faites le bon choix.
-J’espère que vous avez raison.
-Oui, j’ai raison.
Il lui prit les mains dans les siennes et les caressa tendrement.
-Je vais y aller Aaron, je dois prendre le bus, j’arriverai en fin d’après-midi là bas.
-Je peux vous conduire à l’arrêt si vous le voulez.
-Ce n’est qu’à deux rues d’ici, je peux parfaitement marcher vous savez, je suis totalement guérie, enfin en dehors du fait que j’ai le droit de prendre des médicaments à vie.
-Eh bien, je marche avec vous. Et vous savez prendre des médicaments, finalement c’est peu de choses si on veut vivre auprès des personnes qu’on aime.
-Oui, sans doute, murmura la jeune femme.
-Laissez moi vous accompagnez jusqu’à l’arrêt.
-Vous n’êtes pas de garde ?
-Si, mais je suis en avance. Eh puis, je suis votre ange gardien vous avez oublié ? Je ne voudrais pas qu’il vous arrive quelque chose.
-Ok, très bien, alors, allons-y monsieur l’ange, répondit la jeune femme en souriant.
Ils se levèrent et Lily prit ses affaires sur le dos. Elle refusait qu’Aaron les lui porte. Il n’avait pas insisté, il commençait à connaître la fierté et l’indépendance de la jeune femme.
Ils marchèrent en silence jusqu’à la gare routière. Lily prit son ticket pour Charleston et attendit. Le bus arrivait déjà. Elle se tourna vers le jeune homme.
-Au revoir Aaron et merci pour tout.
-Au revoir…Elizabeth, prenez soin de vous.
-Promis, je ferai attention.
-N’oubliez pas que vous avez une petite fille, j’ai vu sa photo et cette adorable petite puce a besoin de sa mère. Je sais que vous lui manquez et qu’elle vous aime infiniment, Denise m’en a beaucoup parlé. Ne laissez pas tomber cette petite fille, elle a vraiment besoin de vous.
Lily était émue par les paroles que venait de dire le jeune homme. Elle sourit timidement et sentit les larmes naître dans ses yeux et couler doucement sur ses joues.
-Merci, murmura t-elle avant de se blottir contre le torse d’Aaron.
Il sourit et resserra ses bras autour d’elle. Tous deux apprécièrent cette étreinte pendant quelques minutes.
-Faites attention, et…ne m’oubliez pas, dit-il dans un souffle.
La jeune femme se redressa et ancra son regard dans celui d’Aaron.
-Je ne pourrai jamais vous oublier, murmura t-elle, mais vous, ne m’oubliez pas non plus.
Ils se sourirent. Et la jeune femme s’approcha un peu plus. Elle ferma les yeux et déposa un doux baiser sur les lèvres du futur médecin. Ils restèrent enlacés, leurs lèvres se caressant tendrement avant de se goûter, une seconde, encore juste une seconde.
Lily sentit un frisson parcourir tout son corps. Aucun homme n’avait sût la faire frissonner comme Aaron le faisait de temps en temps en s’approchant d’elle. Pourtant il ne faisait que la frôler, rien de plus.
-Au revoir, dit-elle une nouvelle fois sur ses lèvres avant de partir.
Elle rejoignit le bus sans se retourner, les larmes toujours bien présentes sur ses joues. Au moment de monter dans le véhicule elle ne put s’empêcher de s’arrêter un instant. Il fallait qu’elle le regarde une dernière fois. Aaron la regardait en souriant et lui fit un bref mouvement de main. Lily y répondit et elle entendit un faible « Bonne chance » avant de monter les marches et de prendre place dans le bus.
Elle s’assit et ne quitta pas des yeux le jeune homme encore dehors. D’autres personnes montèrent à leur tour. Aaron ne bougea pas jusqu’à ce que le bus démarre.
Lily se retourna pour le voir jusqu’au dernier moment. Elle voulait se souvenir de lui, se souvenir de son sourire, de la sensation de ses bras protecteurs autour de sa taille, de la chaleur de son étreinte, de sa voix…


suite et fin dimanche prochain.....

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Dim 19 Oct - 9:08

J'aime beaucoup I love you I love you I love you

La suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Dim 26 Oct - 9:04

et voilà la fin de cette partie, il y aura une petite pause avant la prochaine....

encore merci et bonne lecture...
************
La journée touchait à sa fin. Denise se trouvait dans son jardin. Elle était entourée de tous ses amis. Katy jouait avec les enfants de Pamela et Roxy depuis de longues minutes déjà. La journée s’était parfaitement bien passée. Elle avait eu de nombreux appels et de nombreux cadeaux. Claudia Joy avait tout préparé d’une main de maître pour que la fête soit au rendez-vous. Pour que la jeune femme se détende un peu après tout ce qu’il s’était passé. Mais il resta quelques instants où elle remarqua que Denise n’était pas tout à fait présente avec eux. Elle semblait ailleurs et regardait régulièrement la rue, espérant peut être y voir un de ses enfant ou peut être une autre personne.
-Denise ?
-Mm, oui ?
-Tu penses que Frank pourrait venir ?
-Pourquoi dis-tu ça ? Il est en Irak Claudia Joy.
-C’est juste que tu n’arrêtes pas de regarder en direction de la rue, comme si tu t’attendais à une visite…je pensais…
-Non, je ne m’attends pas à ce que Frank vienne, dit-elle en soupirant.
-Lily ?
-Peut être oui… murmura t-elle en regardant une nouvelle fois dans la direction de la rue, c’est stupide, je sais, dit-elle avait de rejoindre d’autres personnes et sans attendre la réponse de son amie.
Celle-ci resta encore un instant seule à regarder les enfants jouer et en particulier Katy.
Elle espérait sincèrement que la mère de celle-ci allait revenir, pour Katy, et pour Denise aussi. Elle savait à quel point son amie souffrait de cette situation, comme elle devait en souffrir depuis des années sans doute. Mais à présent, c’était beaucoup plus douloureux. Elle avait eu le bonheur de la rencontrer, mais elle n’avait su à aucun moment qu’elle était sa fille. Lorsqu’elle avait apprit la nouvelle, elle avait également appris qu’elle était malade et qu’elle avait eu un passé difficile. Elle avait quitté l’hôpital avant de pouvoir lui parler et lui dire ce qu’elle avait sur le cœur, et maintenant, elle attendait avec angoisse de savoir si elle la reverrait un jour. Claudia Joy soupira et rejoignit elle aussi les autres invités pour que la petite fête continue. Elle ne pouvait rien faire de plus de toute manière. Il fallait espérer, ne jamais cesser d’espérer.
Le bus s’était arrêté à coté de la base. Des personnes en étaient descendues. Lily en fit de même. Elle regarda les autres voyageurs être accueillit par des amis, ou des personnes de la famille. Elle, n’avait personne. Elle reconnut une jeune femme à qui elle avait aidé à déménager. Celle-ci la vit immédiatement et fut heureuse de savoir qu’elle était revenue. Elle avait beaucoup en tendu parlé d’elle à la radio de la base.
Lily lui demanda si elle pouvait lui rendre un service en échange de celui qu’elle lui avait rendu quelques mois plus tôt, la faire entrer dans la base. Elle n’avait aucune autorisation nécessaire pour le faire toute seule. Et elle devait voir Denise et Katy.
La jeune femme accepta et elle la déposa, quelques minutes plus tard, au bout de la rue de la maison de la famille Sherwood. Lily la remercia et elles se quittèrent. Elle resta encore un moment debout, ne sachant pas quoi faire. Bien sûr, elle savait qu’elle devait y aller. Elle sentait son cœur se serrer dans sa poitrine rien qu’en pensant que sa fille se trouvait si près d’elle. Qu’elle pourrait bientôt la prendre dans ses bras à nouveau.
Elle respira profondément et avança en direction de la petite maison en briques rouges. Qu’allait-elle pouvoir dire ? Qu’allait –elle faire en se retrouvant devant Denise ? Quelle serait sa réaction ?
Tant de questions traversèrent son esprit. Lily continua d’avancer doucement sans quitter la maison des yeux.
-Allez Lily, ne recules pas, murmura t-elle pour elle-même, ne fais pas marche arrière, tu veux revoir ta fille, c’est le seul moyen…Alors courage…
A présent, elle se trouvait en face de la maison. Elle voyait des personnes dans le jardin derrière le petit bâtiment, plusieurs voitures arrêtées. Elle entendait les enfants crier et rire. Elle sourit. Elle venait de voir la chevelure sombre de sa fille passer derrière la véranda.
Katy s’arrêtât nette. Elle avait cru voir sa mère. Elle se retourna et regarda une deuxième fois. C’était bien elle, elle se tenait sur le trottoir et la regardait en souriant.
Katy sourit jusqu’aux oreilles et couru dans sa direction. Lily lâcha le sac qu’elle tenait et se mit à genoux sur le sol. La fillette arriva comme un boulet de canon et se lova dans ses bras. Lily l’accueillit contre elle et referma ses bras autour de sa taille.
–Mon bébé, murmura la jeune femme en fermant les yeux, je suis tellement désolée mon cœur… Katy…
Elle caressait tendrement ses cheveux et elle sentit les larmes couler une nouvelle fois sur ses joues. Elle enfouit le visage dans les cheveux défaits de Katy et continua de pleurer en silence.
-Denise, Denise, lança Claudia Joy qui avait assisté à la scène de loin.
Celle-ci arriva à la hauteur de son amie et la regarda étonnée.
-Lily, murmura Claudia Joy.
Denise regarda une fois de plus vers la rue. Elle y vit Katy et Lily enlacées, pleurant dans les bras l’une de l’autre
-Co…comment, articula difficilement la jeune femme, comment a-t-elle pu venir sur la base ?
-Denise, c’est Lily, ta fille, elle a enduré beaucoup plus de choses que de simplement pouvoir entrer sur une base militaire.
-Oui, c’est vrai, murmura Denise sans bouger.
La fillette se sépara un peu de sa mère. Elles se sourirent et Lily caressa tendrement le bout du nez de la fillette. Celle-ci la regarda en souriant et se concentra.
-M’ man…e…t’….aim. Articula difficilement Katy.
-Oh mon Dieu, Katy, tu parle…tu parle ma puce.
Lily sourit largement.
-Mon cœur…oh chérie…je t’aime moi aussi…pardonne moi d’être partie…je t’aime tellement, dit-elle avant de la prendre dans ses bras une nouvelle fois.
Katy se laissa faire et enfouit son visage dans le creux du cou de Lily. Elle l’embrassa tendrement sur la tête et leva les yeux vers la personne qui se tenait un peu plus loin. Denise s’était approchée, mais se tenait toujours à une distance respectable pour ne pas les déranger.
Lily lui sourit et lui murmura un timide « merci ».
Denise acquiesça. Lily regarda une fois encore sa fille qui se trouvait toujours contre elle. Puis elle leva les yeux à nouveau vers sa mère. Elle lui tendit doucement sa main et la laissa ouverte. Denise sentit son cœur se serrer dans sa poitrine. Lily lui indiquait qu’elle la voulait près d’elle. Alors, elle avança doucement jusqu’à elles. Ses jambes tremblaient et elle retenait difficilement les larmes d’émotion qui naissaient dans ses yeux chocolat. Elle glissa sa main dans celle de la jeune femme et se mit elle aussi à genoux. Les doigts de Lily se resserrèrent sur les siens. Denise éclata en sanglot et Lily l’attira contre elle pour qu’elle partage leur étreinte. Denise passa une main sur la joue de la jeune femme.
-Elizabeth, murmura t-elle d’une voix en proie à l’émotion.
Lily lui sourit et elle posa son front contre le sien.
Katy leva la tête et regarda la plus âgée des deux femmes.
-Elle est revenue Mia, je te l’avais dis.
-Oui, Katy, elle est revenue, répondit-elle.
Elles se sourirent et s’étreignirent toutes les trois. Lily enfouit son visage dans le cou de Denise et celle-ci ferma les yeux.
Lily était revenue. Elle était en vie. Elle se trouvait dans ses bras. Tout portait à croire qu’à présent tout irait mieux pour elles. Même si Frank ne savait toujours rien, et si elle avait peur de sa réaction, elle était heureuse. Heureuse de pouvoir serrer dans ses bras sa fille et sa petite fille.
Plus loin, tous les invités avaient remarqué qu’il se passait quelque chose d’inhabituel. Ils se trouvaient tous regroupés autour de Claudia Joy qui souriait largement.
Aucun n’avait parlé. Aucun d’eux ne savait ce qu’il se passait réellement. Denise était plus proche que jamais avec la jeune femme ce qui en intrigua plus d’un, mais personne ne dit rien.
Claudia Joy savait, elle était la seule, et pour le moment elle n’en parla pas, elle se contentai de regarder ces trois personnes ; deux filles, deux mères, mais un seul et unique amour…




Fin de la deuxième partie

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   Dim 26 Oct - 13:16

Super I love you I love you gfsdfds I love you I love you

Vivement la prochaine partie !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mother and Daughter- Army Wives [part 2 ]
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» L’ONE introduit en Bourse une part de son capital dans EET
» Titi part en pension - Titi vertrekt met pensioen
» Départ anticipé
» MARK (part of Avon)
» pot de départ - petit déj

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catherine Bell Forum Français :: Espace créations :: Espace Créations :: Tout public :: Ptitemac-
Sauter vers: