Catherine Bell Forum Français

Non-officiel
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 For Love Of A Child [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
lovedejag59
Fan de Denise Sherwood
avatar

Nombre de messages : 316
Localisation : Hazebrouck (59)
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   Sam 8 Sep - 17:13

Merci Coco pour cette suite I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   Dim 9 Sep - 9:27

Merci Beaucoup.

****

Ils se rendirent à la prison et attendirent dans la salle d’interrogatoire qu’on amène leur client.

« Alors que penses-tu de tout ça ? » Demanda Mac. « Quelque chose te turlupine, je peux le voir. »

« Eh bien, je trouve un peu bizarre qu’avec seulement deux verres de bières le Lieutenant Thomas se soit écroulé sur son lit tout habillé et réveillé avec une gueule de bois au point de ne plus se souvenir de ce qu’il a fait. »

« Il n’a peut-être pas l’habitude de boire tout simplement, » dit Mac. « Mais je dirais que tu penses plus au fait qu’il aurait pu être droguer. Sinon tu n’aurais pas demandé un test toxicologique. »

« Ca expliquerait pourquoi il ne se souvient de rien. Même avec une bonne gueule de bois, tu te souviens au moins de la moitié de ce que tu as fait. »

« Une chose est sûre, je pense que j’ai maintenant la réponse à la question que je t’ai posée dans la voiture en chemin, » dit Mac en souriant.

Harm réfléchit un peu avant de répondre, « Non je ne pense pas qu’il soit coupable. Quelque chose au fond de moi me dit qu’on a essayé de lui faire porter le chapeau. Mais pourquoi et surtout par qui. »

C’est à ce moment-là que le garde fit entrer le Lieutenant Thomas, qui se mit au garde-à-vous à la vue des deux officiers.

« Bonjour Lieutenant et repos, » dit Harm. « Voici le Colonel Rabb et je suis le Commandant Rabb, nous sommes vos avocats dans cette affaire. Asseyez-vous s’il vous plaît. »

Le jeune Lieutenant s’exécuta et s’assit en face de Harm et Mac.

« Pouvez-vous nous raconter ce que vous avez fait le soir où le Capitaine Whiltorp a été tué ? » Demanda Harm.

« Eh bien Monsieur comme je l’ai dit aux agents du NCIS qui m’ont interrogé, ce soir-là j’ai fini mon service à 23h et avec quelques amis nous sommes allés au bar. Au départ on était cinq mais Lewis et Parmentier sont vite rentrés car leurs femmes les attendaient. Il ne restait que Wilson, Mills et moi. Je me souviens qu’on a parlé un moment et Mills a proposé une partie de fléchettes. On a joué et on est retourné ensuite à notre table où nous avons encore discuté. C’est la dernière chose dont je me souviens, Monsieur. »

« Vous rappelez-vous de ce dont vous avez discuté avec vos amis ? » Demanda Mac.

« Pas jusqu’à ce que l’agent Hollister ne m’en parle, Madame. »

« Et pouvez-vous nous dire à quoi vous pensiez en disant que vous ferez tout ce que vous pourriez pour que Madame Whiltorp soit mieux sans son mari ? » Demanda-t-elle.

« Eh bien, comme vous devez l’avoir compris, Liz et moi, je veux dire Madame Whiltorp et moi avons une liaison depuis presque un an maintenant. Liz est la seconde femme du Capitaine mais rapidement après leur mariage il l’a délaissée et quand ils étaient ensembles, c’était pour la rabaisser en lui disant qu’elle ne valait rien et qu’elle ne serait jamais à la hauteur de sa première femme. Liz était malheureuse, et je voulais lui demander qu’elle quitte son mari et demande le divorce. Quitte à ce que je parle moi-même à Whiltorp de notre liaison afin qu’il la laisse partir. Mais jamais je ne l’aurais tué pour avoir Liz. »

« Comment pouvez-vous en être certain puisque vous ne vous souvenez pas de comment vous êtes arrivé dans votre lit ? » Demanda Harm.

« Je ne me souviens peut-être pas avoir quitté le bar mais je sais que je n’aurais jamais tué le Capitaine Whiltorp. Même si je n’aimais pas l’homme pour ce qu’il faisait à sa femme, je respectais l’officier qu’il était, » dit le jeune Lieutenant.

« Combien de verres avez-vous bu, Lieutenant ? » Demanda Harm.

« Je ne bois jamais plus de deux verres de bière quand je bois parce que je ne supporte pas trop l’alcool. Je ne bois qu’en de rares occasions, et ce jour-là, on fêtait l’anniversaire de Wilson. »

« Auriez-vous pu boire plus sans vous en rendre compte, dans l’euphorie de moment et pour faire plaisir à vos camarades ? » Demanda Harm.

« Non Monsieur. Mes amis savent bien que je ne tolère pas bien l’alcool et ils respectent ça. Peu de gens y feraient attention. »

« Vous êtes certain, Lieutenant ? » Demanda Harm.

« Oui, Monsieur. Je les connais depuis mon enfance. Ils savent que je ne bois pas régulièrement et que l’alcool et moi ça ne fait pas un très bon ménage. »

« Vous avez de bons amis, Lieutenant. » Dit Mac.

« Oui Madame, d’excellents. «

« Et que disent-ils de votre aventure avec une femme mariée ? » Demanda-t-elle.

« Ils ne me jugent pas. Ils savent que je n’ai pas tiré profit de la relation entre Liz et son mari. Au départ on était juste amis et on aimait bien passer du temps ensemble. Et puis on a fini par se rendre compte qu’on était tombé amoureux l’un de l’autre. »

« Savez-vous qui aurait pu le tuer ? » Demanda Harm.

« Non. Le Capitaine Whiltorp était un officier respecté autant dans le haut de la chaîne de commandement que par les officiers subalternes, » répondit Thomas. « C’était le meilleur dans son domaine. Mais pour ce qui est du privé, je ne sais pas s’il avait des ennemis. Je ne sais de lui que ce que Liz m’a raconté. »

« Pouvez-vous nous dire pourquoi on a retrouvé l’arme du crime avec vos empreintes ? » Demanda Mac.

« Eh bien, la veille du meurtre du Capitaine, je suis allé déjeuner chez eux avec Liz. Ca nous arrivait souvent quand le Capitaine était en déplacement. Et là il était parti pour deux jours à Coronado pour un problème technique sur un des appareils et il n’est rentré que le jour où il est mort, » dit Thomas. « On a préparé du poisson aux petits légumes et j’ai utilisé le couteau pour émincer les légumes. Je suppose que c’est le couteau que j’ai utilisé que le meurtrier a pris. »

« Qui aurais bien pu savoir que vous aviez utilisé ce couteau en dehors de Madame Whiltorp ? » Demanda Harm.

« Je ne sais pas, Monsieur. Il n’y avait que Liz et moi chez eux quand on a dîné. »

« D’accord Lieutenant. Merci pour ces détails. Dés qu’on en apprend plus on vous tiens au courant, » dit Harm en se levant et en faisant signe au gardien qui se tenait devant la porte. Le lieutenant Thomas se mit au garde-à-vous et suivit le gardien. Harm et Mac rassemblèrent leurs affaires et sortirent de la salle. C’est à ce moment-là que le ventre de Mac se mit à grogner.

« Je prends ça pour me dire que tu as faim, » dit Harm en souriant.

« Hé, j’ai rien dis moi. Mais c’est vrai que tu as une Marine affamée ici, » sourit Mac en retour.

« Allez, allons déposer tout ça et je t’emmène déjeuner, » dit Harm.

Ils allèrent dans le bureau, qui leur était assigné pour la durée de leur séjour sur la base, déposer leurs affaires et ensuite ils se dirigèrent vers le mess.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   Dim 9 Sep - 9:37

Super I love you I love you I love you
La suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   Lun 10 Sep - 19:47

Merci.

****

Ils prirent leurs plats et s’installèrent à une table dans un coin tranquille.

« Alors que penses-tu de tout ça ? » Demanda Harm en prenant une bouchée de son plat.

« Je pense comme toi qu’il n’est pas coupable. Que quelqu’un a essayé de le piéger, » dit Mac, « mais pour quelles raisons quelqu’un voudrait-il faire croire que c’est lui l’assassin ? »

« Je ne sais pas, mais il faudra le découvrir. Tu penses que Madame Whiltorp pourrait être impliquée ? » Demanda Harm. « Elle était la seule à savoir qu’il avait utilisé le couteau et ils étaient seuls dans la maison. »

« Tu crois qu’elle l’aurait utilisé tout ce temps dans le but de le faire accusé du meurtre de son mari ? »

« Qui sait, peut-être. On en saura peut-être un peu plus après avoir interroger Madame Whiltorp. »

« Oui, » répondit Mac.

Le reste du repas se déroula calmement, chacun dans ses pensées. Et une fois le repas fini, ils allèrent chez les Whiltorp afin d’interroger la jeune femme. Quand ils frappèrent à la porte, une jeune fille de dix-sept ans environ leur ouvrit.

« Bonjour, nous sommes les Colonel et Commandant Rabb, nous aimerions parler à Madame Whiltorp, » dit Mac.

« Bonjour et entrez. Ma belle-mère est à l’étage. Je l’appelle tout de suite, » dit la jeune fille en les faisant entrer dans le salon. Elle monta à la recherche de sa belle-mère et pendant se temps Harm et Mac s’installèrent dans le canapé.

Ils regardèrent un peu autour d’eux et virent quelques photos des Whiltorp. Beaucoup étaient de la jeune fille depuis sa naissance jusqu’à maintenant et quelques unes étaient de Monsieur et Madame Whiltorp à leur mariage et après aussi sûrement. On pouvait voir la différence entre les photos du mariage et les autres. Madame Whiltorp était heureuse à son mariage et ça se voyait très bien tandis que sur les autres elle souriait mais il n’y avait aucune joie dans son sourire, aucune étincelle dans ses yeux. Mac en était-là dans ses réflexions quand Madame Whiltorp et sa belle-fille descendirent. Harm et Mac se levèrent immédiatement à leur approche. Ce fut Harm qui parla le premier quand elles furent assissent dans le canapé en face d’eux.

« Tout d’abord Madame Whiltorp, nous vous présentons toutes nos condoléances pour votre mari. »

« Merci Commandant, » répondit-elle. « Etes-vous les avocats de John ? Euh je veux dire du Lieutenant Thomas ? »

« Oui Madame. Nous sommes ici pour le défendre, » répondit Mac. « Et si vous pouviez nous dire ce dont vous vous souvenez, ça pourrait nous aider. »

« Bien sûr. Je me suis levée à 7h comme tous les jours pour préparer le petit déjeuner. Vous voyez, je peux ne pas être sa mère, mais je considère Cassie comme ma propre fille. Elle avait huit ans quand j’ai rencontré son père, et elle avait perdu sa mère un an plus tôt. On s’est tout de suite bien entendue. Et du jour où j’ai emménagé avec eux un an plus tard, le petit déjeuner de Cassie est devenu un rituel. Elle ne voulait personne pour le préparer à part moi. Et même maintenant, c’est encore le cas, même si elle sait le faire toute seule. C’est un moment particulier de la journée que nous partageons ensemble, » raconta-t-elle et avant que Harm et Mac puissent dire quelque chose elle continua. « Ce jour-là donc je me suis levée comme d’habitude pour préparer le petit déjeuner. William n’était pas là et son côté du lit n’était pas défait, mais je ne me suis pas inquiétée parce que ça lui arrivait parfois de passer la nuit sur le canapé après s’être endormi devant la télévision ou de passer une nuit blanche sur des plans pour le travail. Et quand je suis descendue voir dans le salon, je l’ai trouvé mort dans le fauteuil, » finit-elle en pleurant.

« Une de vous a-t-elle entendu quelque chose durant la nuit ? » Demanda Harm.

Madame Whiltorp bougea négativement la tête tandis que sa belle-fille prenait la parole. »

« J’ai entendu une porte, je pensais que c’était papa qui rentrait de son voyage parce que quand je suis montée il n’était pas encore rentré. Maintenant, en sachant qu’il était déjà là quand j’ai entendu le bruit, je ne sais pas si on ouvrait ou fermait la porte. »

« Madame Whiltorp, avez-vous vu votre mari rentrer de son voyage ? » Demanda Harm.

« Oui, il était environ 23h30 quand il est rentré. Je suis montée environ vingt minutes plus tard et William se préparait un sandwich dans la cuisine, » répondit-elle.

« Vu qu’il n’y a pas eu infraction, est-ce que la porte était restée ouvert(e) ? » Demanda Mac.

« Oui. Il est très rare que nous fermions à clés vu que l’on se trouve sur une base militaire. On se sentait en sécurité »

« Est-ce que le Lieutenant Thomas le savait ? » Demanda Mac.

« Oui comme tout le monde dans la rue parce que l’on fait tous ça. »

« Est-ce que vous connaissez quelqu’un qui aurait pu lui en vouloir au point de le tuer ? » Demanda Harm.

« Non. Bien qu’il n’était pas un homme facile, il était respecté de tout le monde. »

« S’est-il disputé récemment avec quelqu’un ? »

« Pas que je sache, » répondit la jeune femme.

« Je sais qu’il a eu quelques mots avec Kyle avant son départ, » dit Cassie.

« Kyle ? » Demanda Harm.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   Lun 10 Sep - 20:15

I love you I love you TROP BIEN I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   Mar 11 Sep - 9:31

« C’est mon ex petit ami. On a rompu la semaine dernière. Mes parents ne l’aimaient pas beaucoup et il pensait que c’était à cause de cela que j’ai mis fin à notre histoire. Mardi, il est venu voir papa et le ton est un peu monté. Kyle disait que c’était leur faute si j’avais rompu. Papa (a) essayé de lui expliquer que ce n’était pas le cas, que j’avais pris la décision toute seule, mais Kyle ne l’a pas cru. »

« Y a–t-il eu des menaces de proférées contre votre père ? » Demanda Harm.

« Non. Du moins je n’en ai pas entendu, mais j’ai dû sortir quelques minutes de la pièce parce que quelqu’un frappait à la porte et quand je suis revenue dans le salon, Kyle était parti par le jardin. »

« Savait-il que la porte n’était jamais fermée ? »

« Oui comme l’a dit Jenny, tout le monde le sait parce que tout le monde fait pareil, » répondit Cassie. « Vous pensez qu’il pourrait avoir quelque chose à voir là-dedans ? » Demanda-t-elle en serrant la main de sa belle-mère.

« Pour l’instant nous ne savons pas. On essaie de voir toutes les possibilités,’ dit Harm. « Madame Whiltorp, est-ce que quelqu’un savait que le Lieutenant Thomas déjeunait chez vous cet après-midi là ? » Demanda-t-il en regardant Cassie en même temps.

« Cassie est au courant de ma liaison avec John. Elle l’est depuis presque le début, il y aura bientôt deux ans, » répondit Jenny. « Et seule Cassie le savait. Je l’avais prévenue le matin même qu’il viendrait déjeuner. »

« Presque deux ans et votre mari n’a jamais rien su ? » Demanda Mac.

« Non ou alors il savait et il n’a jamais rien dit. Faisant comme si de rien n’était. Mais je ne pense pas qu’il l’était. William était trop occupé par son travail pour se rendre compte de quoi que ce soit d’autre. »

« Et ça ne vous ennuyait pas, Melle Whiltorp, que votre belle-mère trompe votre père ? »

« Non pas du tout. Vous voyez, malgré que j’adorais mon père, je n’aimais pas la façon dont il était avec Jenny. Je lui ai même demandé plusieurs fois pourquoi elle ne le quittait pas. Mais elle m’a toujours dit qu’elle ne voulait pas me laisser et qu’elle espérait toujours qu’un jour mon père redevienne l’homme aimant qu’il était à leur rencontre. Et puis elle a rencontré John et je l’ai vue changer. Elle avait enfin trouvé quelqu’un avec qui elle était bien et heureuse. Mais elle ne voulait toujours pas quitter mon père pour ne pas me perdre, même si je pars à UCLA à l’automne pour commencer mes études de médecines, » dit Cassie, « et même si elle n’est pas ma mère, je la considère comme ma seconde maman. Elle a toujours été là pour moi, et je ne la jugerais certainement pas pour ça. Ce que mon père n’a pas pu lui donner, John l’a fait à sa place. Et j’espère que quand tout sera fini, ils pourront vivre heureux tous les deux. Parce que je sais au fond de moi que ce n’est pas John qui a fait ça. Il aime Jenny, mais pas au point de tuer pour l’avoir. »

Mac vit la sincérité dans les yeux de la jeune fille et ne douta pas une seule seconde de ce qu’elle disait. Elle fut sortie de ses pensées par la voix de son mari.

« Bien. Melle Whiltorp, pouvez-vous me donner le nom de famille de Kyle. Il faudra que nous l’interrogions aussi. »

« Bien sûr, c’est Kyle Fisher, » répondit-elle.

« Fisher comme l’agent Fisher du NCIS ? » Demanda Harm.

« Oui, c’est son neveu. Kyle a perdu ses parents à l’âge de cinq ans et son oncle l’a élevé avec sa femme comme leur propre fils. »

« Merci beaucoup, » di Harm en se levant suivit par Mac. « Si nous avons encore des question on repassera. Et de toute façon on vous tiendra au courant de notre enquête. »

« Merci Commandant, Colonel, » dit Jenny en les raccompagnant à la porte.

Ils rentrèrent à leur bureau afin de retourner voir l’agent Fisher.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   Mar 11 Sep - 16:48

trop bien I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   Mer 12 Sep - 7:39

Merci.

****

Arrivés au bureau, ils trouvèrent l’agent Fisher à son bureau en train de lire un dossier qui ne semblait pas le passionner plus que ça.

« Agent Fisher, pourrions-nous avoir quelques minutes pour vous parler, » demanda Harm.

Fisher leva la tête de son dossier et le posa sur le bureau.

« Que puis-je pour vous, Commandant Rabb ? »

« Nous revenons de chez Madame Whiltorp, et en discutant avec sa belle-fille, elle nous a appris que son ex petit ami était votre neveu. Pourquoi ne pas l’avoir mentionné quand nous avons parlé ce matin ? »

« Parce que comme vous dites c’est son ex petit ami. Kyle m’a dit que Cassie avait rompu avec lui la semaine dernière. Et je ne vois pas ce que mon neveu vient faire dans cette histoire. Il a peut-être eu une relation avec la fille du Capitaine Whiltorp, mais il n’a rien à voir là dedans. »

« Cassie nous a dit que Kyle et le Capitaine Whiltorp avaient eu une discussion mardi et que le ton est un peu monté. Kyle aurait dit que c’était de leur faute, à lui et sa femme, si Cassie avait rompu parce qu’ils ne l’aimaient pas beaucoup. »

« Kyle ne m’a rien dit à ce propos. En fait, il parlait rarement de sa relation avec Cassie même si ça faisait plus d’un et demi qu’ils étaient ensemble. »

« Vous ne savez donc pas pourquoi les Whiltorp ne l’appréciaient pas ? » Demanda Mac.

« Non. Mais mon neveu n’est pourtant pas un méchant garçon. Il ne se drogue pas, ne boit pas, mais il est vrai que son comportement n’est pas non plus celui d’un ange. Il lui est arrivé de faire des bêtises comme tous les adolescents de son âge. »

« Sauriez-vous où nous pourrions le trouver ? Nous aimerions lui parler de cette discussion qu’il a eu avec le Capitaine, » dit Harm.

« Comme je vous l’ai dit, Kyle n’a rien à voir dans cette histoire. De plus, il était dans son lit à l’heure du meurtre. Et nous avons déjà le meurtrier, » répondit Fisher.

« Nous aimerions nous faire notre opinion si ça ne vous ennuie pas. Et si vous ne nous dites pas où nous pouvons le trouver, nous pouvons toujours demander à Cassie Whiltorp. Elle doit le savoir, » répondit Harm.

« Il est au Farwest Grill. Il travaille là-bas durant l’année scolaire après les cours et l’été. Mais comme je vous l’ai dit, il n’a rien à voir là dedans. »

« Merci, agent Fisher, » répondit Harm.

Ils prirent la route pour le Farwest Grill afin de pouvoir parler au jeune homme. Quand ils arrivèrent là-bas, ils allèrent au comptoir.

« Bonjour, nous cherchons Kyle Fisher, » dit Harm à la jeune fille de l’autre côté du comptoir.

« Je vous l’appelle tout de suite. Il est en cuisine. »

Quelques secondes plus tard, un garçon du même âge que Cassie Whiltorp passait la porte de la cuisine.

« Que puis-je pour vous ? » Demanda le jeune homme.

« Bonjour, nous sommes les Colonel et Commandant Rabb. Nous aimerions vous parler quelques minutes au sujet du Capitaine Whiltorp, » dit Mac.

« Euh oui bien sûr. Je vais prévenir en cuisine que je prends ma pause, » et il tourna les talons pour entrer là d’où il venait de sortir.

En attendant, Harm et Mac trouvèrent une table et commandèrent deux cafés. Kyle revint deux minutes après.

« Merci de bien vouloir répondre à nos question, Kyle, » dit Harm.

« Pas de problème. Mais je pensais que celui qui avait fait ça au Capitaine était en prison, » dit Kyle.

« Il l’est en effet, mais nous sommes ses avocats et nous voulons nous faire notre propre opinion. Et en discutant avec Cassie Whiltorp ce matin, elle nous a dit que vous aviez eu une discussion avec son père mardi, avant qu’il parte, » expliqua Mac.

« C’est vrai, je suis allé voir Monsieur Whiltorp avant son départ. Je voulais savoir pourquoi il avait tout fait pour que Cassie rompe avec moi. Il m’a dit qu’il n’avait rien à voir là dedans et que Cassie avait pris sa décision toute seule. Je ne voulais pas le croire. Je sais que je n’ai jamais plu aux Whiltrop. Ils espéraient mieux pour Cassie qu’un gosse sans parents, élevé par son oncle et sa tante. Monsieur Whiltorp a toujours vu grand pour sa fille, même si elle ce n’est pas son style, » raconta Kyle.

« Pourquoi a-t-elle rompu ? »

« Elle disait qu’avec l’entrée à l’école de médecine, elle n’aurait plus le temps pour nous et que de toute façon elle ne reviendrait que rarement ici pour se concentrer à ses études. Mais je sais que c’est une excuse bidon. La rentrée n’est pas avant deux mois et demi. Et en plus l’UCLA n’est pas très loin de l’UCSD où je vais. »

« En voulez-vous à Cassie pour avoir rompu ? »

« Lui en vouloir, je ne sais pas. Mais je n’arrive pas à comprendre, ça oui. Tout allait bien entre nous et puis elle sort ça. »

« Pourriez-vous nous dire où vous étiez le soir où le Capitaine a été tué ? »

« Bien sûr. J’ai travaillé jusque 21h et je suis rentré directement. J’ai discuté avec mon oncle et ma tante un moment et vers 23H je suis monté me coucher. Je me souviens que ‘The Tonight Show with Jay Leno’ allait commencer. Mon oncle aime bien regarder cette émission. Et je ne suis plus sorti avant le lendemain matin. Mais j’ai entendu mon oncle et ma tante monter à 1h10. J’ai regardé mon réveil parce que j’ai entendu un grand bruit. Quand j’en ai parlé à ma tante le lendemain, elle m’a dit avoir cogner l’aspirateur qui traînait dans le couloir. J’avais oublié de le ranger. »

« D’accord. Merci d’avoir répondu à nos questions, Kyle. Je pense qu’il est temps pour vous de retourner travailler. Nous ne voulons pas vous retenir plus longtemps, » dit Mac.

Ils terminèrent tranquillement leurs cafés alors que Kyle retournait en cuisine.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   Mer 12 Sep - 17:07

super I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   Jeu 13 Sep - 10:59

Mrci Cam

***

Après leur café, ils allèrent voir les deux amis du Lieutenant Thomas qui étaient avec lui au bar. Ils racontèrent exactement la même chose que ce que le Lieutenant leur avait dit, ce qui ne les aida pas tellement dans leurs recherches. Ça leur confirmait cependant une chose, leur client était innocent. Ils devaient juste trouver pourquoi on avait voulu le piéger et le plus important surtout qui avait voulu le piégé.

Ils rentrèrent à leur quartier, plus rien ne pouvait être fait de plus ce soir. Ils commandèrent chinois, n’ayant pas envie de sortir quelque part pour manger.

Harm sortait de la douche quand Mac ferma la porte avec leur commande en main. Ils mangèrent tout en discutant de l’affaire. Quelque chose chiffonnait Harm, mais il n’arrivait pas à mettre le doigt dessus. Peut-être qu’il aurait plus de réponses demain et que certaines choses prendraient un sens.

Après le souper, il sonna à Coates pour voir comment cette première journée, sans eux deux au bureau, s’était passée. Apparemment tout s’était bien déroulé. Le Capitaine Johnson semblait bien tenir les troupes en leur absence. Ce qui les rassura même s’ils avaient assez confiance en Johnson pour lui laisser le bureau. Mais comme disait le proverbe, quand le chat est parti les souris dansent.

Le lendemain, dés leur arrivée au bureau, ils firent leur compte-rendu au Général Cresswell, lui promettant de le tenir au courant de l’avancement de l’enquête. La journée se déroula comme la veille, ils allèrent voir leur client, lui expliquant ce qu’ils avaient appris la veille.

« Voilà où nous en sommes, Lieutenant, » dit Harm au jeune Lieutenant. « Vous souvenez-vous de quelqu’un qui aurait pu vous entendre parler de ce déjeuner avec Madame Whiltorp ? »

« Beaucoup de monde aurait pu nous entendre, Monsieur, quand on a parlé de ce déjeuner chez Jenny. On était au Farwest Grill pour dîner. »

« AU Farwest Grill ? » Demanda Harm.

« Oui Monsieur, c’est un restau… » Commença le Lieutenant avant que Harm l’interrompe, ses pensées allant à cent à l’heure.

« Oui on connaît, nous y sommes allés hier pour interroger Kyle Fisher. Saviez-vous qu’il y travaillait ? »

« Oui, il me semble que Jenny me l’avait mentionné une fois ou l’autre. »

« Pensez-vous qu’il ait pu entendre votre conversation ce jour-là ? »

« Euh, je ne sais pas, mais je ne l’ai pas vu cependant. Vous pensez qu’il pourrait avoir quelque chose à voir avec tout ça ? »

« Nous ne savons pas, mais il avait aussi une bonne raison d’en vouloir au Capitaine Whiltorp, » dit Harm. « Et pour le bar, vous ne vous souvenez toujours de rien de plus ? »

« Non Monsieur, j’essaie vraiment mais je ne me souviens de rien en dehors de ce que je vous ai dit. »

« Merci Lieutenant, » dit Harm.

Ils quittèrent la prison pour se rendre à leur bureau, espérant avoir les résultats de toxicologie et ils trouvèrent les agents Fisher et Hollister à leur bureau.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   Jeu 13 Sep - 11:05

Vivement la suite! Je crois avoir une petite idée sur le coupable (bon je dis pas que j'ai raison!!!)

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   Jeu 13 Sep - 16:28

trop bien I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   Sam 15 Sep - 10:29

Comme je n'ai pas posté de suite hier, je vous mettrais une seconde partie ce soir.

****

« Bonjour Colonel, Capitaine, » dit Hollister.

« Bonjour messieurs, » répondit Harm et Mac. « Rien pour nous, agent Hollister ? » Continua Harm.

« Euh si justement, nous avons reçu les résultats du test que vous nous avez demandé, » répondit le jeune agent en lui donnant le papier contenant les résultats.

« Taux d’alcoolémie négatif, ce qui est normal vu ce qu’il nous a dit. Par contre la toxicologie est positive au rohypnol, » lu Harm.

« Voilà pourquoi il ne se souvient de rien après être parti du bar. On a dû lui mettre le comprimé dans son verre durant la partie de fléchettes car avant ça, ça aurait été plus difficile vu qu’ils avaient toujours leurs verres à porter de main sauf durant le jeu où ils étaient restés sur la tables, » dit Mac. « Ou alors c’est lui qui a pris lui-même le rohypnol , et il joue sacrement bien la comédie. »

« Oui, les deux solutions sont possibles aussi, » répondit Harm. « Merci agent Hollister. Euh agent Fisher, savez-vous si votre neveu a travaillé la veille du meurtre ? » Demanda-t-il à l’autre agent.

« Euh, il travaille tous les jours de 11h30 à 21h, excepté le mercredi où il a congé. Donc oui il devait être là-bas ce soir-là. Pourquoi ? » Demanda l’agent.

« Parce que quelqu’un a forcément dû y voir notre client avec Madame Whiltorp et les entendre discuter de ce dîner chez elle le lendemain. »

« Et ce quelqu’un serait mon neveu ? » Demanda l’agent.

« Pas forcément. Surtout que le jour où le Lieutenant et Madame Whiltorp ont dîné au Farwest Grill, c’était son jour de congé, » répondit Mac.

« Mais je sais qu’il y est passé mercredi soir pour aller chercher sa paie, » répondit l’agent.

« Vous en êtes sûr ? » Demanda Harm.

« Oui, c’était son jour de paie, et il passe toujours la chercher le soir pour la déposer à la première heure à la banque le lendemain. Vous pensez vraiment qu’il a quelque chose à voir là dedans ? »

« Pour l’instant nous voyons toutes les pistes possibles, » dit Harm. « Il en voulait quand même au Capitaine pour sa rupture avec Cassie. Mais en dehors de ça, il pourrait y avoir d’autres raisons aussi pour ce meurtre. »

« Cela a peut-être quelque chose à voir avec le travail sur lequel il était occupé en ce moment. Nous n’avons pas encore regardé cette piste là, » continua Harm.

Sur ce, ils se rendirent sur le lieu de travail du Capitaine pour savoir sur quoi il travaillait exactement. Mais rien de tout ça, n’aurait pu conduire à son meurtre. Il s’entendait bien avec tous les officiers. C’était donc une autre piste qui prenait fin.

Ils rentrèrent à leur quartier en soirée avec rien de plus pour leur enquête.

« Ca t’ennuie autant que moi, n’est-ce pas, de ne rien trouver de plus ? » Demanda Harm à Mac pendant qu’ils mangeaient.

« Oh oui. Il y a forcément un élément qu’on ne voit pas ou qu’on a pas encore trouvé, » lui dit Mac. « Mais on a intérêt à trouver rapidement parce que pendant ce temps-là, c’est un innocent qui est en prison. Pare que j’ai peut-être émis la possibilité qu’il ait prit le rohypnol lui-même pour avoir une couverture, mais je suis persuadée qu’il n’a rien à voir là-dedans. »

« Je suis d’accord avec toi. Il n’a rien à voir dans ce meurtre c’est certain. »

« C’est frustrant en tout cas cette histoire, » dit Mac d’un ton las.

Harm vint alors se placer derrière elle et commença à lui masser les épaules, trouvant comme à chaque fois le nœud qui l’ennuyait tant.

« Ca te dis si on se change en vitesse et qu’on sorte de la base pour se promener un peu. Ça nous permettrait de décompresser un peu et de penser à autre chose pour la soirée, » dit Harm tout en continuant son massage.

« C’est une excellente idée, » dit Mac en se levant et en embrassant son mari avant de se diriger vers la salle de bain pour se changer, suivie de Harm.

Quinze minutes plus tard, ils quittaient la base et roulaient au hasard. Comme c’était l’été il faisait encore clair et ils s’arrêtèrent, une demie heure plus tard devant un parc. Et c’est main dans la main qu’ils partirent à la découverte du parc. Ils marchaient en silence, appréciant simplement la présence de l’autre comme il le faisait souvent chez eux, le long de la plage. Ils passèrent devant une petite plaine de jeux et c’est là que Harm se souvint du coup de fil qu’ils auraient dû passer la veille.

« Mac, chérie, je viens de me rappeler qu’on a pas sonné comme prévu à l’agence d’adoption. »

« C’est juste. On avait dit qu’on ferait ça lundi, » se souvint aussi Mac.

« On peut toujours le faire demain en arrivant au travail, » proposa Harm.

« Euh je ne sais pas trop, » dit Mac avec une petite hésitation.

« Tu… Tu veux toujours le faire, n’est-ce pas ? » Demanda Harm en s’arrêtant soudainement.

« Oui, bien sûr que je le veux toujours. Rien ne me rendrait plus heureuse que d’entamer les démarches, sauf que notre miracle à nous s’accomplisse. Mais ce qu’il y a, c’est que je n’ai pas trop envie de commencer ça ici. Je n’ai pas envie qu’on nous entende discuter de ça, s’il y a des oreilles indiscrètes dans le coin. Ça t’ennuie si on repousse cet appel jusqu’à notre retour ? »

« Non, ça me va aussi. C’est peut-être mieux aussi si on se concentre sur cette affaire avant de penser à tout ça. On pourra s’occuper de toutes les démarches à tête reposée, » dit Harm en prenant sa femme dans ses bras et en l’embrassant.


A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   Sam 15 Sep - 10:52

super I love you I love you
vivement la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   Sam 15 Sep - 19:02

Comme promis voici la seconde suite.

****

Après ce petit intermède ils reprirent leur route tout en discutant de tout et de rien et reprirent ensuite la route vers la base. Quand ils passèrent le poste de garde, ils surent que quelque chose n’allait pas à la vue de toutes les voitures de MP qui allaient toutes dans la même direction. Ils les suivirent et à leur grande surprise, toutes s’arrêtaient devant la maison des Whiltorp. Ils s’arrêtèrent aussi et descendirent voir, montrant leurs badges pour pouvoir passer.

À l’intérieur de la maison, ils trouvèrent les agents Fisher et Hollister dans le salon ainsi que Cassie Whiltorp en pleurs dans les bras de Kyle Fisher. Pas loin de là se trouvait un sac mortuaire. Il ne leur fallu pas longtemps pour comprendre qui se trouvait dans le sac et ils se dirigèrent vers les deux agents du NCIS.

« Agent Fisher, que s’est-il passé ? » Demanda Harm sans perdre une seconde.

« Capitaine, Colonel, j’allais justement vous appeler, » commença l’agent. « En rentrant ce soir, Cassie a découvert sa belle-mère morte dans le salon. Elle aurait été étranglée d’après les premières conclusions du légiste. Bien sûr il faudra attendre l’autopsie pour en avoir la confirmation. »

« Quand est-ce arrivé ? » Demanda Mac.

« Il semblerait que ça se serait passé au matin, entre 9 et 10h. Mais comme je l’ai dit, il faudra attendre l’autopsie pour être certain. »

« Est-ce qu’il y a eu effraction ? » Demanda Harm alors que Mac se dirigeait vers Cassie.

« Non, on n’a rien relevé. Mais vous devez savoir que c’est très rare que nous fermions nos portes à clés. Et apparemment la mort de son mari, ne lui a pas servi de leçon, »

« A moins qu’elle connaissait son meurtrier, » rétorqua Harm.

« Oui, c’est possible aussi. »

Pendant ce temps, Mac s’était rapprochée de Cassie, qui se trouvait toujours dans les bras de Kyle.

« Mademoiselle Whiltorp, je suis sincèrement désolée pour le décès de votre belle-mère, » dit doucement Mac.

« Merci, Colonel. Ça me touche beaucoup. Jenny était comme ma mère et elle était tout ce qui me restait comme famille, » répondit la jeune fille.

« Vous n’avez pas de grands-parents, ou d’oncles et tantes ? » Demanda Mac.

« Non, mes parents étaient enfants uniques ainsi que Jenny. Et pour mes grands-parents, que ce soit les parents des mon père et de Jenny, ils sont tous morts. J’ai encore les parents de ma mère, mais je ne les ai plus vu depuis le remariage de mon père avec Jenny. Ils n’ont jamais accepté que mon père rencontre une autre femme si vite après le décès de ma mère. »

« Vous ne pouvez pas rester ici ce soir. Avez-vous un endroit où aller pour quelques jours ? »

« Elle peut venir à la maison, » s’empressa de dire Kyle.

« Kyle je ne sais pas si… » Commença Cassie mais elle fut interrompue par Kyle.

« Cassie, tu n’as nulle par où aller et tu ne dois pas être seule en ce moment, » expliqua Kyle.

« Kyle a raison vous savez, vous ne devriez pas rester seule en ce moment. Surtout si en plus c’est l’enterrement de votre père demain, » dit Mac.

« Vous avez peut-être raison. Je resterai chez Kyle quelques jours, » concéda Cassie.

« Il faudra aussi qu’on vous pose quelques questions quand vous serez prête, » dit Mac.

« D’accord. En attendant je pense que je vais partir d’ici. Est-ce que je peux prendre quelques vêtements ? » Demanda Cassie.

« Je ne pense pas que ça devrait poser de problème. Un MP va quand même devoir aller avec vous. C’est la procédure, » dit Mac.

« Ce n’est pas un problème, » répondit Cassie en se dirigeant à l’étage accompagné de Kyle et d’un MP. Mac quant à elle, retourna près de Harm et des deux agents du NCIS.

« Alors comment va-t-elle ? » Demanda Harm quand Mac fut près de lui.

« Comme quelqu’un qui vient de perdre son père et sa mère en peu de temps, » répondit Mac. « Elle va passer quelques jours avec Kyle. Déjà rien que le temps qu’ils aient tout nettoyé ici. »

« Et après ? » Demanda Harm.

« Elle n’a plus de famille. Sa belle-mère était la seule personne qui lui restait. Elle a bien les parents de sa mère, mais elle ne les a plus vu depuis le remariage de son père. »

« T’a-t-elle dit quelque chose sur la soirée ? »

« Non. Je lui ai bien sûr dit que nous aurons des questions à lui poser mais que nous le ferions quand elle serait prête. Elle a déjà traversé assez en si peu de temps. Surtout que l’enterrement du Capitaine est pour demain. »

« Tu as bien fait, » lui dit Harm.

Ils quittèrent la maison des Whiltorp et rentrèrent à leur quartier.

« Il va falloir prévenir le Lieutenant Thomas. Ça ne va pas être une chose facile à faire, » dit doucement Harm.

« Non, ce n’est jamais facile d’apprendre quelque chose comme ça, mais en plus quand il s’agit de la personne qu’on aime c’est encore pire. Je ne sais pas ce que je ferais si on venait m’annoncer la nouvelle que quelque chose t’es arrivé, » dit doucement Mac en regardant son mari. « J’ai déjà eu plusieurs aperçus de ce que ça pourrait être de ne plus t’avoir dans ma vie, et ce n’est pas quelques chose que je veux connaître à nouveau. »

« Je ne sais pas non plus ce que je ferais si quelque chose devait t’arriver, » dit Harm en prenant la main de Mac et en la serrant, « et je ne veux pas savoir non plus. C’était déjà assez dur de ne rien savoir à ton sujet quand tu étais au Paraguay, alors si je ne pouvais plus jamais me réveiller à tes côtés, plus jamais voir ce sourire que j’aime tant, je pense que je deviendrais fou. Je t’aime, » dit-il en quittant deux secondes la route de vue pour regarder sa femme. « Je t’aime tellement. »

« Et je t’aime autant, » répondit-elle en serrant la main de son mari. « Tu penses que ça ira pour Cassie ? Elle a traversé tellement en si peu de temps, et elle se retrouve toute seule maintenant, » repris Mac après quelques minutes de silence.

« Je ne sais pas, mais elle me semble quelqu’un de fort. Et son entrée à l’unif devrait aider, elle sera loin de tout ça. »

« J’espère en tout cas, » dit Mac avant de plonger dans le silence.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   Dim 16 Sep - 8:34

I love you I love you super I love you I love you
la suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   Lun 17 Sep - 8:12

Olala trop bien!!!! Very Happy

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   Lun 17 Sep - 8:37

Merci.

*****

Le lendemain fut le jour des funérailles du Capitaine de Corvette Anthony Whiltorp. Harm et Mac assistèrent à la cérémonie et à la fin, présentèrent leurs condoléances à Cassie. Avant de partir, Cassie les interpella.

« Monsieur, Madame, je sais que vous devez m’interroger pour hier soir, vous pouvez passer à la maison demain si vous voulez. Ils terminent de nettoyer tout aujourd’hui. »

« Si vous vous sentez prête alors nous serons là demain, » répondit Mac.

« Merci Madame, » répondit Cassie avant de retourner vers Kyle.

Ils se dirigèrent ensuite vers la prison pour voir leur client. Ils ne savaient pas s’il savait déjà pour Madame Whiltorp où s’ils allaient devoir lui apprendre. C’est le gardien qui les prévint que la nouvelle du meurtre était passée au journal et qu’il était maintenant au courant. Harm et Mac entrèrent donc dans la salle d’interrogatoire où le Lieutenant Thomas les attendait.

« Bonjour Lieutenant. Rester assis, » dit Harm quand il entra suivit de Mac.

« Monsieur, ce n’est pas vrai n’est-ce pas ? Il n’est rien arrivé à Jenny ? S’il vous plaît, dites-moi que ce n’est pas vrai, » supplia le Lieutenant.

« Je suis désolé, Lieutenant. Nous aurions aimé vous apprendre d’autres nouvelles, » dit doucement Harm.

« Pourquoi ? Pourquoi est-ce arrivé ? Pourquoi elle ? »

« Nous ne savons pas encore. Nous avons rendez-vous avec le médecin légiste après. Mais les premières constatations indiquent qu’elle a été tuée hier matin. Cassie l’a découverte hier soir en rentrant, » expliqua Harm.

« Comment… Comment va-t-elle ? Ca a dû être horrible pour elle. Jenny était comme sa mère. Et en plus avec l’enterrement de son père… » Sa voix s’estompa.

« Ce n’est pas facile c’est certain. Elle va passer quelques jours chez Kyle ensuite il faudra voir, » dit Mac. « Et vous comment ça va ? »

« Comme quelqu’un qui vient de perdre la seule personne qui comptait au monde pour elle, et en plus sans l’avoir revue et sans lui avoir dit au revoir, » répondit doucement le Lieutenant Thomas.

« Je comprends ce que vous ressentez Lieutenant, même si moi elle m’est revenue. Et j’en remercie Dieu tous les jours, » dit Mac en regardant Harm.

« Vous avez de la chance Madame, » répondit le Lieutenant.

« Lieutenant, » repris Harm, « savez-vous si quelqu’un en voulait à Madame Whiltrop ? Sauriez-vous pourquoi on l’aurait tuée ? »

« Non. Jenny était aimée de tout le monde. Et même si les gens savaient maintenant qu’elle trompait son mari, je suis sûr que ça n’avait pas changé. Elle était la gentillesse même, et aimait beaucoup aider les autres. Surtout qu’elle ne travaillait pas. Alors elle rendait des services par-ci par-là, » expliqua le Lieutenant.

« Pensez-vous que le vol pourrait être un motif. Que quelqu’un se serait présenté à sa porte sous un faux prétexte pour entrer ? Nous savons qu’il n’y a pas eu effraction, » dit Harm.

« Non je ne pense pas. Le Capitaine Whiltorp et Jenny ne roulaient pas sur l’or, mais ils pouvaient se contenter d’un seul salaire. »

« D’accord, merci Lieutenant, » dit Harm. « Nous vous tiendrons informé de votre dossier et nous essayerons de répondre au mieux à vos questions sur le meurtre de Madame Whiltorp. »

« Merci, Capitaine, Colonel. Je suis reconnaissant de vous avoir comme avocats tous les deux. Je ne suis pas certain que d’autres m’auraient cru innocent. »

« Nous faisons notre travail, Lieutenant. Toujours du mieux que nous pouvons. » Et sur cette phrase, ils quittèrent la salle ainsi que la prison pour se rendre à la morgue et ensuite voir le Commandant de la base.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   Lun 17 Sep - 17:18

I love you I love you I love you I love you I love you I love you
La suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   Sam 22 Sep - 10:12

Comme je n'ai plus posté depuis lundi, honte à moi, vous aurez droit à deux suites aujourd'hui et demain.

****

Ils commencèrent donc par se rendre à la morgue afin d’en savoir un peu plus sur les causes du meurtre de Jenny Whiltorp et y trouvèrent aussi les agents du NCIS. Les conclusions étaient qu’elle avait été étranglée avec un foulard aux alentours de 10h00. En ce qui concernait l’enquête du NCIS, il n’y avait rien de manquant et donc ce n’était pas le vol qui avait entraîné sa mort. Il n’y avait aucunes empreintes autres que celles de la victime et de sa belle-fille. Et aucun indice de qui aurait pu faire ça ni pourquoi il l’avait fait. Et est-ce que le meurtre du Capitaine et de sa femme était lié ? Beaucoup de questions étaient encore sans réponse et ils n’avaient pas encore la moindre idée d’où les trouver pour le moment.

Après la morgue, ils allèrent comme prévu voir le Commandant de la base pour lui faire un rapport sur ce qu’ils avaient appris, autant pour le meurtre du Capitaine Whiltorp et maintenant sur celui de sa femme. Dès qu’ils arrivèrent, l’aide de camp les fit immédiatement entrer dans le bureau du Général Andrew.

« Capitaine et Colonel Rabb au rapport, » dit Harm alors que lui et Mac se mettait au garde-à-vous.

« Repos, » dit le Général. « Alors où en êtes-vous dans votre enquête ? Et que savez-vous du meurtre de Madame Whiltorp ? » Demanda-t-il alors que Harm et Mac prenaient place dans les fauteuils en face de lui.

« Nous savons que le Lieutenant Thomas n’est pas coupable du meurtre du Capitaine Whiltorp. Il a été drogué par quelqu’un avec du Rohypnol et on a fait tout pour faire croire que c’était lui l’assassin. Le problème c’est qu’on ne sait pas encore qui aurait pu le faire. On travaille encore sur quelques pistes, » expliqua Harm et il continua avant que le Général puisse dire quelque chose. « Pour ce qui est de Madame Whiltorp, elle a été étranglée hier matin aux alentours de 10h00. Il n’y a pas eu de traces d’effractions ni de lutte. Nous allons interroger Cassie Whiltorp demain. Mais apparemment elle n’avait pas d’ennemis et était appréciée de tout le monde dans le voisinage. »

« Mais ils devaient tous les deux poser problèmes à quelqu’un s’ils ont été tués, » répondit le Général.

« En fait, Général, » dit Mac, « rien n’indique pour l’instant que les deux meurtres sont en rapport l’un avec l’autre. Ça peut simplement être une coïncidence. »

« Coïncidence ou non, je veux des réponses. Ça me soulage déjà de savoir que le Lieutenant Thomas soit innocent. C’est un très bon officier avec une carrière prometteuse. Trouvez-moi qui est le ou les responsables de ces meurtres. Je n’aime pas avoir du désordre sur ma base. »

« Oui Monsieur, » dirent les deux avocats à l’unisson avant de se mettre au garde-à-vous et de faire un impeccable demi tour avant de sortir.

Ils retournèrent ensuite à leur bureau pour faire leur rapport au Général Cresswell. Celui-ci n’était pas trop ravi de la tournure des évènements, mais faisait confiance aux deux avocats pour résoudre le problème. Et après un peu de paperasserie par rapport à l’affaire, ils rentrèrent à leurs quartiers, mangèrent tranquillement et c’est épuisé qu’ils allèrent se coucher.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   Sam 22 Sep - 14:45

I love you I love you I love you trop bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   Sam 22 Sep - 18:12

Voici la seconde suite comme promis.

****

Le lendemain après être d’abord passé au bureau du NCIS pour vois s’il y avait de nouvelles découvertes sur les deux meurtres, ce qui ne fut pas le cas, ils allèrent comme prévu voir Cassie afin de l’interroger sur la journée ou sa belle-mère avait été tuée. Quand ils arrivèrent à la porte, ils furent surpris de la trouver entre ouverte. Harm la poussa légèrement restant sur ses gardes, deux meurtres avaient déjà été commis dans cette maison. C’est alors qu’ils entendirent deux personnes se disputer dont l’une d’elle était Cassie.

« La nuit dernière ne change rien. C’était une erreur, » entendirent-ils dire par la jeune fille.

« Non ça n’en était pas une. Tu m’aimes toujours, je le sais sinon on aurait pas couché ensemble cette nuit, » répondit le jeune homme que Harm reconnut comme Kyle Fisher.

« Kyle, j’étais déboussolée à cause de tout ce qui était arrivé. L’enterrement de papa a été un choc, je ne savais plus trop où j’en étais. »

Pendant ce temps, Harm et Mac entraient et se dirigeaient vers le bruit de la dispute.

« Je ne pense pas que ça ait un rapport. Je sais que tu m’aimes. D’ailleurs regardes, maintenant ils ne sont plus là et tu t’es à nouveau rapprochée de moi. On peut recommencer notre histoire. C’est eux qui ont fait tout pour que tu rompes. Mais j’ai réglé ça et je savais que j’avais eu raison de le faire, » dit Kyle.

« Quoi ? Que veux-tu dire par j’ai réglé ça ? Kyle ne me dis pas que… » La voix de Cassie s’estompa alors qu’elle commençait à comprendre. Harm et Mac qui avaient tout entendu se regardèrent arrivant à la même conclusion que Cassie. Sur ce, ils sortirent leurs armes et Mac indiqua qu’elle prenait la porte vitrée de la cuisine et ressortit de la cuisine pendant que Harm avançait vers la cuisine où se trouvaient les deux jeunes gens.

« Si bien sûr. Je les ai tous les deux tués, » répondit tout naturellement Kyle.

« Pourquoi ? Pourquoi as-tu fait ça ? » Demanda Cassie qui était maintenant en pleurs.

« Je savais que c’était le seul moyen pour que tu me reviennes. Ils avaient une mauvaise influence sur toi. A toujours te parler de tes études, à te pousser à partir et à te dire que tu serais bien là-bas à l’UCLA. Sans eux nous n’aurions jamais rompu. Mais maintenant ça n’a plus d’importance, on va pouvoir repartir à zéro, » dit Kyle.

Cassie ne savait plus rien dire. Elle n’arrêtait pas de pleurer. Jamais elle n’aurait pensé ça de lui. Kyle s’approcha d’elle pour la prendre dans ses bras et c’est à ce moment-là que Harm apparut à la porte de la cuisine. Kyle ne le vit pas tout de suite.

« Ne me touches pas, » cria Cassie en repoussant Kyle mais il essaya une autre approche et vit Harm. C’est alors qu’il sortit une arme de derrière son dos et prit Cassie comme bouclier, pointant son arme sur Harm.

« Si vous tirez Commandant vous risquerez de la toucher, » lui dit Kyle.

« Soyez raisonnable Kyle et ne faîtes pas de bêtises, » répondit Harm. « Posez doucement votre arme sur la table. »

« Pas faire de bêtises ? J’ai déjà tué deux personnes. Une de plus ne changera rien, Commandant, » répondit Kyle.

Pendant ce temps, Mac était arrivée derrière à la porte vitrée de la cuisine et analysait la situation. Elle aurait pour elle l’effet de surprise vu qu’il ne savait pas qu’elle était là apparemment.

« Justement Kyle, n’aggravez pas votre cas, » dit Harm.

« Kyle, écoutes-le s’il te plaît, » dit Cassie en pleurs.

« Je n’ai plus rien à perdre Cassie. Ma vie est foutue de toute façon. J’ai tué tes parents dans l’espoir que ça nous remettrait ensemble et à la place je t’ai perdue pour toujours. Je vais finir ma vie en prison, » dit Kyle en pointant toujours son arme sur Harm. « Au fait Commandant, où est votre femme ? » Dit-il en regardant autour de lui. Mac eu juste le temps de se cacher derrière le mur pour ne pas être vue.

« Elle est à la prison pour faire le point avec le Lieutenant Thomas, » répondit Harm sur de lui.

« Je ne vous crois pas. Si quelqu’un aurait dû être avec le Lieutenant c’est vous. Le Colonel se soucie trop de Cassie pour ne pas être venue. Je l’ai bien vu le soir du meurtre de Jenny et à l’enterrement aussi, » dit Kyle. « Colonel, montrez-vous où je tire sur votre mari, » continua-t-il en armant son arme.

Mac n’avait pas d’autre choix, elle devait se montrer. Elle l’aurait de toute façon en joue s’il essayait quelque chose.

« Je suis là, » dit-elle en entrant l’arme au poing. Kyle se détourna un peu et Harm en profita un peu pour avancer lentement mais Kyle le vit et tira. Mac vit Harm s’effondrer au sol et elle tira une balle dans l’épaule de Kyle. Il lâcha l’arme et Cassie, et il s’écroula.
Mac courut vers Harm. Il avait été touché à l’abdomen et Mac pressa une serviette alors que Cassie faisait de même avec la blessure de Kyle sur ordre de Mac. Ensuite Mac sortit son téléphone et appela une ambulance.

« J’ai besoin de deux ambulances d’urgence pour des blessures par balles. L’une a l’abdomen et l’autre à l’épaule, » dit Mac. Elle donna l’adresse des Whiltorp et raccrocha.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   Sam 22 Sep - 18:21

Olala naaaaaaaaaaaaaaaann!!!! J'espère que tu aime que les histoires se finissent bien!!!!!!!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   Sam 22 Sep - 18:26

Ben toutes mes histoires se finissent bien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   Sam 22 Sep - 18:33

Super!! J'aime mieux ça!!hihi
Bref un peu comme moi quoi......
Vivement la suite en tout cas!!! I love you

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: For Love Of A Child [terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
For Love Of A Child [terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Charly ?? i'm in love... and you ? - terminé
» http://www.love-makeup.co.uk/ vous connaissez?
» I Love N......Y !
» Craquage nouvelle collection Love Lace et Warm and Cozy
» Quels sont ces produits MAC que vous avez terminé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catherine Bell Forum Français :: Espace créations :: Espace Créations :: Tout public :: Corinne-
Sauter vers: