Catherine Bell Forum Français

Non-officiel
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 One day, Maybe [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17
AuteurMessage
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Lun 17 Mar - 8:40

bientot fini??? c'est triste!!! triste

Oui je sais je suis plutôt expressive dans mes comms! mais c'est vrai non???!!! Harm est fantastiqueeeuuuhhh !!!
fdffff


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Lun 17 Mar - 9:12

Ah ben oui Ma Julia, toute bonne chose à une fin comme on dit. Mais bon tu auras des suites jusque samedi quand même.

Bonne lecture.

********

On était jeudi et la semaine s’était déroulée un peu trop lentement au goût de Mac, malgré le procès qu’elle présidait. Harm lui téléphonait deux fois par jour, la première fois durant la pause déjeuner de Mac alors qu’il venait d’arriver au travail et la seconde fois, au soir afin de pouvoir entendre un peu Maellys. La petite fille allait beaucoup mieux maintenant et Mac devait l’emmener voir le Docteur Anderson pour être certaine de quand elle pourrait partir pour rejoindre Harm à San Diego.

Elle avait remis sa démission en début de semaine au Général Cresswell et à l’Amiral Morris et avait expliqué le pourquoi de sa décision, tous les deux étaient déçus de perdre un aussi bon officier, mais acceptèrent la démission de Mac. Elle terminerait donc sa semaine au JAG et serait rendue à la vie civile vendredi.

A la fin de la journée, Mac alla avec Maellys chez le pédiatre. Elle était guérie pouvait du coup voyager et aller à San Diego. Mac avait préféré avoir son approbation avant de prendre l’avion et maintenant elle était rassurée de savoir que tout irait bien.

Une fois chez les Roberts, Mac réserva deux billets d’avion pour samedi matin et prévint Harm de leur arrivée à l’aéroport à 10h35. Elle n’avait pas voulu prendre un avion le vendredi soir, voulant prendre le temps de passer une dernière soirée avec ses amis et leurs enfants avant de les quitter, pour dieu seul savait combien de temps.

Et vendredi soir, Mac eut droit à une petite soirée entre amis. Sturgis, Varèse, Jen et le Général et sa femme et même Mattie étaient venus chez les Roberts pour lui dire au revoir. Sturgis et Mattie voulant passer du temps avec leur filleule avant qu’elle ne parte. Ils avaient fait une petite fête similaire quand Harm était sur le point de partir et maintenant c’était au tour de Mac. Ils passèrent un bon moment tous ensembles, riant et partageant des souvenirs. Mac regarda chacun de ses amis, ceux qu’elle considérait comme sa famille et repensa aux moments passés ensemble durant toutes ces années. Elle avait été désolée de ne pas avoir vu l’Amiral Chegwidden, mais il était en Italie près de sa fille qui devait bientôt se marier. Il avait malgré tout promis de venir les voir à San Diego quand il serait de retour au pays.

Elle repensa aussi au jour où avec Harm ils étaient montés à Blacksburg pour annoncer à Mattie, leur déménagement à l’autre bout du pays. Elle avait assez bien prit leur départ, mieux qu’ils ne l’avaient pensé au départ. Harm avait pensé qu’elle leur en aurait voulu, qu’elle aurait prit ça comme un abandon de leur part, mais au contraire, elle avait été heureuse pour eux. Elle savait que c’était leur devoir de suivre les ordres et qu’elle aurait, elle aussi, un jour le devoir de les suivre. Harm avait été rassuré de voir qu’elle l’avait bien prit. Elle les avait d’ailleurs tout de suite prévenus qu’elle viendrait passer les vacances de printemps chez eux. Il avait été plus qu’heureux et attendait sa venue avec impatience.

Bud et Harriet, quand à eux, essaieraient de venir durant les grandes vacances si Bud arrivait à avoir quelques jours de congés. Sturgis et Varèse firent la même promesse.

A suivre…

A demain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Lun 17 Mar - 20:24

I love you I love you I love you I love you
La suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Mar 18 Mar - 17:21

Merci. Voici les retrouvailles.

*******

Samedi 29 janvier 2008
Aéroport de San Diego

Mac, sa fille dans les bras, passa la porte de sortie et aperçut droit devant elle Harm qui l’attendait avec Trish et Frank. Elle montra Harm à Maellys et la posa à terre afin qu’elle puisse aller vers son papa. Elle se mit à courir pour le rejoindre. Harm la rattrapa et la fit voler dans les airs avant de l’embrasser. Elle passa ensuite dans les bras de Trish et Frank le temps que Mac arrive avec leur valise.

Elle fut accueillie par le plus beau des sourires que son mari lui offrait et ensuite par un baiser.

« Seigneur que cette semaine a été longue, » dit Mac contre les lèvres de Harm.

« Tu m’as manqué aussi, » dit Harm avant d’embrasser à nouveau Mac.

Ils se séparent ainsi Mac pouvait embrasser ses beaux-parents.

« Mac, chérie, je suis tellement contente que tu sois là, » dit Trish en serrant sa belle-fille dans ses bras

« Moi aussi, » répondit la jeune femme.

Elle embrassa ensuite Frank et ils prirent le chemin de la sortie, Harm tenant la main de sa femme tout en tirant sa valise pendant que Maellys marchait en tenant la main de son grand-père et de sa grand-mère.

« Prête à voir ta nouvelle maison ? » Demanda Trish à Mac.

« Je suis même anxieuse de la voir. Harm m’a dit qu’elle était magnifique. »

« Elle est encore plus belle que sur les photos, tu verras. Et puis merci à maman et aux déménageurs, il n’y a plus rien à faire. Toutes les caisses ont été vidées. Donc tu n’as même pas à t’inquiéter de tout ça. »

« Eh bien ça m’aurait fait un peu de travail vu que maintenant j’ai mes journées pour moi, mais comme ça je pourrais aller visiter les alentours avec Maellys. Elle a toujours aimé les balades, » dit Mac alors que Harm démarrait la voiture.

Une demi-heure plus tard, il s’arrêta devant une grande maison.

« Wouah, Harm c’est vraiment chez nous ? » Demanda Mac en voyant la maison.

« Oui, c’est notre nouvelle maison, » dit-il en sortant de la voiture.

Mac sortit à son tour et regarda la maison devant elle qui était maintenant la sienne. Elle sentit les bras puissants de son mari passer autour d’elle et la serrer contre lui. « Voici ton nouveau chez toi, Madame Rabb. Est-ce qu’elle te plaît ? »

« Beaucoup, et j’ai hâte de voir l’intérieur, » dit Mac en prenant la main de Harm et en avançant sur le petit chemin menant à la porte d’entrée. Trish et Frank suivirent avec Maellys qui courait devant eux.

A suivre…

A demain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Mar 18 Mar - 17:32

trop trop super

la suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Mar 18 Mar - 19:47

ils sont trop mignons!!!!


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Mer 19 Mar - 13:00

Merci.

******

Quand Harm ouvrit la porte, Mac fut accueillie par un petit couloir et ensuite une arche sur la gauche qui donnait directement dans le salon. L’emplacement de leurs meubles était très bien choisi et Mac fit une note mentale de remercie ses beaux-parents pour ça. Elle continua la visite du rez-de-chaussée avec le salon, la salle de jeux de Maellys, la cuisine, la terrasse et le jardin. Elle sourit quand elle vit la balançoire de Maellys et sa petite maison, déjà installées.

« Quand ils disent qu’ils replacent tout, c’est vraiment tout, » sourit Harm en voyant où se dirigeait son regard.

Ils rentrèrent alors que Maellys, elle, jouait dans le jardin sous le regard bienveillant de Frank et ils continuèrent donc la visite avec l’étage où se trouvait leur chambre, celle de leur fille, trois autres pièces dont le bureau et les salles de bain. La chambre de Maellys avait la même frise et les même stickers que sa chambre à Washington, mais la couleur de la chambre était bleue. Avec ses meubles jaune pastel, ça donnait très bien. La leur était couleur crème et grande avec un dressing en plus.

Une fois la visite terminée, ils allèrent dans le salon. Frank était venu les rejoindre quand Maellys avait voulu rentrer et jouer à l’intérieur.

« En tout cas, merci à vous deux pour tout ce que vous avez fait. Sans vous, on n’aurait jamais pu être dans la maison si vite, » dit Mac.

« Ce fut un plaisir, » répondit Frank.

« J’ai beaucoup aimé faire la visite des maisons, en tout cas. Ca m’a rappelé quand on cherchait la notre avec Frank, » sourit Trish. « Mais une chose est certaine, on est heureux de vous avoir près de nous maintenant. »

« Tout comme nous le sommes, maman, » répondit Harm.

Ils passèrent la journée à parler, se promener, jouer avec Maellys et manger ensemble. Une parfaite journée en famille avait pensé Mac. Même si elle attendait avec impatience d’être seule avec sa fille et son mari. Ce qui arriva finalement quand Maellys montra des signes de fatigue. Trish et Frank décidèrent alors qu’il était temps pour eux aussi de partir.

Après avoir donné le bain à leur fille et l’avoir mise au lit, non sans lui avoir raconté son histoire quotidienne, Harm et Mac se retrouvèrent enfin seuls. Ils descendirent dans le salon pour une dernière tasse de café, confortablement installés l’un contre l’autre. Mac lui raconta la soirée qu’elle avait passée avec leurs amis la veille et de la promesse de tout le monde de venir les voir rapidement.

« Et toi, pas trop de regret d’avoir eu ton dernier jour dans l’armée, hier ? » Demanda Harm.

« Pas du tout. J’avais pensé que j’aurais un sentiment de regret ou de perte, mais pas du tout. Je me sens bien. Je vais pouvoir organiser les deux ans de Maellys à mon aise et ne pas devoir courir pour ses cadeaux. Profiter d’elle j’ai toujours voulu le faire, chaque jour à partir de maintenant. Prendre du temps pour moi quand j’en aurais envie. Non, c’est vraiment parfait. Je t’avoue que malgré tout j’ai eu des doutes sur ma décision quand j’ai donné ma démission au Général. Mais en lui expliquant ma décision, comme quand je l’ai fait avec toi, j’étais si sûre de ce que je voulais que mes doutes se sont vite évaporés, » répondit Mac.

Harm ne dit rien et se contenta de déposer un baiser dans les cheveux de sa femme. Ils finirent leur café et décidèrent de monter se coucher. Mac alla prendre sa douche la première pendant que Harm fermait la maison. Quand il arriva dans la chambre, il l’a trouva dans la chambre de Maellys, vérifiant que la petite fille dormait. Il alla donc prendre sa douche durant ce temps. Quand il sortit, Mac était déjà couchée, mais l’attendait. Il vint la rejoindre et s’allongea à côté d’elle avant de la prendre dans ses bras.

« Seigneur, ça m’a manqué de ne pas t’avoir dans mes bras pour dormir, » dit Harm en resserrant ses bras autour d’elle, alors qu’elle posait la tête sur son torse.

« Ca m’a manqué aussi, » répondit Mac en relevant la tête et en déposant un baiser sur le menton de Harm. « D’ailleurs, laisse-moi te montrer combien tu m’as manqué, » continua Mac en s’allongeant sur Harm et en l’embrassant.

Ils passèrent la nuit à se montrer combien ils s’aimaient et le manque qu’ils avaient ressenti l’un sans l’autre.

********

A suivre…

Aujourd'hui vous aurez droit à deux suites comme ça la fin sera pour vendredi avant mon départ pour l'Italie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Mer 19 Mar - 13:20

merci c très beau comme toujours!


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Mer 19 Mar - 15:25

Je poste la suite maintenant parce qu'après je pars et je n'aurais plus accès au net pour la journée.

*********

Mac se réveilla endolorie et fatiguée par la nuit qu’elle avait passée. Mais le sourire sur son visage, disait qu’elle n’en regrettait pas une minute. Elle entendit le clic de la porte s’ouvrir et se redressa dans son lit pour voir le visage tout souriant de sa petite fille.

« Bonjour, mon cœur, » dit Mac en tendant les bras pour que Maellys vienne près d’elle.

La petite fille fit les quelques pas qui la séparait de sa maman et monta sur le lit pour venir l’embrasser.

« Bonjour maman, » dit Maellys en se blottissant contre Mac. « Tu m’as manqué. »

« Toi aussi ma chérie. Tu as été sage avec mamy et papy ? »

« Oui. Ils m’ont dit qu’aujourd’hui je n’étais pas obligé d’aller à l’école et que je pouvais venir près de toi maintenant. »

« Je sais, papa leur a téléphoné cette nuit pour leur annoncer la naissance de ta petite sœur et que tu pouvais venir dés que tu étais réveillée. »

« Papa me l’a montré à la nursery. Elle est belle. »

« Oui, aussi belle que toi mon ange. »

« Maman, est-ce que vous allez moins m’aimer maintenant que Noélynne est là ? » Demanda Maellys d’une petite voix.

« Pas du tout mon cœur. Papa et maman t’aiment plus que tout au monde. Tout comme Noélynne. »

« Oui mais Noélynne c’est votre bébé à vous, » continua Maellys.

Mac se souvint du jour où elle et Harm avaient annoncé à Maellys qu’elle allait être une grande sœur. Ils étaient installés dans le salon et Maellys était sur les genoux de son papa.

=============================

« Mon cœur, est-ce que ça te plairait de devenir une grande sœur bientôt ? » Avait demandé Harm.

« Tu veux dire comme AJ est grand frère de Jimmy et des jumeaux ? »

« Oui comme ça. »

« Ce serait cool. Marie à l’école, elle vient d’avoir un petit frère et sa maman la laisse donner le biberon parfois. Je pourrais aussi le faire.

« Bien sûr que tu pourras ma chérie. Tu seras même d’une grande aide pour papa et maman, j’en suis sûre, » avait dit Mac.

« Et il est où le bébé pour le moment? » Avait demandé la petite fille du haut de ses 7 ans.

« Pour le moment, il est là dans mon ventre. Il doit encore grandir et quand il sera prêt, il naîtra, » avait répondu Mac en posant la petite main de Maellys sur son ventre encore plat. « Bientôt, mon ventre s’arrondira, parce que le bébé va grossir et tu pourras même le sentir bouger. »

« Et moi aussi, j’ai été dans ton ventre ? »

Mac regarda Harm. Ils savent qu’un jour ils devraient lui parler de son adoption et de ce qui était arrivé à ses vraies parents. Ils en avaient parlé plusieurs fois, sachant qu’un jour Maellys leur poserait sûrement des questions sur la façon dont elle était venue au monde. Et ce jour était arrivé.

« Non mon cœur. Toi tu n’as pas été dans mon ventre. »

« J’étais où alors ? » Demanda Maellys

« Toi tu étais dans le ventre d’une autre madame, » commença à expliquer Harm. « Tu sais la photo de Mary et de Daniel dans ta chambre, eh bien il s’agit en fait de ton vrai papa et de ta vraie maman. Ils étaient très gentils et t’aimaient plus que tout au monde, mais un méchant monsieur leur a fait du mal quand tu étais tout bébé. »

« Et je me suis occupée un peu de toi mais malheureusement, je ne pouvais pas garder un bébé avec moi tout le temps. Alors tu as été placée dans une pouponnière. Mais je t’aimais déjà tellement, que tous les jours je venais avec papa, pour te voir. On te donnait ton bain et ton biberon avant que tu ne t’endormes pour la nuit, » avait continué Mac. « Et un jour, on a demandé pour que tu viennes vivre avec papa et moi. On t’aimait tellement qu’on te voulait tout le temps avec nous. Et pour ça, on a dû faire ce qu’on appelle une adoption. Et quand tu as eu un an, un juge a accepté qu’on devienne ton papa et ta maman pour toujours. »

« Ca veut dire que j’ai deux papas et deux mamans alors ? »

« Oui tu as deux papas et deux mamans. C’est juste que ton vrai papa et ta vrai maman, tu ne sais pas les voir. C’est d’ailleurs pourquoi tu as une photo d’eux, parce que comme ça, de là où ils sont, ils veilleront toujours sur toi. »

« Mais si je ne suis pas votre fille, ça veut dire que vous m’aimez moins que le bébé dans le ventre de maman ? » Demanda Maellys.

« Pas du tout mon cœur. On t’aime plus que tout au monde, tout comme le bébé. Tu vois, maman et papa vous aiment tous les deux de la même façon. Toi et le bébé êtes ce qu’il y a de plus important pour nous. Ce n’est pas parce que tu n’as pas été dans mon ventre, que l’on t’aime moins. Pas du tout. Tu es notre fille, notre premier bébé, notre princesse et ce sera toujours le cas. Rien ne pourra remplacer ça. On t’aime ma chérie, ne doute jamais de ça. »

« Moi aussi je vous aime, » avait dit Maellys en enroulant ses bras autour des bras de ses parents.

Après cette discussion, Mac avait vu que sa fille avait été rassurée, et tout au long de sa grossesse, Maellys s’était intéressée au bébé. Chaque matin et chaque soir elle avait fait un baiser sur le ventre de Mac pour dire bonjour ou dire bonne nuit au bébé. Elle avait même aidé ses parents à préparer la chambre de sa petite sœur en repeignant avec Mac et en aidant Harm à monter les meubles. Harm et Mac voulant bien sûr partager ce moment avec elle aussi.

========================

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Mer 19 Mar - 19:37

SUPER

La suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Jeu 20 Mar - 18:41

Merci.

Voici l'avant dernière partie.

*******

« Tu te souviens de ce que papa et moi t’avons expliqué le jour où on t’a annoncé que tu allais être une grande sœur ? » Demanda Mac en serrant sa fille contre elle.

« Vous m’avez dit que vous m’aimiez plus que tout au monde et que le fait que je ne sois pas votre vraie fille et que vous alliez avoir un bébé ne changerait jamais ça. »

« C’est vrai. On t’aime Maellys. Pour nous tu es notre fille tout comme Noélynne. Tu es une Rabb. Tu sais, pour papa et moi, c’est comme si tu étais vraiment à nous. On t’a eu avec nous quand tu étais un bébé et je ne t’ai peut-être pas mise au monde comme Noélynne, mais tu es ma fille au même titre que ta petite sœur. »

« Et tu penses qu’elle va m’aimer ? » Demanda Maellys.

« Bien sûr qu’elle t’aimera. Tu seras sa grande sœur et je sais que tu seras toujours là pour elle si elle en a besoin. »

C’est à ce moment-là que Harm entra avec Trish et Frank. Il tenait Noélynne dans ses bras.

« Eh bien mesdames, comment vous allez ? » Demanda Harm en approchant et en s’asseyant sur le lit à côté de Mac.

« Tout va bien. On a un peu discuté toutes les deux en vous attendant, » dit Mac en embrassant ses beaux-parents.

« Félicitations ma chérie, elle est belle, » dit Trish.

« Merci, » répondit Mac.

« Et je peux savoir de quoi vous avez parlé ? »Demanda Harm, curieux.

« Non, Monsieur. Il s’agissait d’une discussion entre filles, » répondit Mac avec un clin d’œil. Bien sûr qu’elle lui parlerait de leur discussion, mais quand ils ne seraient que tout les deux.

« Papa, est-ce que je peux prendre Noélynne dans mes bras ? » Demanda Maellys.

« Bien sûr ma princesse. Assieds-toi bien droite, » dit-il en lui tendant sa petite sœur. « Attention à bien tenir sa tête. Voilà comme ça. »

Maellys regardait sa petite sœur et souriait. Trish, du coup, en profita pour sortir son appareil photo et prendre des photos de ses deux petites-filles.

« Bonjour Noélynne. Je suis Maellys et je suis ta grande sœur, » dit la petite fille en déposant un léger baiser sur le front du bébé. « J’ai un cadeau pour toi. Je suis allée le chercher ce matin avec papy et mamy. Et c’est même moi qui l’ai payé avec mes sous à moi. Je te le donnerais après. »

Mac sourit face à cette image de ses deux filles et son cœur se gonfla encore plus d’amour. Elle avait vraiment la vie et la famille qu’elle avait toujours rêvée d’avoir. Et pour rien au monde elle ne voulait changer ça. Elle était heureuse comme elle ne l’avait jamais été.

Si on lui avait dit un jour qu’elle aurait un mari qu’elle aimerait plus que tout au monde et deux adorables et magnifiques filles, elle ne l’aurait jamais cru. Mais aujourd’hui, elle ne pourrait plus faire sans.

Elle avait cru un jour que sa carrière serait la seule chose qu’elle aurait, et elle avait aimé chaque jour qu’elle avait passé dans le Corps des Marines, mais elle avait trouvé l’amour et la joie d’être mère. Et du jour où elle avait donné sa démission il y avait cinq ans de cela, elle n’avait pas eu une seule fois le regret de l’avoir fait.

Quand ils étaient arrivés à San Diego, ils n’avaient plus remis Maellys à la crèche. Ils n’avaient pas trouvé cela utile quand elle allait rentrer quelques mois plus tard à l’école. Elle l’avait donc gardé avec elle à la maison où de temps en temps Trish la gardait pour que Mac puisse avoir un peu de temps à elle. Et une fois que Maellys fut scolarisée, elle n’y allait que le matin. Mac préférant qu’elle fasse la sieste à la maison plutôt qu’à l’école surtout qu’elle était là. Ensuite Maellys avait été à temps complet, rentrant à la maison pour dîner et retournant ensuite à l’école. Et même si Mac était tous les jours à la maison, elle avait toujours de quoi faire et restait rarement sans rien faire. Mais elle avait malgré tout gardé un petit lien avec l’armée, vu que de temps en temps elle aidait Harm avec des recherches pour une affaire où l’autre. Et elle avait aussi été là quand il avait eu besoin d’engager de nouveaux avocats. Elle avait participé aux interviews en tant que consultante pour l’aider à choisir ceux qui conviendraient le mieux pour les postes qu’il avait à donner.

Avec Harm aussi certaines petites choses avaient changé. Ils avaient décidé, peu de temps après leur déménagement, qu’une fois par semaine, Maellys irait dormir chez ses grands-parents afin d’avoir une soirée rien que pour eux. Ils pouvaient ainsi aller au cinéma, au restaurant, ou simplement passer une soirée calme à la maison. Ce petit rituel les avait d’ailleurs encore rapproché tous les deux. Ils devraient malheureusement le mettre un peu de côté le temps que Noélynne prenne le biberon avant de pouvoir le reprendre.

A suivre…

A demain pour la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Jeu 20 Mar - 19:48

SUPER I love you I love you

La suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Jeu 20 Mar - 20:01

JE LE SAVAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIISSSSS!!!!!!!!!

AAAAAAAAAAhh un deuxième bébé! Je savais !!!
Je devrais jouer au loto!!!!!! J'adore!!!


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Ven 21 Mar - 19:47

Merci beaucoup.

Voici la fin.

*******

Mac fut tirée de ses pensées par Harm qui la secoua légèrement.
« Hé tu vas bien ? » Demanda-t-il un peu inquiet.

« Désolée j’étais dans mes pensées. »

« On a vu ça, » dit Harm. « Maman et Frank vont rentrer. Ils repasseront chercher Maellys en fin d’après-midi. »

« Déjà ? » demanda Mac.

« Oui, j’ai un rendez-vous à la galerie et Frank doit aller chez le dentiste. Et puis comme ça vous passer tous les quatre un moment en famille. »

« Merci Trish. Pour tout. »

« Pas de quoi ma chérie. Et essaie de te reposer quand tu peux, » conseilla Trish.

« Promis, » répondit Mac en embrassant sa belle-mère et ensuite son beau-père. « A tout à l’heure ? »

Harm se leva et donna Noélynne, qu’il avait récupéré après le câlin que Maellys lui avait fait, et la tendit à Mac pour qu’il puisse raccompagner ses parents.

Quand il revint, Maellys était installée contre Mac et caressait doucement la main de sa petite sœur. Mac, quant à elle, couvait des yeux ses filles. Il les regarda toutes les trois avant que Mac ne sente son regard sur elles.

« Tu vois quelque chose qui t’intéresse, matelot ? » Demanda-t-elle avec un sourire.

« Oui, la plus belle des familles, » dit-il en s’approchant et en déposant un baiser sur les lèvres de sa femme, le front de Noélynne et les cheveux de Maellys.

« Oui tu as raison, » répondit Mac. « Et c’est notre famille. »

« Merci pour cette famille, Sarah, » dit Harm en regardant amoureusement sa femme.

« Merci à toi aussi pour avoir fait que mon rêve soit réalisé. Celui d’avoir un homme qui m’aime et que j’aime, et deux merveilleuses filles. Nos deux miracles, » répondit Mac en embrassant Harm.

Elle avait cru un jour ne jamais avoir la chance d’être mère, et par deux fois elle avait eu un miracle. Elle avait cru ne jamais connaître l’amour d’un homme, mais elle avait eu tord. Elle était aimée comme personne ne l’avait jamais aimée. Elle n’avait pas eu une vie facile, mais tout avait changé quand elle avait rencontré le seul homme pour qui ferait battre à jamais son cœur. Son mari, le père de ses enfants. Oui, aujourd’hui elle était la plus heureuse des femmes et pour rien au monde elle ne changerait ça.

~~~~~ FIN ~~~~~


Merci d'avoir suivi cette fic tout au long de ces mois. J'espère qu'elle vous a plu et je vous dit à bientôt, mais pour une nouvelle traduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Sam 22 Mar - 8:56

J'ai adoré ta fic I love you I love you I love you I love you

BRAVO

Vivement la prochaine!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Sam 22 Mar - 11:07

merci beaucoup c'était très beau!!


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   Sam 22 Mar - 19:13

Merci beaucoup les filles pour vos coms tout au long de cette fic.

Et je vous dis à bientôt pour la série des Blessings, nouvelle traduction d'une fic de Pat Steiner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: One day, Maybe [terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
One day, Maybe [terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 17 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catherine Bell Forum Français :: Espace créations :: Espace Créations :: Tout public :: Corinne-
Sauter vers: