Catherine Bell Forum Français

Non-officiel
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le prix du Destin [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   Mer 28 Nov - 12:46

Merci beaucoup.

******

« Bonsoir toi, » dit-elle en décrochant.

« Bonsoir à toi aussi. Comment s’est passée cette petite fête entre femmes ? » Demanda-t-il.

« Très bien. J’ai reçu de très beaux cadeaux, dont un qui j’en suis certaine, te plaira beaucoup. »

« Ah oui ? Et qu’est-ce que c’est ? »

« Tu n’en sauras rien jusqu’à ce que je le porte, » lui répondit-elle. « Ce sera une surprise comme celle que tu me fais pour notre voyage de noce. »

« Ah mais, il faudra que je le mette dans la valise pour partir alors. »

« Non, du tout. Je pourrais le ranger dans mon beauty case ou alors dans mon sac pour l’avion. »

« C’est si petit que ça ? »

« Tu ne sauras rien, » dit-elle en riant. « Et toi, comment s’est passé cette sortie entre mecs ? »

« Très bien et on n’a pas fini au poste de police, » rit-il en se souvenant de la soirée de Bud.

« Encore heureux parce que là, je crois que vous y seriez restés toute la nuit en connaissant ta mère et ta grand-mère, » rit-elle.

« Oui, je le pense aussi. »

« Tu me manques, » dit Mac.

« Toi aussi tu me manques, mais si on est séparé cette nuit, c’est pour une bonne raison. »

« La meilleure, je dirais. »

Il pouvait l’entendre sourire à l’autre bout. « Tu es certaine pour demain ? »

« Je n’ai jamais été plus sûre de quelque chose de toute ma vie. Et toi, tu as des doutes ? »

« Aucun. J’ai attendu ce jour depuis le moment où j’ai posé les yeux sur toi. »

« Comme moi, » dit-elle en essayant de réprimer un bâillement.

« Je vais te laisser dormir. Tu es fatiguée et demain sera aussi une journée épuisante. »

« Non, j’ai encore envie de t’entendre, » rouspéta-t-elle comme une petite fille.

« Je pourrais parler avec toit toute la nuit, mais je sais que tu tombes de sommeil et plus vite on dormira, plus vite on sera au mariage. Et là on aura les deux prochaines semaines rien que pour nous. Jour et nuit. »

« Il me tarde d’être Madame Harmon Rabb Junior, » dit-elle.

« A moi aussi. Fais de beaux rêves, mon cœur et à tout à l’heure. »

« Toi aussi. Je t’aime. »

« Je t’aime aussi. Bonne nuit. »

Elle l’entendit raccrocher et elle se recoucha le sourire aux lèvres après avoir r reposée son téléphone à côté d’elle. Oh oui, elle était vraiment impatiente de devenir sa femme. Et c’est sur cette pensée, qu’elle s’endormit.

A suivre…

A vendredi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   Mer 28 Nov - 19:11

SUPER
LA SUITE STP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   Ven 30 Nov - 10:00

12 mai 2002
Belleville, PA

Mac fut réveillée par des coups à sa porte. Son horloge interne lui indiqua qu’il était presque 7h et elle entendit Trish l’appeler de l’autre côté de la porte.

« Tu peux entrer, Trish. Je suis réveillée. »

« C’est l’heure ma chérie. La coiffeuse et la maquilleuse vont arriver d’ici une demi-heure, » lui dit Trish en entrant avec la robe de mariée.

« Je vais vite prendre ma douche alors. Chloé, il faut te lever ma puce, » dit Mac en embrassant sa joue pour réveiller la jeune fille.

« Encore un peu s’te plaît, » répondit-elle.

« D’accord mais juste le temps que je prenne ma douche. Après c’est debout. »

« D’accord, » fit Chloé en se rendormant.

Trish suspendit la robe de Mac à la garde-robe.

« Je suis en bas dans cinq minutes, » dit Mac en se dirigeant vers la salle de bain.

« Tu as le temps, ne te presses pas. Tu te sens d’attaques pour un petit déjeuner ? » Demanda la plus vieille femme.

« Euh, je ne pense pas que j’arriverais à manger grand-chose, alors je dirais juste un toast et une tasse de café, s’il te plaît. »

« Ce sera prêt pour quand tu descendras. »

« Merci beaucoup, Trish, » dit Mac en embrassant sa future belle-mère. « A tout de suite. »

Mac entra dans la cuisine quinze minutes plus tard. Elle avait juste mis les nouveaux sous-vêtements qu’elle avait achetés pour l’occasion. Un bustier et une petite culotte de dentelle blanche et au dessus elle avait mis sa robe de chambre ce qui serait plus facile à enlever pour passer sa robe sans abîmer sa coiffure.

Elle salua Grams et Harriet qui étaient dans la cuisine et fit un énorme bisou à son filleul qui déjeunait. Elle prit place devant le toast et la tasse de café que Trish avait posé sur la table.

« Alors Mac, prête pour le grand jour ? » Demanda Harriet.

« Plus que prête. Depuis le temps que j’attends ce jour. »

« Et nous donc, » dit Harriet en riant. « Dès que je vous ai vu sur le Seahawk avec Harm, je savais que vous étiez faits l’un pour l’autre. »

« Vous n’êtes apparemment pas la seule à l’avoir su avant nous, » rit Mac en mordant dans son toast.

« Le principal, c’est que ce jour arrive enfin, » dit Trish.

« Oui, » répondit Mac.

« Tu as réussi à faire lever Chloé ? » Demanda Trish.

« Oui, elle s’est enfin décidée et prend sa douche. Elle ne devrait pas trop tardée. » Et c’est sur c’est parole que la jeune fille arriva.

Alors qu’elles finissaient le petit déjeuner, la coiffeuse et la maquilleuse arrivèrent.

Le maquillage était discret et simple et la coiffure magnifique. Tout ce que Mac avait demandé. Trish aida Mac à mettre sa robe. Pendant que la coiffeuse terminait la coiffure d’Harriet, Chloé se faisait maquiller. Ceux-ci finis, elles inversèrent.

Une fois la robe passée, tout le monde était en admiration devant Mac. Elle lui allait comme un gant. C’était vraiment la robe parfaite pour elle. Elle se composait d’un bustier de couleur ivoire, cintrée à la taille. Le jupon de la robe s’ajustait parfaitement à ses hanches pour s’évaser ensuite dans le bas de la robe sans l’aide d’un arceau. Et pour compléter sa tenue, elle portait de longs gants qui s’arrêtaient après son coude.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   Ven 30 Nov - 17:52

trop super
la suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   Sam 1 Déc - 10:14

Merci.

******

« Mac vous êtes absolument magnifique. Harm va tomber à la renverse en vous voyant, » dit Harriet en regardant son amie.

« Oh oui, Harriet à raison. Tu es splendide Mac. Cette robe est vraiment faite pour toi, » dit Chloé.

« Merci beaucoup, » dit Mac avec un sourire. « Mais vous êtes très jolie aussi toutes les deux dans votre robe. » Mac avait choisi pour Harriet et Chloé la même robe mais de couleur différente. Celle de Chloé était longue et droite avec de fines brettelles d’un ton bleu ciel et celle d’Harriet, la était de couleur bleue foncée. Elles avaient toutes les deux un chignon banane avec de petites fleurs dedans, comme la mariée.

« Mac, je pense qu’il vous manque encore un petit quelque chose si on veut continuer la tradition, » commença Harriet. « Vous avez quelque chose de neuf, quelque chose de bleu, quelque chose d’ancien mais il vous manque, quelque chose de prêter. Alors voilà, j’ai pensé à ceci. » Elle sortit d’une petite pochette, une gourmette toute fine en or.

« Voici une gourmette qui irait très bien avec votre tenue. »

« Merci Harriet. C’est vraiment très gentil à vous, » Mac l’embrassa après qu’elle la lui ait mise en place.

« Voilà vous êtes prête pour aller retrouver votre pilote. Nerveuse ? »

« Non, heureuse plutôt, » sourit-elle.

C’est à ce moment là qu’un petit coup se fit entendre à la porte.

« Trish, c’est l’heure pour nous d’y aller, » dit Frank de l’autre côté de la porte.

« J’arrive. A tout de suite ma chérie, » dit-elle en embrassant Mac.

Cinq minutes plus tard, les trois filles descendirent rejoindre la calèche et se dirigèrent vers le lieu où tout le monde les attendait. Comme prévu, AJ attendait au bout de l’allée et aida Chloé, Harriet et Mac à descendre.

« Vous est resplendissante Mac, » Dit-il.

« Merci AJ, » répondit Mac en liant son bras au sien. Au son de la musique, Chloé commença à avancer en lançant des pétales de fleurs sur le chemin suivi d’Harriet. Une fois à leur place, AJ et Mac avancèrent au son de la marche nuptiale. Mac trouva les yeux de Harm et ils s’accrochèrent. Leurs regards ne se quittèrent jamais, même quand Mac arriva à sa hauteur et qu’il prit sa main. Ils se tournèrent vers le Pasteur Jacob et le Révérend Turner afin de commencer.

A suivre…

A ce soir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   Sam 1 Déc - 16:06

SUPER I love you I love you I love you
LA SUITE STP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   Sam 1 Déc - 17:21

Merci.

*****

« Nous sommes tous réunis en ce jour, pour célébrer le mariage de Sarah Catherine Mackenzie et d’Harmon Rabb Junior. Ils ont décidé d’unir leur vie devant Dieu et les hommes. »

Après cet accueil, fait par le Révérend Turner, les lectures se succédèrent. Et ce fut à Harm et Mac de prendre la parole. Ils avaient opté pour des vœux personnels. Harm prit en premier la parole.

« Le jour où l’Amiral m’a dit que j’allais faire équipe avec un nouveau partenaire et un Marine de surcroit, je me suis dit que c’était le pire jour de ma vie. Mais quand je t’ai vu ce jour-là dans cette roseraie, je suis tombée sous ton charme. Tu as longtemps cru que je voyais quelqu’un d’autre en toi alors que ce n’était pas le cas. J’ai tout de suite compris que tu étais quelqu’un en qui je pouvais avoir confiance. Et j’avais raison. Tu as été là pour moi plus que je ne saurais le dire. Tu m’as suivi en Russie et tu étais là avec moi quand j’ai su pour mon père. Tu m’as soutenu fasse à l’adversité. Sans toi dans ma vie je ne sais pas ce que je ferais. Tu es mon roc sur lequel je peux m’appuyer quand ça ne va pas, sans toi je ne serais rien dans ce monde. Tu es mon tout, ma moitié, celle qui me rend meilleur, celle qui me challenge. Et même si tu peux avoir un sale caractère et faire du mauvais café ça fait partie des choses que j’aime chez toi malgré tout. Je t’aime Sarah Mackenzie. »

Ce fut au tour de Mac.

« Si pour toi le jour où tu as appris que tu allais avoir un Marine comme nouveau partenaire tu pensais que c’était le pire jour de ta vie, eh bien, pour moi, quand j’ai appris que j’allais devoir faire équipe avec un matelot, ce fut un cauchemar. Mais malgré la remarque que je t’ai faite sur ton sourire pendant qu’on allait rejoindre mon oncle, j’étais déjà une cause perdue. J’ai craqué dès que je l’ai vu. Immédiatement je me suis sentie à l’aise avec toi et je savais que je pouvais avoir confiance en toi. Tu m’as vu au plus haut et au plus bas et malgré tout tu as toujours été là pour moi, aussi. Je sais que quoi qu’il arrive je peux compter sur toi. Tu es mon roc sur lequel je peux m’appuyer quand ça ne va pas, et sans toi ma vie ne serait rien. Tu es mon tout, ma moitié, celui qui me rend meilleure, celui qui me challenge. Et malgré que toi aussi tu ais un sale caractère et que tu sois toujours en retard, on forme la meilleure des équipes. Tu me rends plus heureuse chaque jour et quand je me réveille à tes côtés je sais que je suis la plus chanceuse des femmes parce que tu es là pour moi. Je t’aime Harmon Rabb Junior. »

Plusieurs personnes avaient les larmes aux yeux fasse à ces déclarations et le Pasteur Jacob profita de ces quelques minutes de silence pour appeler le petit AJ près de lui. Il délassa les alliances du petit coussin, et Mac enleva son gant afin que Harm puisse lui passait l’alliance.

« Bien Harm, répétez après moi. Avec cette alliance je fais de toi ma femme. »

« Avec cette alliance je fais de toi ma femme, » répéta-t-il en passant la bague au doigt de Mac.

« Mac à votre tour, » dit le Révérend en lui tendant la bague de Harm.

« Avec cette alliance je fais de toi mon mari, » dit-elle en glissant l’anneau à l’annulaire gauche de Harm.

« Ce que Dieu a uni, rien ni personne ne peut le désunir. Vous pouvez embrasser votre femme maintenant. »

Harm ne se le fit pas dire deux fois et l’embrassa, prolongeant ainsi le baiser jusqu’à ce qu’ils se fassent siffler par les invités. Ils mirent fin au baiser et acceptèrent les félicitations de toutes les personnes présentes.

A suivre…

A demain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   Sam 1 Déc - 18:57

J'ai rattrapée mon retard!! Olala c'est beau! Si j'avais été invité moi aussi j'en aurai eu les larmes aux yeux!!! Crying or Very sad

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   Dim 2 Déc - 10:19

Merci.

********

Ils se rendirent tous vers les tables, Harm et Mac traînant un peu derrière. Ils étaient dans leur petit monde et il n’y avait plus rien autour d’eux qui comptait en ce moment.

« Je n’ai pas encore pu te le dire, mais tu es magnifique Madame Rabb, » dit Harm en s’arrêtant et en la prenant dans ses bras pour l’embrasser.

« Madame Rabb, j’aime le son de ça, » dit Mac, une fois le baiser finit.

« Moi aussi, » dit-il. « Je t’aime tellement. »

« Je t’aime aussi, » dit-elle avant de l’embrasser à nouveau.

Ils furent interrompus par une petite main qui tirait sur le pantalon de Harm. Ils regardèrent en direction de cette main et sourirent en voyant le petit AJ.

« Eh bien bonhomme, que fais-tu là ? » Demanda Harm en le prenant dans ses bras.

« Je voulais aussi faire un bisou à tata, » dit-il en se penchant vers sa marraine.

Il embrassa la joue de Mac et tendit les bras pour qu’il la prenne, ce qu’elle fit sans hésiter. C’est ainsi qu’ils rejoignirent tous le monde. Ils prirent l’apéritif et Harriet en profita pour dire quelques mots.

« Il n’y a pas longtemps j’ai lu ce poème et je l’ai trouvé si beaux que je voulais les partager avec vous, le jour de votre mariage.

L’amour est patient
L’amour est bonté
Il ne soupçonne pas le mal
Il ne se réjouit pas de l’injustice mais se réjouit de la vérité
L’amour peut tout supporter
L’amour peut tout croire
L’amour peut tout espérer et aussi tout endurer
Quand j’étais enfant je parlais comme un enfant
Je résonnais comme un enfant
Je pensais comme un enfant
Mais lorsque je suis devenue femme j’ai fait disparaître ce qui était de l’enfant
Maintenant c’est trois choses demeurent
La foi, l’espérance, l’amour
Mais l’a plus grande de ces choses, c’est l’amour. »

« Harriet, merci. C’était magnifique, » dit Mac les larmes aux yeux alors qu’elle la serrait dans ses bras.

« Merci Harriet, » dit Harm en rejoignant les deux femmes et en serrant son amie à son tour dans ses bras.

« Je pensais que ça vous plairait aussi. »

Une demi-heure plus tard, Harm et Mac partaient avec le photographe pour faire leurs photos. Ils réapparurent une heure plus tard avec une tonne de photos de prises mais il manquait encore, celle des invités. Une fois les photos finies, ils prirent le repas Harm et Mac se tenant au centre de la table. Comme la tradition le voulait, ce fut Bud qui fit le speech des témoins et malgré sa nervosité, il s’en sortit comme un chef.

A suivre…

A ce soir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   Dim 2 Déc - 13:57

SUPER
LA SUITE STP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   Dim 2 Déc - 18:29

Merci.

*******

Une fois le repas finit, Harm et Mac furent appelés sur la piste de danse improvisée. Bud et Sturgis avaient réussi à mettre une chaîne stéréo dans le champ en mettant des rallonges. Aux premières notes de musiques, Harm et Mac reconnurent leur chanson ‘Everything I have’ de Clay Aiken. C’était la première chanson sur laquelle ils avaient dansé, un soir où ils étaient sortis dîner, en tant que couple et Mac avait demandé que se soit sur cette chanson qu’ils fassent leur première danse en tant que mari et femme.

Ils évoluaient lentement au rythme de la musique, perdus dans leur monde. Plus rien ne comptait à part eux. Mac avait sa tête posée contre le torse de Harm et ses yeux s’étaient fermés pour mieux apprécier la sensation de ses bras autour d’elle. Harm resserra un peu plus son étreinte. Ils furent bientôt rejoins par Bud et Harriet, Frank et Trish et beaucoup d’autres encore. Une fois la chanson finie, Harm dansa avec sa mère et Mac avec Frank.

« Alors chéri, qu’est-ce que ça fait d’être un homme marié maintenant ? » Demanda Trish tout en dansant avec son fils.

« Eh bien, c’est encore un peu tôt pour le savoir, mais jusqu’ici j’en aime chaque seconde. »

« Vous êtes vraiment magnifiques tous les deux. Et je peux vous prédire des années de bonheur. »

« Je l’espère aussi maman. »

« Alors maintenant que vous êtes mariés, quand est-ce que je vais pouvoir gâter mes petits-enfants ? » Dit-elle en rigolant.

« Maman !! »

« Ben quoi, j’ai envie d’être grand-mère et depuis le temps que j’attends. »

« Eh bien, je ne sais pas. On a décidé qu’une fois marié, on laisserait la nature faire son travail. Ça prendra le temps qu’il faudra, mais entre temps on va profiter au maximum de notre vie à deux comme on le fait depuis huit mois maintenant. »

« Vous avez raison d’en profiter maintenant car une fois que les enfants sont là, c’est plus difficile de trouver du temps à deux. »

« On a pu voir ça avec Bud et Harriet, » dit Harm en regardant leur couple d’amis danser avec leur fils entre eux.

La fête se poursuivit et Mac dansa même avec son filleul avant qu’elle et Harm ne se retrouvent. Et comme à chaque fois qu’ils étaient ensemble, le monde autour d’eux disparaissait.

Après quelques danses, la musique s’arrêta à l’arrivée du gâteau. Il s’agissait d’une pièce montée faite de mousse au chocolat blanc et au chocolat au lait le tout recouvert d’une ganache au chocolat noir et au dessus on pouvait lire leurs initiales entrelacées comme sur leurs alliances et juste au dessus une photo d’eux en massepain, qu’ils retirèrent pour pouvoir la garder en souvenir. Ils coupèrent le gâteau ensemble et ensuite comme le voulait la tradition, ils s’échangèrent une bouchée et finirent par un baiser. Ils retournèrent ensuite à table, pour manger leur part se nourrissant l’un, l’autre.

Mais comme toujours, toute bonne chose ayant une fin, les jeunes mariés devaient s’éclipser pour leur voyage de noces. Avant ça, Mac alla se changer. Trish l’aida à enlever sa robe et elles revinrent auprès des invités. Celle-ci pour l’occasion s’était changé dans un tailleur pantalon blanc et avait lâché ses cheveux qui retombaient en boucles sur ses épaules. Mac ainsi que Harm remercièrent tout le monde. Quand Harm la vit avec ses cheveux qui flottaient par la petite brise du vent et ondulaient sur ses épaules, il en resta bouche bée et pendant quelques secondes il ne put prononcer un mot.

« Mac, tu es magnifique ma chérie. Cette coiffure te va merveilleusement bien. »

« C’est vrai, tu aimes ? » Demanda Mac en passant la main dans ses cheveux.

« Oui j’aime beaucoup, » dit Harm, en laissant glisser ses doigts dans ses longues mèches brunes cuivrées. « Je ne t’avais jamais vu avec des cheveux longs et je dois dire que ça te va vraiment bien. » Il l’embrassa et ils retournèrent près des autres.

A suivre…

A demain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   Lun 3 Déc - 9:17

Après avoir dit au revoir, ils partirent vers l’aéroport. Mac était impatiente de connaître enfin la destination que son mari avait choisie pour eux. Elle suivit Harm dans l’aéroport et fut surprise de voir qu’ils n’allaient pas enregistrer leurs bagages et qu’en plus ils ne se dirigeaient pas vers une porte d’embarcation, mais qu’ils allaient directement vers la piste de décollage.

« Harm, où nous emmènes-tu ? » Demanda-t-elle.

« Tu le découvriras dans deux minutes, ma chérie encore un peu de patience, » dit-il en embrassant le sommet de sa tête.

Ils arrivèrent enfin devant un jet qui apparemment n’attendait plus qu’eux pour décoller.

« Alors voilà pourquoi tes parents sont venus en jet, » dit Mac en regardant l’avion sur lequel on pouvait lire ‘Groupe Burnett’.

« Oui. Je leur ai demandé de me le prêter pour notre voyage de noces ainsi tu devras encore attendre pour connaître notre destination. Tu ne serras rien, jusqu’à la dernière minute. »

« C’est pas juste, » dit-elle avec une moue de petite fille.

« Eh non ma chérie. Comme je te l’ai dit, encore un peu de patience. Mais d’en moins de deux heures, tu sauras tout. »

« Une chose est certaine, j’ai hâte d’y être, même si je ne sais absolument rien. »

« Je suis certain que ça te plaira. »

« Je sais, j’ai confiance en toi, » dit-elle en l’embrassant.

Ils furent accueillis par le pilote qui les félicita pour le mariage et ensuite ils s’installèrent dans leurs sièges. Il y avait devant eux une bouteille de cidre non alcoolisé qui les attendait une fois que le décollage serait effectué. Trish et Frank avait tout prévu pour rendre leur vol des plus agréable.

« Alors est-ce ce soir que je vais pouvoir voir le cadeau que tu as reçu ? » Demanda-t-il en servant le cidre.

« Humm, si tu es sage peut-être, » dit-elle en prenant le verre qu’il lui tendait.

Il se servit à son tour et croisèrent ensuite leurs bras pour pouvoir boire.

« Je t’aime Monsieur Rabb, » dit Mac en reposant son verre et en recommençant à embrasser son mari.

« Je t’aime aussi Madame Rabb. »

Le baiser s’intensifia et ce fut le manque d’air qui les fit se séparer. Mais ils restèrent front contre front.

« Je pense qu’il serait préférable qu’on en reste là pour le moment. Sinon le pilote pourrait nous trouver dans une position compromettante s’il devait venir ici, » dit Harm à contrecoeur.

« Tu as raison. Et puis dans pas longtemps, on sera dans notre chambre d’hôtel. On pourra en profiter autant qu’on veut. »

« J’aime ta façon de pensée, » répondit Harm en déposant un léger baiser sur le bout du nez de Mac. Ils se réinstallèrent dans leurs sièges attendant patiemment l’atterrissage, appréciant le simple fait d’être ensemble dans le calme après cette journée de fête.

« Monsieur, Madame, veuillez rattacher votre ceinture. Nous allons atterrir. » Entendirent-ils par le haut parleur.

« Je vais enfin découvrir notre destination, » dit Mac en s’attachant et en regardant par le hublot. Elle vit en dessous d’eux, plusieurs petites îles et une grande étendue d’eau. « Une chose est certaine, ça à l’air magnifique vu d’ici. »

« Et vu d’en bas aussi, je peux te l’assurer. »

« Tu es déjà venu ici avant ? » Demanda Mac curieuse.

« Si par là tu veux savoir si je suis déjà venue ici avec une autre femme, la réponse est non. Et non, c’est aussi la première fois pour moi que je viens ici tout comme toi. »

« Je ne pensais pas à ça du tout, mais merci de me le préciser, » dit-elle en embrassant sa joue.

« Sarah, je ne t’aurais jamais emmenée en voyage de noces dans un endroit où je serais venu avec une autre femme. Je dois même avouer que je ne suis jamais parti quelque part avec une autre. Tu es là seule. »

Ils atterrirent dix minutes plus tard et quand ils descendirent de l’avion, ils furent accueillis par un jeune homme en tenue de chauffeur.

A suivre…

A mercredi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   Lun 3 Déc - 19:54

Génial!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   Mer 5 Déc - 12:21

Merci.

*****

« Bienvenus sur les Iles Vierges, Monsieur, Madame, » dit-il au jeune couple une fois qu’ils les eurent rejoins.

« Harm les Iles Vierges ! » Dit Mac en se tournant vers lui.

« Alors, est-ce une belle destination ? » Demanda-t-il le sourire aux lèvres.

« Merveilleuse !! Si c’est aussi beau que sur les photos dans les magazines, ça sera le paradis, » répondit-elle en passant ses mains derrière le cou de Harm afin de l’embrasser. « Merci pour cette surprise. »

« Content, qu’elle te plaise. Allez, maintenant rejoignons notre bungalow. »

« Tu veux, dire qu’on ne va pas à l’hôtel ? »

« En fait, l’hôtel est fait de bungalows dont chacun a un bout de plage privée. Et il y a aussi une piscine dans le complexe. »

« De quoi passer des vacances de rêves, si on sort de notre nid d’amour, bien sûr, » rit-elle.

Le chauffeur les emmena jusqu’à l’hôtel où Harm se présenta afin de prendre possession de leur clé. Ils suivirent ensuite un maître d’hôtel qui les mena jusqu’à leur bungalow.

Une fois devant le bungalow, le jeune homme les laissa. Harm ouvrit la porte en grand, et souleva Mac dans ses bras pour l’emmener à l’intérieur. La petite maison était faite tout en bois et une grande verrière donnait sur une terrasse et un chemin menant à leur petite plage privée. Elle était spacieuse et contenait plusieurs pièces.

« Wouah, Harm c’est vraiment magnifique, » dit Mac quand il la déposa au sol.

« Oui, tu as raison. Je ne regrette pas d’avoir choisit cette endroit pour notre voyage de noces. Et pourtant j’ai hésité entre Hawaï et ici. »

« Eh bien, je suis contente de ton choix même si je suis certaine qu’Hawaï aurait été tout aussi bien. »

« On peut toujours y aller une autre fois. Au fait, tu n’avais pas quelque chose à me montrer, » Dit-il en embrassant sa femme dans le cou.

Tout à coup la visite de leur petit nid devint beaucoup moins intéressante pour eux.

Harm emmena Mac directement dans leur chambre où un immense lit trônait au milieu de la pièce. Ils firent l’amour toute la nuit, ne pouvant se rassasier du corps de l’autre. Et ce fut les premières lueurs du matin qui les trouvèrent endormis et enlacés, complètement épuisés et comblés. Harm qui se réveilla le premier. Il observa Mac, le sourire aux lèvres, tranquillement endormie contre lui.

Il resta une bonne demi-heure à la regarder et décida ensuite de se lever. Pour leur premier jour en tant que mari et femme, il voulait un réveil spécial pour elle. Il se rendit au salon pour téléphoner à la réception afin de commander un petit déjeuner. Celui-ci arriva quinze minutes plus tard. Il porta le plateau dans la chambre et le posa à côté du lit pour la réveiller. Elle s’étira et ouvrit lentement les yeux.

A suivre…

A vendredi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   Mer 5 Déc - 18:31

Trop bien
La suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   Ven 7 Déc - 11:13

Merci

******

« Bonjour toi, » dit-il en déposant un léger baiser sur le bout de son nez. « Bien dormi ? »

« Bonjour à toi aussi et pour le peu de temps de sommeil que j’ai eu, il était excellent. Comme la nuit dernière d’ailleurs, » répondit-elle en se souvenant de leur nuit d’amour.

« Elle était merveilleuse, c’est vrai. » Il l’embrassa et elle le tira afin qu’il se couche sur elle sans interrompre le baiser.

« Mac, chérie, » dit-il entre deux baisers. « On ferait bien de reprendre des forces, tu ne penses pas ? »

« Est-ce que tu capitulerais ? » Rit-elle contre ses lèvres.

« Oui, j’avoue. Tu m’as épuisée cette nuit, » dit-il. « Et je suis certain que tu dois être toi aussi affamée. »

« C’est vrai ! Mais je te préviens…ce n’est que partie remise. »

« Oh mais ne t’inquiète pas, ce n’est pas quelque chose que je risque d’oublier, » dit-il en l’embrassant une dernière fois avant de s’asseoir et de prendre le plateau qui les attendait.

« Harm, mais qu’est-ce… » Elle ne put finir sa phrase quand elle le vit l’installer entre eux.

« Bon appétit Madame Rabb, » dit-il.

« Harm mais c’est énorme tout ça !! »

« Je sais, mais je t’ai dit qu’il fallait reprendre des forces. »

Sur le plateau il y avait plusieurs plats différents. Des œufs, du bacon, des toasts, des fruits, des pancakes, du sirop d’érable, du jus de fruits et du café. Sans oublier un vase avec une rose rouge dedans. Ils prirent leur petit déjeuner au lit et recommencèrent leur activité préférée mais cette fois sous la douche. Ils décidèrent par la suite d’aller quand même profiter un peu de leur lieu de vacances. Ils visitèrent le village du coin et profitèrent de leur plage privée.

Les deux semaines qu’ils passèrent aux Iles Vierges furent des plus merveilleuses. Ils passèrent leurs nuits à faire l’amour, que ce soit dans leur bungalow ou sur leur plage en pleine journée ou en pleine nuit sous le ciel étoilé, à l’abri des regards indiscrets. Pendant leur séjour, ils en profitèrent même pour louer un voilier, et se payer une petite croisière en amoureux de deux jours, afin de faire le tour de l’archipel des îles vierges par voie maritime. Leur lune de miel s’achevait enfin et même s’ils auraient voulu rester ici, le reste de leurs vies, ils devaient rentrer à Washington et reprendre le boulot.

A suivre…

A demain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   Ven 7 Déc - 19:23

Super voyage de noce!! Moi aussi veux un homme pareil!!!!!!!!!!!!Mais il est ou??????????????

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   Ven 7 Déc - 21:09

Super
Vivement la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   Sam 8 Déc - 9:49

Merci.

******

Quartier Général du JAG
Falls Church, Virginie

Harm sortit du tribunal le sourire aux lèvres. Il venait de gagner une nouvelle affaire contre Sturgis et maintenant celui-ci lui devait une bière.

« Tu as triché Harm, tu as été voir un 4 étoiles pour que ce gosse ait une faveur, » dit Sturgis en rejoignant Harm à l’ascenseur.

« Sturg, il a un potentiel en tant que pilote. Je n’ai fait que l’aider un peu. La Marine n’a pas le droit de perdre des hommes motivés comme il l’est. »

« Je suis d’accord avec toi mais c’est de la triche quand même. Bon à quelle heure allons-nous prendre cette bière ? »

« Je vais voir Mac tout de suite parce qu’elle avait un truc de prévu avec Harriet et je te dis quoi quand je redescends. »

Quand il entra dans le bureau, Mac était plongée dans un dossier qu’elle devait présider le lendemain.

« Arrêtes de me regarder comme ça, tu me déconcentres, » dit-elle sans lever la tête.

« Bonjour à toi aussi, » dit-il en fermant la porte.

« Alors ce procès ? » Dit Mac en le regardant.

« J’ai gagné et Sturgis me doit une bière. »

« Quand vas-tu la prendre ? »

« Eh bien, c’est pour ça que je suis venu. Tu as toujours ta soirée avec Harriet de prévu pour ce soir ? »

« Oui, je passe la prendre à 19:00 et on va manger un bout toutes les deux. »

« D’accord, alors je vais donner rendez-vous à Sturgis à la même heure au Mc Murphy. »

« Bien. A quelle heure comptes-tu partir d’ici ? » Demanda-t-elle.

« J’ai encore un peu de paperasserie à remplir et je serais prêt. Et toi ? »

« Environ une demi-heure et je pense que tout sera bouclé. Je te rejoins quand j’ai fini. »

« Je t’attendrai. Je t’aime. »

« Je t’aime aussi, » dit-elle alors qu’il ouvrait la porte.

Trente minutes plus tard, ils partaient du JAG et passèrent la soirée chacun de leur côté. Depuis le mariage, Mac et Harriet avaient décidée, comme elles ne travaillaient plus ensemble, de passer une soirée entre filles par semaine. Elles discutaient des hommes de leurs vies, des enfants, et de choses que Mac ne pouvait pas spécialement parler à Harm ou Harriet à Bud. Même si elles n’avaient aucun secret pour leurs maris, il y avait certaines choses qui devaient rester entre filles.

A suivre…

A ce soir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   Sam 8 Déc - 16:57

Appartement des Rabb
Georgetown, Washington D.C.
25 octobre 2002

Pour l’anniversaire de Harm, Mac avait prévu une petite fête avec ceux du JAG. Elle était en train de préparer l’appartement avec l’aide d’Harriet et Bud pendant que Harm était parti avec Sturgis pour une partie de basket. Sturgis avait promis à Mac de faire durer autant qu’il pouvait le match pour lui laisser le temps de tout préparer.

« Ça va être super, Mac, » dit Harriet quand tout fut prêt.

« J’espère qu’il ne se doute de rien en tout cas. Quand Sturgis a sonné pour voir s’il voulait faire un match de basket, il m’a regardé avec un drôle de sourire. »

« Et même s’il s’en doute, le principal, c’est qu’il soit heureux de cette petite fête. »

« Oui, je sais. »

Les invités arrivèrent au fur et à mesure. Il y avait bien sûr les collègues de Harm du JAG, mais venaient s’ajouter maintenant les collègues de Mac. Il ne restait plus que Harm et Sturgis pour que la fête puisse commencer. Sturgis, devait faire sonner le portable de Mac une fois, pour lui signifier qu’il venait de déposer Harm avant de rentrer, de se changer pour revenir après.

Quand il ouvrit la porte, tout le monde cria surprise. Harm regarda toutes les personnes réunies chez lui. Il salua tout le monde et embrassa Mac avant de s’excuser pour aller prendre une douche et se changer. La fête put commencer une fois qu’il fut de retour et Sturgis arriva peut de temps après. La soirée d’anniversaire dura un moment. Bud et Harriet partirent les premiers car ils devaient libérer la baby-sitter, puis les autres suivirent petit à petit. Quand tout fut rangé, Harm et Mac allèrent se préparer pour la nuit.

« Alors voilà pourquoi Sturgis a voulu faire une partie aujourd’hui, » lui dit-il en se déshabillant.

« Il fallait bien te faire sortir d’ici un petit moment pour tout préparer, » répondit Mac depuis la salle de bain. « Mais tu ne t’en doutais pas ? »

« Non. Comme tout le monde m’avait souhaité un joyeux anniversaire, je ne pensais pas qu’il y avait quelque chose de prévu. »

« C’est à ça que serve les diversions, mon chéri, » dit Mac en sortant de la salle de bain, vêtue d’un peignoir de soie. « Maintenant qu’est-ce que tu dirais de déballer ton cadeau ? » Dit-elle en approchant doucement de lui.

« Mais je pensais que tu me l’avais déjà donné, » dit-il en la regardant avancer vers lui.

« Oh oui, tu en as déjà eu un ce matin, mais j’ai pensé que tu aimerais un petit bonus. »

« J’aime déjà ce que je vois, » dit-il en la prenant dans ses bras et en l’embrassant.

« Tu n’as encore rien vu. »

Il défit la ceinture du peignoir tout en continuant de déposer de légers baisers le long de son cou. Il découvrit lentement ses épaules avant de faire tomber le peignoir à ses pieds et ce qu’il vit le laissa sans voix. Mac portait un bustier blanc de dentelle avec la petite culotte assortie, un porte-jarretelles et des bas blancs.

« Alors ton cadeau te plaît-il ? » Demanda-t-elle mutine en ouvrant ses bras.

« Tu es magnifique, » dit-il en l’observant avant de recommencer à l’embrasser et de l’allonger sur le lit pour ce qu’il savait être une merveilleuse nuit.

*****

A suivre…

a demain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   Sam 8 Déc - 18:02

Woaw!!!! C'est beau!!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   Dim 9 Déc - 8:47

Merci Julia.

******

Trois semaines avant Noël

Mac avait eu un rendez-vous important à Bethesda cet après-midi car elle soupçonnait depuis un certain temps qu’elle pouvait être enceinte. Elle en avait parlé un peu avec Harriet lors de leur sortie entre filles et pour Harriet tous les symptômes allaient dans ce sens.

Le médecin avait confirmé ce qu’elle pensait. D’après les calculs, le bébé avait été conçu aux alentours du 25 octobre. Mac se souvenait du cadeau qu’avait reçu Harm après que tout le monde fut rentré. Elle se mit à sourire à cette pensée. Elle avait tellement hâte de l’annoncer à Harm. Mais après réflexion, elle décida d’attendre jusqu’à Noël. Elle avait déjà prévu des cadeaux pour lui, mais ceux-là il les ouvrirait chez eux au matin de Noël. Tandis que l’annonce de la grossesse, elle voulait la faire chez les Roberts. Même si Harriet était déjà au courant, elle savait qu’elle ne dirait rien à personne même pas à Bud pour une fois.

Pour le moment tout allait bien dans sa grossesse. Elle n’avait aucune nausée et pas spécialement de fringales. La seule chose que le médecin lui suggéra, c’était de diminuer le café et de manger plus sainement. Elle avait encore le droit d’avaler ses hamburgers qu’elle appréciait tant, mais à condition que la viande soit bien cuite et pas en trop grande quantité. Elle devrait aussi prendre des vitamines prénatales.

En rentrant à la maison, elle fit un détour par le centre commercial. Elle avait déjà envie de regarder les vêtements de bébé et aussi de regarder les vêtements de grossesse. Même si elle était en uniforme toute la journée, il lui en fallait pour la maison quand elle ne travaillerait pas. Elle trouva de jolies petites choses, autant pour les filles que pour les garçons et des choses neutres. Elle avait hâte de pouvoir le dire à Harm ainsi ils pourraient commencer à acheter des choses pour lui. Elle imaginait déjà la chambre qu’elle voulait et la décoration qu’elle y mettrait.

Les trois semaines passèrent à une vitesse folle. Harm et Mac venaient d’arriver chez les Roberts et furent accueillis par Bud et Petit AJ qui alla immédiatement dans les bras de sa marraine pour lui faire un câlin, avant de donner un bisou à Harm. Avec son filleul toujours accroché à elle, Mac retrouva Harriet dans la cuisine après avoir saluée les autres invités. Harriet finissait de préparer les plateaux pour l’apéritif. Elle déposa son filleul et aida son amie pour emmener les plats dans le salon. Bud était justement en train de servir les convives quand elles arrivèrent.

La soirée se déroula comme toujours merveilleusement bien. Harriet c’était encore une fois surpassée pour le repas. Il était l’heure maintenant de la distribution des cadeaux avant que Petit AJ aille au lit et que les adultes se rendent à la messe de minuit.
Chacun s’offrit un cadeau et le reste serait pour le lendemain matin. Quand Harm tendit son paquet à Mac, elle découvrit qu’il lui avait offert un collier avec une seule perle en pendentif.

« J’ai un cadeau pour toi, aussi, » commença-t-elle quand ce fut son tour, « mais tu ne peux pas encore l’avoir. »

« Il n’est pas encore arrivé ? » Demanda Harm en pensant que le cadeau n’était peut-être pas prêt.

« En fait, il va te falloir encore quelques temps pour pouvoir le voir. Il est là, » dit-elle en mettant ses deux mains sur son ventre encore plat.

Harm ne dit plus rien durant quelques instants et ensuite, un magnifique sourire fendit son visage. « Tu… On... On va avoir un bébé ? »

« Oui, je suis enceinte, » dit-elle en souriant.

« C’est un merveilleux cadeau, » dit Harm en la prenant dans ses bras et en la faisant tourner avant de la reposer à terre. « Merci, Sarah pour ce cadeau. C’est le plus beau qu’on m’ait jamais donné. » Il l’embrassa et la serra encore dans ses bras. « Pour quand est-ce prévu ? »

« Fin juillet, début août. Je suis enceinte de 2 mois maintenant. »

« Mais depuis quand le sais-tu ? Pourquoi tu ne m’as rien dit plus tôt ? »

« Tu te souviens de mon rendez-vous à Bethesda. Je t’avais dit que j’avais un contrôle de routine pour le boulot. En fait, j’avais des soupçons et je suis allée voir ma gynécologue, qui m’a confirmée ce que je pensais. Et je ne te l’ai pas dit plus tôt, même si j’en mourrais d’envie, parce que je voulais te l’annoncer ce soir. »

« 2 mois... ça donne mon anniversaire, » dit-il tout sourire en repensant au cadeau qu’elle lui avait offert ce jour là.

« Tout juste, » dit-elle en sachant à quoi il pensait.

Ils reçurent les félicitations de tout le monde et ensuite tout le monde partit pour la messe de minuit après avoir embrassé petit AJ qui allait au lit. La messe fut célébrée par le Révérend Turner. Cette année ils avaient décidé d’aller dans sa paroisse pour écouter sa parole. Quand elle fut finie, ils félicitèrent le Révérend et embrassèrent leurs amis avant de se diriger vers le Mur des Vétérans. Ils allèrent main dans la main jusqu’à son homonyme.

« Bonjour papa, » dit Harm en passant son pouce sur les lettres dorées qui composaient le nom de son père. « Je suis venu cette année avec une autre bonne nouvelle. L’année dernière je t’ai appris que Sarah et moi allions nous marier. Sarah est enceinte, papa. On va avoir un bébé. Tu te rends compte, je vais être papa. Je sais que de là-haut tu veilleras sur ce petit être comme tu veilles sur moi et Sarah. Je t’aime, joyeux Noël papa. »

« Joyeux Noël Lieutenant Rabb, » dit Mac en passant à son tour son pouce sur son nom.

Ils avaient ensuite passé la nouvelle année avec Grams, Trish et Frank à Belleville. Ils avaient été enchantés de la nouvelle, à propos du bébé surtout Trish qui attendait cela depuis très longtemps maintenant. Elles profitèrent même de ces vacances pour aller faire quelques petits achats pour le bébé. Mais ne sachant pas encore ce que c’était, elles avaient acheté des pyjamas, qui pouvaient aller autant aux filles qu’aux garçons.

A suivre…

A ce soir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cam
Connaissance de Catherine
avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   Dim 9 Déc - 9:45

Trop bien
La suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia R.
Admin
avatar

Nombre de messages : 2164
Localisation : On the Stars
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   Dim 9 Déc - 10:54

Oh un petit bébé!! c'est super!!!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-bell.wifeo.com/
Corinne
Connaissance de Catherine


Nombre de messages : 1893
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   Dim 9 Déc - 17:50

Merci.

*****

A la mi-janvier, Harm fut appelé dans le bureau de l’Amiral. Celui-ci avait une nouvelle pour lui.

« Au rapport selon les ordres, » dit Harm en se mettant au garde-à-vous devant le bureau.

« Repos Capitaine et prenez un siège. »

Harm s’exécuta et attendit que l’Amiral lui explique pourquoi il l’avait demandé. Ça arriva quelques secondes plus tard quand il lui tendit une feuille.

« J’ai reçu ceci au courrier de ce matin, » dit AJ.

Harm prit la feuille et la lut. Au fur et à mesure de sa lecture, sa tête changeait d’expression.

« Amiral c’est… »

« Oui…c’est votre retour en escadrille. Vous êtes envoyé sur le Seahawk qui se trouve en méditerranée. Ils ont besoin de pilotes supplémentaires en Irak et ils rappellent tous ceux qu’ils peuvent.

« Quand dois-je partir ? » Demanda-t-il.

« Vous êtes attendus le 15 sur le Seahawk, » dit AJ.

« Ça me laisse trois jours. »

« Je sais. C’est pour ça que je vous laisse ces trois jours de congés, ainsi qu’à Mac, pour pouvoir vous préparer. Redistribuez vos dossiers au Capitaine Turner et au Lieutenant Roberts. »

« Elle sait déjà ? » Demanda Harm.

« Non. Je pense que c’est mieux, si ça vient de vous. »

« Merci Amiral. » Il se leva et quitta le bureau pour se diriger vers celui de Mac à l’étage du dessus.

Il ne savait pas comment annoncer cette nouvelle à Mac, mais il n’y avait pas non plus une bonne manière de le faire. Son retour en service actif n’était vraiment pas une chose dont il s’attendait mais c’était son devoir et même s’il n’était pas tellement heureux d’y aller, il ne pouvait désobéir à un ordre.

Il arriva au bureau de Mac et prit une profonde inspiration avant de frapper. Il entendit un vague entrer et s’exécuta.

« Hé, que me vaut cette petite visite ? » Demanda-t-elle quand il entra mais elle vit tout de suite que quelque chose n’allait pas.

« Salut, » dit-il d’une petite voix.

« Harm, que se passe-t-il ? »

« Je viens de recevoir ceci, » répondit-il en lui tendant le papier.

Elle lut la lettre et Harm vit au fur et à mesure de sa lecture que son expression changeait.

« Pourquoi dois-tu repartir en escadrille ? » Demanda-t-elle.

« Ils ont besoin de pilotes expérimentés pour aller en Irak. Avec la guerre là-bas, il rappelle tout le monde. »

« Quand dois-tu partir ? »

« Dans trois jours. J’ai un transport à Andrew à 8:00 pour être en fin de journée sur le Seahawk. »

« Trois jours, mais ça nous laisse peu de temps, » dit Mac en se levant et en arpentant son bureau.

« Je sais. C’est pour ça que l’Amiral nous donne congé à tous les deux jusqu’au jour de mon départ. Il a pensé que ça serait bien de pouvoir passer ce temps ensemble et de digérer tout ça. »

« Il me faudra plus de trois pour digérer le fait qu’ils envoient mon mari dans un pays en guerre, » dit Mac.

Il entendait la colère montée dans ses paroles et l’arrêta de suite en la prenant dans ses bras.

« Mac, chérie, nous savions, en entrant dans l’armée, qu’on pouvait être appelé n’importe où et n’importe quand. »

« Je sais, » dit-elle en se serrant dans ses bras. « Mais j’ai le droit de ne pas aimer ça. »

« Ça ne m’amuse pas non plus de devoir te laisser ici toute seule mais je n’ai pas trop le choix. Mais ce n’est que pour quatre mois tout au plus. On ne verra pas le temps passé et tu auras de quoi t’occuper en préparant tout pour le bébé, » dit-il en mettant une main entre eux pour la déposer sur son ventre qui commençait à s’arrondir.

« Tu ne seras même pas là pour voir le bébé se développer ni pour la première échographie la semaine prochaine. »

« Je sais, mais il y a la messagerie instantanée et la webcam. Je pourrais te voir comme ça et tu pourras m’envoyer les photos. Mais je ne pense pas que le bureau soit l’endroit pour parler de ça. Je propose qu’on range nos affaires et qu’on aille à la maison. Je dois juste briefer Sturgis et Bud sur les dossiers que je dois leur donner et on peut y aller, » dit-il en l’embrassant.

« Je range ici et je te rejoins en bas dans dix minutes. »

Il quitta son bureau et Mac se laissa tomber lourdement sur son siège. Ce n’était vraiment pas une chose à laquelle elle s’était attendue. C’est vrai qu’il gardait son statut de vol actif, mais jamais elle n’aurait pensé que la Marine le rappellerait à la guerre surtout à son âge. Il n’était pas vieux, loin de là, mais il y avait tellement de jeunes pilotes, pourquoi rappeler ceux qui ne volaient que quelques heures par an. Elle savait qu’elle pouvait rester là durant des heures à cogiter, elle aurait toujours la même réponse, il devait faire son devoir. Il fallait qu’elle se fasse une raison même si ce n’était pas facile.

Elle rejoignit Harm qui se trouvait sur le plateau. Apparemment l’Amiral avait fait l’annonce de son départ et tout le monde était autour de lui. Elle alla le rejoindre et il salua tout le monde avant qu’ils partent. Il était prévu qu’ils aillent tous boire un verre au Benzinger le lendemain soir ainsi Harm et Mac auraient leur dernière soirée ensemble. Sur le trajet de la maison aucun des deux ne parla. Ils étaient chacun absorbés dans leurs pensées. Le seul contact qu’ils avaient, c’était la main de Mac qui était posée sur la cuisse de Harm. Chose qu’elle ne faisait pas souvent mais elle avait besoin de ce toucher. Ils rentrèrent à la maison et se changèrent avant de s’installer dans le canapé au coin du feu, que Harm venait de faire. Il avait plus que le temps pour préparer son sac et voulait simplement profiter d’avoir Mac près de lui durant ce temps.

A suivre…

A demain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le prix du Destin [en cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le prix du Destin [en cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» Ou achete-t'on un cours de maquillage ?
» Ecole de coiffure = prix abordable !
» Vends support de cours CNED (2012) conservateur bib Etat ext
» Cours de Maquillage MAC =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catherine Bell Forum Français :: Espace créations :: Espace Créations :: Tout public :: Corinne-
Sauter vers: