Catherine Bell Forum Français

Non-officiel
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 One day, Maybe [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17  Suivant
AuteurMessage
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Lun 25 Fév - 10:38

Merci.

******

Le reste de la famille les regardait tous les deux le sourire aux lèvres. Ils savaient tous que Harm ferait un merveilleux papa, mais c’était même plus que ça. Au contact de cette petite fille, il était devenu un autre homme. Un homme plus qu’heureux. Même si Maellys n’était pas biologiquement de lui, il était fier comme un coq en pâte rien qu’en la regardant. Et quand de sa petite voix elle lui disait papa, ou encore t’aime, son cœur gonflait avec encore plus de fierté.

Il l’emmenait souvent au parc, passant une après-midi père - fille où il la poussait à la balançoire ou alors jouait avec elle dans le sable. Quand Mac les accompagnait, elle ne pouvait s’empêcher de faire à chaque fois des photos. Elle les trouvait tellement beaux tous les deux ensembles à jouer et à rire.

« Qui aurait cru que le grand Harmon Rabb Junior se ferait mener par le bout du nez par une petite fille, » dit Grams en regardant son petit-fils rire avec son arrière petite-fille.

« Oh pas moi, » dit Trish. « J’ai toujours su que Harm aimait les enfants, mais jamais je n’aurais pensé que ce serait à ce point. Il est fou de Maellys. »

« J’ai vu plusieurs fois Harm avec des enfants, et surtout avec AJ Junior et il est merveilleux avec eux. Avec Maellys c’est encore autre chose mais c’est certain qu’elle l’a enroulé autour de son petit doigt depuis le premier jour où il l’a vue. »

« J’imagine déjà la tête de Harm quand elle demandera la première fois pour sortir, » sourit Frank. « Son bébé voulant sortir le soir avec un garçon. »

« Eh bien je plains le pauvre garçon qui devra subir son interrogatoire d’avocat, » dit Trish.

« Oh mais j’aurais mon mot à dire aussi. Et je pense que j’essaierai de rencontrer le jeune avant pour déjà préparer Harm et le jeune garçon aussi, » sourit Mac.

« Hé vous parlez de moi ? » cria Harm depuis la balançoire où il enlevait Maellys qui voulait maintenant aller dans le bac à sable.

« Pas du tout mon chéri, » cria en retour Trish. « On parlait de Maellys et du jour où elle demandera pour sortir avec un garçon. »

« Elle n’aura le droit de commencer à sortir avec un garçon qu’à 40 ans. Pas avant, » dit Harm avec un visage sérieux avant de sourire.

« J’aurais bien voulu voir ta tête si je t’avais interdit de sortir avec une fille avant tes 40 ans, » dit Trish.

« Mais c’est pas la même chose. Maellys est une fille, » dit Harm en s’approchant du groupe sur le porche.

« Mais bien sûr, regardez-moi ce papa poule, » dit Mac. « N’oublie pas que j’ai mon mot à dire aussi là-dessus, » continua Mac en tapotant la cuisse de Harm quand il s’installa à côté d’elle.

« Oh mais je suis certain que j’arriverais à te convaincre au moment venu, »

« On verra ça, » sourit Mac. « En attendant laissons la être encore mon bébé. Je trouve déjà qu’elle grandit trop vite. »

« Oh mais tu ne dois pas te tracasser, ma chérie. Même à 40 ans elle restera ton bébé, » dit Trish en couvant son fils des yeux.

« Maman, » dit Harm sur un ton suppliant.

« Eh bien quoi ? Tu resteras toujours mon bébé. Même si tu es plus grand que moi, » sourit Trish.

« Sur ce, je pense qu’il est temps de passé à table si on veut que Harm et Mac aient leur vol, » dit Grams.

Mac alla rechercher Maellys qui n’était pas très contente de devoir quitter sa place et encore moins contente quand Mac lui enleva tout le sable qu’elle avait sur elle.

« On va manger mon cœur et après papa et maman devront partir. Mais toi tu vas rester avec mamy, papy et Grams durant ce temps, » expliqua Mac.

Maellys ne dit rien de plus et donna la main à sa maman une fois qu’elle fut nettoyée de la plupart du sable pour se diriger vers la cuisine où tout le monde était déjà installé. Mac mit Maellys dans sa chaise et s’assit à côté d’elle pendant que Harm était assis de l’autre côté. Le repas se passa dans la bonne humeur où tout le monde parlait de tout et de rien.

A suivre …

A mercredi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Lun 25 Fév - 16:00

I love you I love you I love you I love you
j'ai hâte de lire la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Mar 26 Fév - 17:15

mdr oui j'imagine bien la tête de Harm quand sa fille voudra sortir! Comme tout les papas!!!!!


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Mer 27 Fév - 15:54

Voici la suite et merci pour les coms.

******

L’heure du départ arriva. Mac prit Maellys dans ses bras afin de lui faire un dernier câlin et aussi lui réexpliquer qu’elle et Harm allaient partir quelques jours. Maellys s’était installée dans les bras de sa mère, la tête contre sa poitrine avec son doudou qu’elle serrait contre elle et elle écoutait ce que sa mère lui disait.

« Maman t’a expliqué ce matin que tu allais rester quelques jours avec Grams, papy et mamy parce que maman et papa doivent partir. Mais je te promets qu’on téléphonera tous les jours pour prendre de tes nouvelles. Et puis tu vas tellement t’amuser à la ferme que tu ne verras pas le temps passer et on sera vite de retour avec papa. Tu pourras jouer dans le jardin et je suis certaine que mamy et papy t’emmènerons promener près de la rivière ou ils t’emmèneront peut-être au zoo où à l’aquarium si vous avez le temps. Je t’aime mon cœur, » dit Mac en embrassant sa fille encore une fois avant de la passer à Harm. « Vas faire un câlin à papa. »

Harm la prit et tout comme elle l’avait fait avec Mac, Maellys installa sa petite tête contre son torse.

« Je t’aime ma princesse. Comme maman l’a dit, ces trois jours vont vite passer, tu verras. Tu auras plein de chouette chose à faire et on sera de retour avant que tu ne t’en aperçoives. » Il la garda encore un moment dans ses bras avant de la donner à Trish.

Grams, Trish et Maellys allèrent jusqu’à la porte pour faire signe à Harm et Mac. Frank allait les conduire et irait les rechercher lundi après-midi quand ils reviendraient. Après avoir envoyé un dernier baiser à Maellys et lui avoir fait signe de la main, ils quittèrent la maison pour Pittsburg où ils prenaient leur avion.

Une fois qu’ils furent à l’aéroport et après avoir dit au revoir à Frank, ils allèrent enregistrer leurs bagages et allèrent dans la salle d’embarquement en attendant l’heure du décollage.

« Je suis impatiente d’arriver à l’hôtel, » dit Mac en se laissant tomber sur un banc libre.

« Fatiguée ? » Demanda Harm en passant un bras dans le dos de sa femme qui du coup posa la tête sur l’épaule de son époux.

« Oui, mais j’ai aussi envie de profiter de ces quelques jours rien qu’avec mon mari, » sourit Mac. « Tu sais que depuis que Maellys est à la maison, on a plus eu un moment rien que pour nous deux. Comme notre tout premier week-end ensemble. En fait, c’était le seul qu’on a eu. »

« C’est vrai. On prend rarement du temps pour nous deux. Quoi qu’on peut remercier Mattie de garder Maellys quand elle vient passer du temps avec nous. On peut au moins aller au restaurant ou au cinéma de temps en temps, même si ce n’est pas souvent. »

« Tu veux dire, que c’est elle qui nous oblige à sortir parce qu’elle veut passer du temps avec sa filleule. Si elle n’était pas là, je ne pense même pas qu’on chercherait à sortir, » sourit Mac.

« C’est simplement parce qu’on aime passer du temps avec notre fille. »

« C’est vrai. Même si ces trois jours vont être dur, ça nous fera du bien aussi. On n’a pas eu beaucoup de temps pour passer de simplement nous deux, à trois. »

« Tu regrettes qu’on ait été si vite ? » Demanda Harm.

« Pas le moins du monde. Vous avoir toi et Maellys et la plus belle chose que j’ai pu avoir dans ma vie. Et puis on a quand même eu dix ans en tant que meilleurs amis. Ca nous a permis de bien nous connaître avant de devenir un couple. Chose que l’on fait normalement quand on commence à sortir ensemble. »

« Tu es celle qui me connaît le mieux. Même mieux que ma mère, » dit Harm.

« Eh bien vu le nombre de fois que tu lui donnais de tes nouvelles avant qu’on soit ensemble, c’est normal je pense, » sourit Mac.

« Je sais. Je n’ai pas été un bon fils durant des années. J’aurais dû téléphoner plus souvent. »

« Oh je ne pense pas qu’elle tient ça contre toi. Elle sait que tu n’as jamais été quelqu’un qui s’ouvrait facilement. Mais elle est plus qu’heureuse maintenant de te voir et d’avoir plus souvent de tes nouvelles. Et surtout elle est heureuse de te voir heureux. C’est ce que toutes les mamans veulent pour leur enfant. »

« Oui je suis heureux. Le plus heureux des hommes et je ne pensais pas que ce serait un jour possible. Et ça c’est grâce à toi. Je t’aime, » dit Harm en l’embrassant.

« Je t’aime aussi, » répondit Mac quand il mit fin au baiser.

A suivre…

A vendredi peut-être car je ne sais pas à quelle heure je vais rentrer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Mer 27 Fév - 19:00

trop bien

la suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Sam 1 Mar - 9:38

Désolée de ne pas avoir poster hier, mais je suis rentrée tard de ma fête à l'école. Alors du coup, vous aurez une suite de plus cette semaine. Sûrement que j'en posterais 2 mercredi alors.

Bonne lecture.

******

Une fois embarqués, il fallut 1h30 de vol pour arriver à Martha’s Vineyard et quinze minutes pour arriver à leur hôtel. Il s’agissait en fait d’un Bed and Breakfast où les chambres étaient de petits appartements. Celui de Harm et Mac donnait sur le grand lac qui se tenait juste derrière le bâtiment. Ils avaient une entrée privée grâce aux escaliers qui menaient à leur appartement et comme ils étaient dans une sorte de tour, ils avaient une terrasse où ils pouvaient se détendre sur les fauteuils qui s’y trouvaient toujours face au lac. Le petit déjeuner se déroulait dans la salle à manger où une trentaine de tables pouvaient accueillir les locataires des appartements. Mais ils pouvaient aussi prendre leur petit déjeuner dans leur chambre, s’il le désirait vu qu’une petite cuisine était installée. La salle de bain ne contenait qu’une douche en angle, mais assez grande pour être à deux. La chambre se trouvait à l’étage et il y avait également un petit salon et un bureau. Le lit donnait sur le côté du lac aussi. Il y avait trois petites fenêtres qui permettaient de voir le lac et leur terrasse.

« Wouaw, je trouvais déjà que sur les photos c’était beau, mais c’est même magnifique en vrai, » dit Mac en entrant dans l’appartement.

« Tu as raison. On a vraiment bien choisi le lieu. Regarde cette vue sur le lac, » dit Harm quand il ouvrit la porte fenêtre menant sur la terrasse.

« J’ai hâte de voir le coucher du soleil, » dit Mac en rejoignant Harm sur la terrasse et en l’enlaçant par derrière. Posant son menton sur son épaule.

« Ca doit être très beau en effet, » dit Harm en attrapant les mains de sa femme et en les serrant contre lui. « Et si on allait se balader un petit peu avant d’aller manger. Ca te dit ? » Demanda Harm après quelques minutes où ils regardèrent en silence le paysage devant eux.

« Bonne idée, » dit Mac en relâchant Harm et en le tirant vers la sortie de l’appartement.

Ils se baladèrent le long de l’eau, pieds nus dans le sable avant de repartir vers la rue piétonne et flâner le long des restaurants et des boutiques. Ils ne voulaient rien voir de bien précis, juste se promener un peu et profiter de n’être que tous les deux. Quand la faim commença à se faire entendre, par les grognements de l’estomac de Mac, ils s’arrêtèrent dans un restaurant de fruits de mer qui avait vue sur le port de l’île. Ils commandèrent un plateau pour deux où se mélangeait homard, crabe, bigorneaux, langoustes, crevettes et autres coquillages qu’ils dégustèrent avec appétit. Comme dessert, ils prirent un banana split qu’ils partagèrent aussi.

Quand ils reprirent le chemin vers l’hôtel, le soleil déclinait dans le ciel et ça donnait un cadre magnifique sur le lac et tout autour d’eux.

« Harm, peut-on rester là pour voir le coucher du soleil ? » Demanda doucement Mac.

« Bien sûr mon amour. Tout ce que tu veux, » répondit Harm en déposant un baiser sur la tête de Mac. « Viens, allons nous installer sur les rochers, » continua-t-il en l’attirant vers les gros rocher qui se trouvaient devant le lac.

Ils s’installèrent donc confortablement dans les bras l’un de l’autre et regardèrent le soleil décliner lentement jusqu’à ce qu’il ait totalement disparu tout en parlant de tout et de rien. Mais aucun d’eux ne bougea quand l’astre solaire eut laissé place à là nuit. Ils se sentaient bien là, jusqu’à ce que Mac ne commence à trembler légèrement, mais assez pour que Harm le sente.

« Tu as froid ? » Demanda-t-il en resserrant son étreinte.

« Un peu. C’est juste la légère brise venant du lac, » répondit Mac.

« Allez alors, je ne voudrais pas que ma femme attrape froid pour notre voyage de noces. Il y a plein de choses que j’ai envie de faire avec elle. »

« Oh et puis-je savoir quoi ? »

« Tu veux que je te le dise, où tu préfères que je te montre ? » Demanda Harm en déposant de légers baisers sur son épaule dénudée.

« Montres-moi, » dit-elle simplement en tournant la tête vers lui pour l’embrasser.

Le baiser était tendre et doux montrant tout ce que cette nuit leur promettait et qu’ils attendaient avec impatience. Ils finirent par se séparer au bruit d’un crissement de pneus et reprirent le chemin vers l’hôtel.

Une fois arrivés dans leur appartement, mais avant de passer la porte, Harm attrapa Mac et la porta jusque dans la chambre. Une fois arrivé dans la chambre, Harm déposa lentement Mac aux pieds du lit avant de commencer à l’embrasser. Lentement les vêtements furent enlevés de leurs corps, se retrouvant éparpillés un peu partout sur le sol avant qu’ils ne s’allongent sur le grand lit. La nuit fut courte pour le couple, mais magique comme à chaque fois qu’ils faisaient l’amour.

A suivre…

A ce soir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Sam 1 Mar - 9:59

smil123 que c'est beau!! moi aussi je veeeeuuuxx! c pas juste!!


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
Tophie
Connaisance de Sarah Mackenzie
avatar

Nombre de messages : 137
Localisation : Marne
Date d'inscription : 20/09/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Sam 1 Mar - 15:48

Corinne a écrit:
La salle de bain ne contenait qu’une douche en angle, mais assez grande pour être à deux.

Tu me fais délirer Coco... J'aime troOop ta manie du détail...

En tout cas ça va leur faire du bien de se retrouver juste tous les deux...

Vivement ce soir pour la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tophie51.skyblog.com
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Sam 1 Mar - 16:29

gfsdfds trop super

la suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Sam 1 Mar - 18:10

Merci. Ah ben oui il paraît déjà qu'à l'école jamais bien les détails dans mes rédactions Laughing Very Happy Laughing

******

Le lendemain, il était tard quand Mac se réveilla. Harm, lui, dormait encore. Elle se leva lentement sans faire de bruit et enfila sa robe de chambre avant de descendre pour aller sur la terrasse. Elle était installée dans un des fauteuils et appela Trish pour voir comment s’était passé la nuit de Maellys.

« Tout s’est bien passé, » lui assura Trish. « Frank lui a raconté une histoire et elle s’est endormie rapidement. Ce matin par contre elle a eut un peu plus de mal quand ce n’est pas toi qui est venue la levée. Mais maintenant tout va bien. Elle joue avec sa poupée dans le salon sous l’œil attentif de Grams. »

« Je suis contente si tout se passe bien. Et pour le matin ne te tracasse pas. Demain ce sera déjà fini. »

« Et votre week-end, comment ça se passe ? »

« L’endroit est fabuleux. On a une vue magnifique sur un lac et on n’est pas loin du port non plus. Hier on a regardé le soleil se coucher. C’était fabuleux. »

« Je n’en doute pas, » répondit Trish. Mac pouvait l’entendre sourire de l’autre côté du téléphone.

Elles discutèrent encore un moment quand Mac entendit Harm arriver.

« Trish je vais devoir te laisser, Harm vient de se lever et on doit encore aller déjeuner avant que ce ne soit plus l’heure. »

« Pas de problème, ma chérie. Embrasse Harm pour moi. »

« Promis. Et fais de gros bisous à notre petite canaille pour nous. »

« Je lui ferais. A demain ma chérie, » dit Trish avant de raccrocher.

Harm arriva juste au moment où Mac déposait le téléphone.

« Bonjour mon cœur, » dit Harm en embrassant doucement Mac.

« Bonjour mon amour, » répondit Mac en répondant au baiser.

« Bien dormi ? » Demanda-t-il quand ils se séparèrent.

« Merveilleusement bien, » sourit Mac. « Et toi ? » Continua Mac en attirant Harm près d’elle.

« Pareil, » sourit Harm. « Alors comment va notre petite princesse ? »

« Très bien. Ca a juste était un peu difficile ce matin quand elle a vu que ce n’était pas nous qui la levions, mais hier elle s’est endormie sans problème. »

« Tant mieux si tout se passe bien. »

« Tu en doutais ? »

« Pas le moins du monde, » dit Harm en souriant. « Dis donc, j’ai entendu parler d’un petit déjeuner aussi. »

« Oui c’est vrai. Et l’heure est presque passée. »

« Alors on devrait se dépêcher. Surtout que tu dois être affamée. »

« Oh oui je suis affamée. Et je sais déjà ce que je vais manger. »

« Ah oui et qu’est-ce que c’est. Je ne savais pas qu’il y avait une carte. »

« Oh il n’y en a pas, » sourit Mac en se penchant doucement vers Harm. « Et puis je n’ai pas faim de nourriture. »

« Mmm et de quoi aurais-tu donc envie à ton petit déjeuner ? » Demanda Harm en commençant à comprendre ce que sa femme avait en tête.

« Mmm je dirais que je mangerais bien un marin tourné en avocat à mon petit déjeuner, » dit Mac avant d’embrasser Harm et de lui montrer de façon très explicite ce qu’elle voulait.

« Alors je pense qu’on devrait emmener ça à l’abri des regards indiscrets, » dit Harm quand ils se séparèrent à bout de souffle.

Il se leva et tira Mac avec lui tout en recommençant à l’embrasser et en l’emmenant vers le salon sans interrompre une seule fois le baiser. Ils se séparèrent juste pour monter les escaliers afin de retourner dans leur lit où ils savaient qu’ils allaient encore passer un merveilleux moment.

Il était 14h passé quand ils décidèrent enfin de se lever. Ils s’étaient rendormis peu après leur seconde session sous la couette. Et après une bonne douche ils partirent à la recherche d’un endroit où ils pourraient, cette fois, manger de la nourriture. Ils trouvèrent une boulangerie et prirent des petits pains et un café pour les manger pendant qu’ils se promenaient.

Ils passèrent le reste de la journée à se promener et visiter l’île. Ils avaient même fait la réservation d’un bateau afin de naviguer le lendemain. Il y avait de petits bateaux à voiles à louer, et ils avaient aimé l’idée de partir en mer. Comme la veille, ils allèrent dîner dans un restaurant avant d’aller revoir le soleil se coucher sur le lac et de retourner à l’hôtel pour une nuit plus calme que la veille.

A suivre…

A demain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tophie
Connaisance de Sarah Mackenzie
avatar

Nombre de messages : 137
Localisation : Marne
Date d'inscription : 20/09/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Sam 1 Mar - 18:40

Entre un vrai petit déjeuner et un petit déjeuner coquin...

J'opte pour la seconde surtout avec Harm...

C'est toujours aussi bien ma Coco...

Vivement demain pour la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tophie51.skyblog.com
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Dim 2 Mar - 10:53

ah ben dis donc un pti dèj comme celui qu'a eu le droit Mac! je dis ouiiiiii tout de suite!!!!!!! Razz


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Dim 2 Mar - 11:29

Mercï.

******

Le dimanche, après avoir pris le petit déjeuner à l’hôtel et être passé chercher de quoi manger pour le déjeuner, ils allèrent au port et partirent en mer. Ils naviguèrent un moment avant de s’arrêter au milieu de nulle part et de profiter un peu de l’eau. Ensuite, ils déjeunèrent sur le pont avant de revenir au port. Ils avaient aperçu un terrain de golf sur le chemin retour et Mac avait émis l’idée d’aller faire le parcours de 18 trous.

Sur le parcours, les scores étaient serrés, mais ils s’amusaient aussi à se taquiner afin de faire rater l’autre et qu’il ait plus de coup à jouer. C’est Mac qui avait commencé ce petit jeu en déposant un baiser dans le cou de Harm juste avant qu’il ne tape la balle et Harm lui avait rendu la monnaie de sa pièce en faisant la même chose. Du coup, ils n’arrêtaient pas de faire un geste qui déconcentrait l’autre. Par moment ils jouaient sérieusement et puis ils reprenaient leurs petits jeux de déconcentrer l’autre. Ils rirent beaucoup durant tout le jeu, mais au final et malgré tout ce qu’ils avaient fait durant le parcours, Harm gagna la partie avec seulement trois points d’écarts.

Sur le chemin retour vers l’hôtel, Mac téléphona à Trish pour voir comment allait Maellys et fut rassurée de voir que tout allait bien.

« Elle te manque, n’est-ce pas ? » Demanda Harm en attirant Mac contre lui alors qu’ils continuaient de marcher vers l’hôtel.

« Elle me manque toujours quand je pars ou simplement la journée quand elle est à la crèche et moi au bureau. Je savais qu’un enfant prenait beaucoup de place dans une vie, mais je ne pensais pas que c’était autant. »

« Elle me manque aussi. Tu regrettes qu’on ne l’ait pas prise avec nous ? »

« Même si elle me manque, je ne le regrette aucunement. On a aussi besoin de passer du temps rien que tous les deux. Et puis un voyage de noces n’est pas un endroit pour emmener une petite fille. Sinon on aurait jamais pu faire ce qu’on a fait toute la nuit et encore ce matin, » sourit Mac en repensant aux moments intimes qu’ils avaient passé tous les deux.

« Je ne te contredirais pas, » sourit Harm en se penchant et en déposant un baiser dans les cheveux de Mac. « Et je me disais justement que ça faisait longtemps que je n’avais plus montré à ma femme combien je l’aime. »

« Alors qu’est-ce que tu attends ? » Demanda Mac en s’arrêtant le long de l’eau et en attirant Harm à elle pour un long et tendre baiser qui lui montrait combien elle attendait avec impatience qu’il l’a fasse de nouveau sienne.

Quand ils mirent fin au baiser, Harm prit la main de Mac et ils reprirent plus vite leur marche pour arriver au plus vite dans leur chambre. Une fois arrivés, ils n’essayèrent même pas t’atteindre les escaliers de la chambre mais se dirigèrent vers le canapé qui était beaucoup plus près à leur goût. Ils passèrent encore un bon moment à se montrer combien ils s’aimaient avant de se retrouver allongés sur le canapé, recouverts d’une couverture et reprenant leur souffle.

« Tu m’as épuisé, Marine, » dit Harm tandis qu’il caressait le dos de Mac qui se trouvait toujours au dessus de lui.

« Serais-tu en train de reconnaître la supériorité des Marines, Matelot ? » Demanda Mac, la tête posée sur le torse de son mari.

« Eh bien pour une fois, tu pourras être fier, parce que oui, je le reconnais, les Marines tiennent mieux le coup. »

« Alors je peux t’avouer que tu m’as épuisée aussi, » sourit Mac en embrassant le torse de Harm.

Avant que Harm ne puisse répondre quelque chose, ils entendirent un grognement un peu étouffé.

« Je pense qu’il y a quelqu’un qui doit avoir faim, » sourit Harm.

« Eh bien l’exercice ça creuse. Et on n’a plus rien mangé depuis le déjeuner. Entre le golf et ce qu’on vient de faire, c’est normal. »

« Tu veux sortir ? » Demanda Harm.

« Non, je suis bien ici. On pourrait commander. J’ai vu qu’il y avait une pizzeria sur le port. Ils livrent peut-être. »

« Je vais voir ça tout de suite, » dit Harm en se levant et en téléphonant à l’accueil pour avoir le renseignement.

Effectivement la pizzeria livrait et ils commandèrent donc leur repas et leur boisson. En attendant l’arrivée des pizzas, ils prirent leur douche et retournèrent au lit. Ils avaient envie d’être à l’aise pour manger et trouvaient que la chambre serait un bon endroit pour cela. Ils avaient simplement enfilé leur robe de chambre et attendaient maintenant, tranquillement dans les bras l’un de l’autre, que la pizza arrive. Quand ce fut le cas, Harm alla chercher leur repas et revint près de Mac et ils dînèrent tranquillement installés sous la couette. Quand ils eurent fini, ils rangèrent le tout et retournèrent au lit, ne faisant rien de plus que de se tenir l’un l’autre tout en parlant de chose et d’autres jusqu’à ce qu’ils finissent par s’endormir.

Le lendemain, après un copieux petit déjeuner, ils repartirent se promener une dernière fois avant d’aller à l’aéroport. Une navette les y conduire et ils enregistrèrent leurs bagages avant d’attendre l’heure de leur vol.

« Je n’arrive pas à croire que ce soit déjà fini, » dit Harm alors qu’ils venaient de s’asseoir dans l’avion.

« Oui, c’est passé très vite. Et j’ai aimé ces trois jours avec toi, » répondit Mac.

« Ca été agréable en effet. J’espère qu’on pourra encore le refaire de temps en temps, mais aussi partir avec Maellys. »

« La prochaine fois elle viendra avec nous. Cette fois-ci, c’était juste toi et moi, » dit Mac en embrassant Harm.

« Oui, nos premières vacances en tant que mari et femme. Elles resteront longtemps dans mes pensées. »

« Dans les miennes aussi, » dit Mac en posant la tête sur l’épaule de Harm. « Mais maintenant qu’on part, je suis impatiente de revoir notre fille. »

Ils se reposèrent durant le vol, sachant qu’une fois à la ferme, une petite fille leur ferait la fête et que beaucoup de questions leurs seraient posées.

A suivre…

A ce soir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Dim 2 Mar - 12:20

coeur super voyage de noce! Pis le coup du golf ! Grandissime!!!


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Dim 2 Mar - 12:57

I love you I love you I love you I love you I love you I love you
Vivement la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Dim 2 Mar - 17:22

Merci.

******

Ils arrivèrent à Pittsburgh où Frank les attendait. Après avoir récupéré leurs bagages, ils se dirigèrent vers les portes de sorties et trouvèrent toute la famille les attendant. Quand Maellys vit ses parents arriver, elle commença à gigoter dans les bras de Trish afin qu’elle la mette et à terre. Une fois fait, elle se mit à courir aussi vite qu’elle pouvait vers Harm et Mac. Ceux-ci s’étaient arrêtés et avaient posés leurs sacs afin d’accueillir leur fille. Dès qu’elle arriva près d’eux, Mac la prit dans ses bras et lui fit un énorme câlin avant de lui déposa des baisers un peu partout sur le visage. Elle la passa ensuite à Harm afin qu’il puisse lui aussi lui dire bonjour. Durant cet accueil entre la petite fille et ses parents, Trish, Frank et Grams s’étaient rapprochés de la petite famille. Après avoir salué tout le monde, Harm passa de nouveau Maellys à Mac et avec Frank, il prit les valises.

Durant le trajet, ils furent assaillis par les questions des trois adultes. Ils partagèrent avec joie ces trois jours de vacances et recommandèrent l’endroit à Trish et Frank au cas où ils voulaient passer quelques jours agréables sur la côté Est. Trish et Grams racontèrent ensuite le week-end de Maellys. La petite fille, qui était dans son siège auto, tenait de chaque main, la main de ses parents. Depuis qu’ils étaient revenus, elle ne voulait plus les lâcher. Et quand ils furent à la maison, elle ne quitta presque pas les bras de Mac et ne le faisait que pour passer dans ceux de Harm.

Malheureusement pour eux, l’heure de rentrer à Washington arriva. Ils avaient dîné tous ensemble et ils avaient donné le bain de Maellys et l’avait mise en pyjama ainsi elle pouvait dormir tranquillement dans la voiture et ils ne devraient pas la réveiller quand ils seraient à la maison. L’heure du bain avait été un vrai plaisir pour Harm et Mac. Ils avaient joué avec Maellys et ils avaient bien rit tous les trois avant de finalement laver la petite demoiselle et ensuite de l’habiller. Ils avaient ensuite bu encore une tasse de café tous ensemble avant de dire au revoir à tout le monde et de prendre la route vers la maison.

Il ne fallut pas longtemps avant que Maellys ne s’endorme. Et elle ne se réveilla même pas quand Mac la mit au lit trois heures plus tard. C’est, penchée sur le lit de la petite fille, que Harm trouva sa femme. Il avait profité qu’elle mettait leur fille au lit pour prendre sa douche, fatigué du voyage en avion et ensuite de la route de Belleville à Washington D.C.

« Elle s’est réveillée ? » Demanda-t-il en se plaçant derrière Mac pour observer aussi sa fille.

« Elle n’a pas ouvert un œil. Elle devait être fatiguée, » dit Mac en caressant le ventre de la petite fille.

« J’ai l’impression que durant ces trois jours elle a tellement grandi, » dit Harm en rejoignant la main de sa femme sur le petit ventre de Maellys.

« J’ai eu la même impression, » sourit Mac.

« En tout cas, elle s’est bien amusée à la ferme apparemment. J’ai hâte de voir les photos que maman a faites. Je veux surtout voir celles où elle fait la peinture. Ca devait être beau, » sourit Harm au souvenir que Grams lui avait raconté.

Pour occuper Maellys durant un petit moment, Frank et Trish avait acheté des pots de peintures de toutes les couleurs et de grandes feuilles qu’ils avaient attachés ensemble afin de faire un grand panneau. Ils avaient ensuite disposé plusieurs assiettes en carton un peu partout autour des feuilles, et ils avaient déshabillé Maellys, ne lui laissant que son Pampers. Et apparemment la petite fille avait beaucoup aimé l’activité. Elle avait étalé de la peinture partout avec ses mains et elle avait aussi laissé des empreintes de pieds. Les feuilles étaient toutes colorées, mais Maellys l’était tout autant. Trish n’avait pas pu s’empêcher de faire des photos afin de montrer à Harm et Mac dans qu’elle état elle était. Ils avaient ensuite fait sécher la peinture et l’avait montré à Harm et Mac quand ils avaient eu vent de l’histoire. Ils l’avaient d’ailleurs reprise avec eux afin de l’exposer dans la salle de jeux.

« Oui mais moi aussi j’aimerais bien les voir. En tout cas, elle a un style particulier pour peindre, » sourit Mac.

« Allez viens, laissons-la dormir. Je vais défaire les bagages pendant que tu prends ta douche et ensuite il sera l’heure de dormir. Demain reprise du travail. »

« J’espère que l’on commencera calmement en tout cas, » dit Mac en suivant Harm vers leur chambre.

*********

A suivre…

A demain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Lun 3 Mar - 8:57

trop mimi la petite famille!!!


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Lun 3 Mar - 9:26

Merci.

******

17 janvier 2008
Quartier Général du JAG
Falls Church, Virginie


Le temps passa pour Harm, Mac et Maellys. La petite fille allait bientôt fêter ses 2 ans et émerveillait toujours autant ses parents.

Harm se trouvait dans la salle de conférence comme tous les jours pour la réunion hebdomadaire. Tout le monde était déjà là et ils n’attendaient plus que le Général pour que la réunion commence.

Quand il entra, tout le monde se leva.

« Asseyez-vous, » dit-il en prenant sa place à la table. « Je souhaiterais remettre à plus tard notre ordre du jour. Il se passe des choses importantes. Avec l’accord du Chef des Opération Navale et du Commandant, le Secrétaire d’Etat à la Marine veut mettre sur un pied un centre de service légal mixte. Les avocats de la Marine et du Corps des Marines sur le terrain sous un Commandement unique. Capitaine Rabb, vous avez été choisi pour commander cette unité. Voici vos ordres de mission, » continua Cresswell en tendant une feuille à Rabb.

« Je ne sais pas quoi dire, » dit Harm en regardant la feuille devant lui.

« C’est le centre de service légal mixte du sud-ouest. Vous serez stationné à San Diego. Vous avez une semaine pour prendre vos fonctions, » expliqua le Général. « De plus c’est un poste de Capitaine de Vaisseau. La commission vient de sortir de réunion, votre promotion est acceptée. Mes félicitations Commandant. »

Harm ne savait pas quoi dire. Il regardait sans cesse cette feuille dans ses mains. C’est le Général qui mit fin à ce silence.

« Ce sera tout pour aujourd’hui, » dit-il.

Tout le monde se leva et quitta la pièce, sauf Harm et le Général.

« Pour ce qui est de la représentation du Corps des Marines, c’est le Colonel Fisher qui est stationné en ce moment à Naples en Italie qui prendra le poste pour le centre légal mixte en Europe. Vous travaillerez beaucoup en collaboration, Commandant. »

« Pas de problème, Général. »

« Ah une dernière chose, vous avez l’autorisation de choisir votre équipe. Personne n’est hors d’atteinte. Voilà Commandant, je vous laisse retourner à vos dossiers qui devront bien sûr être réparti. Voyez ça avec le Capitaine Roberts et le Capitaine Turner. Mais avant ça, je vous laisse le temps d’aller annoncer cette nouvelle à votre femme, » dit le Général.

« Merci Général, » dit Harm avant de se mettre au garde-à-vous et de faire un demi tour impeccable et de sortir de la pièce.

Une fois sortit de la salle de conférence, Harm fut arrêté par Sturgis, Bud et Coates qui l’attendaient afin de le félicité. Il accepta les félicitations de ses amis avec grande joie.

« Eh bien, j’en connais une qui sera surprise de la nouvelle, » dit Sturgis en regardant son ami.

« Oui, j’allais justement monter lui annoncer. Et je dois vous voir toi et Bud afin de vous redistribuer mes dossiers. Je n’ai qu’une semaine pour préparer mon départ et ma prise de commandement. »

« En tout cas, je suis certain que ta mère sera ravie de te voir t’installer de l’autre côté du pays. »

« Je n’en doute pas non plus, » dit Harm en souriant avant de partir vers l’ascenseur.

Il était un peu nerveux d’annoncer cette nouvelle à Mac, mais il était malgré tout heureux. Ils seraient plus proches de ses parents ainsi. Mais ça voulait dire aussi que Mac devrait se faire à une nouvelle équipe de juriste à San Diego. Quoi qu’il en fût certain ça ne lui poserait aucun problème.

Quand il arriva à l’étage du département juridique, il trouva Mac discutant avec l’Amiral Morris, le chef du département. Mac lui fit un petit signe, et il alla dans son bureau pour l’attendre.
Il observa tout ce qui se trouvait dans le bureau. Peut de chose avait changé entre le bureau qu’elle avait occupé à côté du sien et celui-ci. La seule différence était toutes les photos qu’il y avait en plus. Une de leur mariage chez Grams, où ils n’étaient que tous les deux, une avec Maellys en plus et plusieurs de Maellys depuis qu’elle était arrivée chez eux. Mac était vraiment fière de sa famille, et n’hésitait pas à le montrer.

A suivre…

A mercredi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Lun 3 Mar - 17:41

trop bien
la suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Mar 4 Mar - 20:35

trop bien!!!!!


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Mer 5 Mar - 13:17

Merci beaucoup.

******

C’est le bruit de ses pas qui le ramena à la réalité.

« Ah bien, que me vaut l’honneur de cette visite ? » Demanda Mac en fermant la porte derrière elle.

« Est-ce qu’il faudrait une raison spéciale pour que je viennes rendre visite à ma femme ? » Demanda Harm en se tournant vers Mac.

« Eh bien en sachant qu’on s’est quitté il y a une demie heure environ, et que tu as un énorme sourire sur le visage, mais en même temps un petit je ne sais pas quoi, alors ça me fait me poser la question : que me vaut l’honneur de cette visite. »

« Eh bien le Général avait quelque chose à nous faire part aujourd’hui. Tu veux savoir ? » Demanda Harm avec un sourire.

« Dois-je m’inquiéter ? »

« Je ne pense pas. Mais il risque d’y avoir pas mal de changement bientôt, » dit Harm en lui tendant le papier avec ses ordres.

Mac le lut et plus elle avançait, plus son expression était surprise.

« Mon Dieu Harm, c’est… C’est merveilleux, » dit-elle quand elle eut fini de lire et elle réduisit rapidement la distance entre eux pour le serrer dans ses bras.

« Et avec ça, le Général m’a aussi dit que la commission vient de sortir de réunion, » dit-il en serrant sa femme.

Mac se détacha un peu afin de le regarder. « Tu as été promu ? »

« Oui. Tu as devant toi le nouveau Capitaine de Vaisseau Harmon Rabb Junior. »

« Je suis tellement fière de toi. Tu le mérites amplement, » dit Mac en l’embrassant.

« Merci, » répondit Harm en ne lâchant pas sa femme.

« Quand est-ce qu’aura lieu la cérémonie pour ta promotion ? »

« Je ne sais pas encore. Le Général m’a dit que ça prenait effet immédiatement, mais je n’ai pas d’autres renseignements. »

« Alors ça ne devrait pas traîner. Surtout si tu as une semaine pour prendre ton commandement. »

« Sûrement. En tout cas si j’entends quelque chose, je te tiendrais au courant. »

« Je l’espère bien. Je veux être là quand mon mari recevra ses épaulettes de Capitaine de Vaisseau pour les accrocher moi-même. »

« Y a intérêt. Je ne voudrais pas recevoir un baiser de Sturgis ou Bud, » sourit Harm.

Mac lui donna une petite tape, avant de quitter son étreinte.

« En parlant de Sturgis, je vais devoir te laisser, parce que je dois aller présider sa dernière affaire. »

« Je vais te laisser alors. On en reparle ce soir de toute façon, » dit Harm en s’avançant vers la porte.

« J’y compte bien. On a une semaine pour se préparer, » sourit Mac.

« A ce soir. Je t’aime, » dit Harm en déposant un rapide baiser sur les lèvres de sa femme.

« Je t’aime aussi. »

A suivre…

A tout à l'heure pour la seconde suite que je vous ai promise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Mer 5 Mar - 17:42

trop bien I love you I love you

la suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Mer 5 Mar - 17:48

Merci.

******

Harm retourna dans son bureau afin de mettre en ordre tous ses dossiers. Il fit le tri entre ceux qu’il allait donner à Bud et ceux qu’il allait donner à Sturgis. Il ne garderait qu’une affaire qu’il devait plaider mercredi. Ce serait sa dernière apparition dans un tribunal à Washington. Et il ne savait même pas s’il aurait le temps de plaider quand il serait à San Diego. Il commença aussi à rassembler les affaires qu’il avait dans son bureau.

Quand il eut fini son rangement, la journée était déjà presque finie. Il brieferait Sturgis et Bud le lendemain avec toutes les affaires qu’il avait à leur redistribuer. Il rassembla ses affaires et quitta son bureau. Ca lui faisait bizarre de savoir que dans une semaine il ne serait plus ici. Qu’il ne verrait plus ses amis. Enfin comme l’avait dit le Général, il pouvait choisir son équipe donc certains pouvaient peut-être le suivre à San Diego. Il discuterait de ça avec Mac. Elle aurait peut-être une idée des différents membres à choisir. Il avait déjà pensé à deux personnes en particuliers et il voulait aussi avoir son avis. Elle était toujours de bons conseils pour ce genre de choses.

Quand il arriva à la maison, il fut accueilli par Maellys qui courut vers lui.

« Papa, » cria-t-elle quand il ouvrit la porte.

« Bonjour ma princesse, » dit Harm en déposant sa casquette et sa mallette pour la prendre dans ses bras et l’embrasser. « Comment s’est passé ta journée à la crèche ? »

« Bien, » répondit-elle en passant ses petits bras autour du cou de son papa afin de lui faire un câlin.

« Où est maman ? »

« Cuisine, » répondit la petite fille en montrant du doigt.

« Alors allons-y, » dit-il tout en gardant sa fille dans les bras.

Quand il entra, il trouva Mac en train de mélanger quelque chose dans une grande casserole.

« Mmm, ça sent bon, » dit-il en approchant pour embrasser Mac.

« Spaghetti napolitaine pour toi et bolognaise pour Maellys et moi, » répondit-elle une fois le baiser fini. « Alors cette journée ? »

Il posa Maellys par terre et elle retourna dans le salon pour jouer tranquillement.

« Beaucoup de travail. J’ai trié mes dossiers qu’il faut que je répartisse entre Bud et Sturgis et j’ai commencé à ranger mes affaires. Demain je les brieferais sur les dossiers. »

« De quoi t’occuper encore pour le restant de la semaine. »

« Oui j’ai juste gardé le dossier Kauffman comme le procès est mercredi. Et ce sera peut-être ma dernière occasion de plaider dans un tribunal. Je ne sais pas si à San Diego j’en aurai encore la possibilité. »

« Je suis certaine que tu pourras encore le faire de temps en temps, » dit Mac en caressant doucement le dos de Harm avec une main pendant que l’autre continuait de mélanger la sauce.

« Qui sait, » répondit-il. « Est-ce que j’ai le temps de me changer avant de passer à table ? »

« Oui je viens seulement de mettre les pâtes dans l’eau, » répondit Mac.

« Je me dépêche, » dit-il en déposant un baiser dans les cheveux de Mac.

Avant de se diriger vers les escaliers menant à l’étage, Maellys apparut.

« Maman, ai faim, » dit-elle de sa petite voix.

« C’est presque prêt mon cœur. Tu veux aller avec papa en haut le temps qu’il se change ? » Demanda Mac.

« Oui, » sourit Maellys en tendant tout de suite les bras vers Harm.

« Allez alors ma princesse, allons-y. Et après tu aideras papa à mettre la table. »

Ils montèrent tous les deux et Mac était en train d’égoutter les pâtes quand ils redescendirent.

« Eh bien je pense que c’est le moment de mettre la table, » dit Mac.

Harm et Maellys se mirent donc au travail et ils purent enfin manger. Mac avait mis un bavoir spécial à Maellys. Il s’agissait en fait d’un tablier en plastique avec de longues manches. Elle avait trouvé ça dans un magasin et avait trouvé ça intéressant, surtout maintenant que Maellys voulait manger seule. Ca évitait au moins à ce que les vêtements de sa fille n’aient pas autant de nourriture dessus, qu’elle dans sa bouche. Durant le repas, ils ne parlèrent pas du prochain départ qui les attendait. Ils préféraient parler de tout autre chose que du travail, surtout qu’ils auraient plusieurs décisions à prendre et ils voulaient faire ça à tête reposée quand Maellys serait au lit. Tout ce qui comptait en ce moment était de passer un repas calme en famille et d’en profiter.

A suivre…

A vendredi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Mer 5 Mar - 17:55

mac j'adore toujours autant!!


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Mer 5 Mar - 18:49

rfffffff gfsdfds rfffffff
vivement la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
One day, Maybe [terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 15 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catherine Bell Forum Français :: Espace créations :: Espace Créations :: Tout public :: Corinne-
Sauter vers: